La date/heure actuelle est Lun 22 Oct 2018 - 18:45

385 résultats trouvés pour chiens

Bretagne: Deux chiots jetés dans un container à ordures

https://www.20minutes.fr/faits_divers/2357171-20181019-bretagne-deux-chiots-jetes-container-ordures

Les pompiers sont intervenus dimanche, à Garlan, près de Morlaix (Finistère) pour tenter de sauver deux chiots qui avaient été jetés dans un container enterré à ordures, rapporte Le Télégramme. Ce sont des passants qui ont entendu les gémissements des animaux et prévenu les secours.
Ces derniers ont réussi à récupérer les deux chiots, âgés d’une semaine environ, mais l’un des deux était déjà mort. La commune n’a pas porté plainte mais a dénoncé cet acte de cruauté envers les animaux, précise le quotidien.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
Aujourd'hui à 8:35
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Bretagne: Deux chiots jetés dans un container à ordures
Réponses: 0
Vues: 25

Bretagne: Un policier abat un chien par balle «en légitime défense»

https://www.20minutes.fr/faits_divers/2355819-20181017-bretagne-policier-abat-chien-balle-legitime-defense

Un policier municipal a abattu un chien d’une balle lundi dans la commune de Loudéac (Côtes d’Armor). D'après le site Actu.fr qui rapporte l’information, l’American staff âgé de six ans s’était échappé de son enclos pour rejoindre la femelle enfermée juste à côté.
Alertée par des riverains qui s’inquiétaient de voir les deux chiens sur leur propriété, la police municipale est intervenue. L’un des agents aurait sorti son arme et aurait tiré sur l’un des chiens, le tuant sur le coup. L’autre animal a pris la fuite.
Dans un communiqué, le maire de Loudéac a réagi afin de préciser le contexte de cette intervention, qui a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. « Sans muselière », les deux chiens auraient adopté «un comportement agressif, gueule ouverte».

« Il n’avait pas d’autre choix »

Acculés, les policiers ont vu les chiens « charger ». « Sans autre moyen de défense pour se protéger, un des agents a abattu l’un des deux chiens », a expliqué Bruno Le Bescaut dans un communiqué. «Il n'avait pas d'autre choix », assure le maire.
Le propriétaire du chien, absent au moment des faits, s’est défendu, arguant que son chien « était un nounours » qui pouvait jouer avec son fils de trois ans pendant des heures.

Tag toutou #chiens
par Choupi91
le Mer 17 Oct 2018 - 14:04
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Bretagne: Un policier abat un chien par balle «en légitime défense»
Réponses: 0
Vues: 49

Les pompiers secourent un chien abandonné par sa maîtresse dans un appartement d'Auch

https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/01/2879543-pompiers-secourent-chien-abandonne-maitresse-appartement-auch.html

Excédé par des aboiements continus qu'il entendait depuis des jours, un habitant de la rue Brune a cherché dimanche à savoir où se trouvait le chien qui hurlait. Et il a fini par apercevoir l’animal dans une petite pièce d’un appartement voisin, à moitié vide. Il s’agit d’un American Staffordshire, très amaigri, qui aboie sans arrêt, et pour cause : la locataire a pris soin de coincer la porte avec un sommier pour empêcher le chien de sortir.
Elle l’a laissé là, sans eau ni nourriture, pendant plusieurs jours. Il a fallu que les pompiers passent par les toits, dimanche vers 18 h, pour secourir la bête, très affaiblie, qui a été confiée à la SPA pour se remettre. Une procédure pour tapage et pour maltraitance est ouverte contre la propriétaire de l'animal.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance #protection
par Choupi91
le Lun 1 Oct 2018 - 15:25
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Les pompiers secourent un chien abandonné par sa maîtresse dans un appartement d'Auch
Réponses: 0
Vues: 61

En Seine-et-Marne, 156 animaux retrouvés dans un élevage illégal, vivant dans des conditions insalubres

https://www.demotivateur.fr/article/seine-et-marne-156-animaux-retrouves-dans-une-maison-vivant-dans-des-conditions-insalubres-14552

À Courchamp, en Seine-et-Marne, une perquisition a conduit à la découverte d’un véritable enfer pour les 156 animaux qui vivaient entassés entre leurs excréments.
« En 35 ans dans la gendarmerie, je n’avais jamais vu des conditions d’hygiène aussi déplorables pour les animaux et les humains » déplore Jacques-Charles Fombonne, nouveau patron de la SPA et ancien gendarme, qui a tenu à participer à cette opération de grande ampleur à Courchamp, près de Provins.
Le couple coupable n’en était pas à son premier coup. Soi-disant éleveurs, ils faisaient commerce de leurs chiens et chats sans remise d’un certificat de vétérinaire. Le 18 juin dernier, ils avaient été condamnés d’un an de prison ferme et d’une interdiction d’exercer un métier en lien avec un élevage d’animaux durant cinq ans.
Une condamnation qui ne semble pas avoir contraint le couple à cesser ses activités qui étaient non déclarées. Mise au courant, la gendarmerie de Provins a alors effectué une perquisition dans leur domaine, situé au château de Glamys, ce jeudi 27 septembre.
Une perquisition qui a permis de voir l’étendue des dégâts : 89 chiens, 19 chiots, 33 chats, 9 chatons, 4 poneys, un cheval et un lapin ont été recensés par les gendarmes et la trentaine d’agents de la SPA présents sur place.
Image d'illustration. Crédit photo : Shutterstock / Celiafoto
Pire encore, selon les enquêteurs, des déjections canines pullulaient partout dans la maison, jusque sur le lit du couple, mais aussi celui de leur enfant de 15 ans. D’ailleurs, leur fils, déscolarisé, a été emmené pour être entendu par les gendarmes et sera récupéré par son grand-père.
De son côté, le couple a donc été placé en garde à vue pour maltraitance sur leurs animaux, privation de soins et escroquerie.
Quant aux animaux, il seront dispersés entre les 56 refuges que la SPA compte à travers la France : « Ils y seront soignés, placés en quarantaine et quand ils seront sains, on les proposera à l’adoption » explique le nouveau président de la SPA.
Dans une interview donnée au Parisien, Jacques-Charles Fombonne précise d’ailleurs que la maltraitance animale sera sa lutte prioritaire, voulant notamment interdire la vente d’animaux de compagnie entre particuliers sur internet : « Cette vente entre particuliers sur le Net crée des élevages clandestins dans des conditions terribles comme celui que j’ai visité ce jeudi matin. Il faut cesser ces portées à répétition dans les salles de bains et ces ventes sur les parkings de supermarché ».

Tags #rongeurs #chats #chiens #équidés #animaux #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Lun 1 Oct 2018 - 8:56
 
Rechercher dans: A la une !
Sujet: En Seine-et-Marne, 156 animaux retrouvés dans un élevage illégal, vivant dans des conditions insalubres
Réponses: 0
Vues: 55

Nord: La justice retire la garde de 91 animaux à un couple de personnes âgées

https://www.20minutes.fr/faits_divers/2342127-20180924-nord-justice-retire-garde-91-animaux-couple-personnes-agees

Ils vivaient dans des conditions insalubres. Au total, 91 animaux domestiques ont été retirés à un couple de personnes âgées à Bierne, près de Dunkerque, dans le Nord, rapporte France 3. Cette décision du procureur de Dunkerque a été annoncé par la SPA de Dunkerque sur son profil Facebook.

Une véritable ménagerie

Le domicile était devenu une véritable ménagerie, avec notamment 45 chiens (dont 35 Jack Russel), six chats, deux chèvres, huit cochons d'Inde, huit chinchillas, des poules et différents oiseaux.
Une enquête a été diligentée pour savoir dans quelles circonstances cet élevage a pu se développer, car il apparaît que les propriétaires vivaient également dans des conditions misérables. Le couple risque d'être poursuivi pour « maltraitance animale ».

Tags #animaux #ferme #chats #chiens #rongeurs #oiseaux #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mar 25 Sep 2018 - 8:54
 
Rechercher dans: A la une !
Sujet: Nord: La justice retire la garde de 91 animaux à un couple de personnes âgées
Réponses: 0
Vues: 58

Gare aux arnaques sur le site de recherche d'animaux perdus Pet Alert

https://www.20minutes.fr/high-tech/2341235-20180922-gare-arnaques-site-recherche-animaux-perdus-pet-alert

Gare aux arnaques sur le site Pet Alert ! La gendarmerie a alerté les internautes d’une « escroquerie » visant à soutirer de l’argent aux propriétaires d’animaux en détresse sur ce site très connu des amoureux des animaux. Le réseau Pet Alert  sur Facebook a été créé pour faciliter la recherche des chats et chiens perdus et se décline dans de nombreux départements.
Selon la gendarmerie du Var, des personnes ayant posté une annonce sur l’une des pages Facebook du réseau ont ensuite été contactées « par téléphone [SMS ou appel] par une personne affirmant être en possession de leur animal. L’interlocuteur leur demande, quelle somme d’argent le propriétaire de l’animal, est prêt à donner pour pouvoir le récupérer ».

Une arnaque « au niveau nationale »

Il s’agirait d’une arnaque « au niveau national », expliquent les gendarmes, qui appellent donc les propriétaires d’animaux à la prudence.
« Nous ne sommes en aucun cas responsables de cette situation. Ce phénomène existait déjà à l’époque des affiches et s’est intensifié avec l’arrivée des réseaux sociaux​ », a déploré de son côté le réseau Pet Alert. « Nous restons dans notre optique de continuer à aider. »

Tags #animaux #chats #chiens
par Choupi91
le Lun 24 Sep 2018 - 9:27
 
Rechercher dans: Informations utiles si vous avez perdu votre animal
Sujet: Gare aux arnaques sur le site de recherche d'animaux perdus Pet Alert
Réponses: 0
Vues: 49

Nord: Il tue son chien coupable d'avoir dévoré des sous-vêtements

https://www.20minutes.fr/faits_divers/2339351-20180919-nord-tue-chien-avoir-devore-sous-vetements

Dimanche 9 septembre, les gendarmes ont interpellé un chasseur qui venait de tuer son chien à Solesmes, près de Cambrai, dans le Nord. Pour s’expliquer, l’individu a avancé des dégradations commises par l’animal.
Vers 23h20, dimanche, des habitants de Solesmes ont contacté la gendarmerie après avoir entendu des coups de feu et des hurlements. La détonation provenait d’une habitation voisine selon les témoins. Une patrouille de militaires a été envoyée rapidement sur place.

Le cadavre du chien gisait dans une mare de sang

Les gendarmes sont entrés dans le domicile et y ont découvert un individu armé d’une carabine qu’il tenait toujours en main. Dans la pièce, non loin de l’homme, le cadavre d’un jeune chien de chasse gisait dans une mare de sang.
Le mis en cause a été interpellé et placé en garde à vue. Il a expliqué aux gendarmes que l’animal, laissé seul dans le domicile, avait dévoré des mouchoirs en papier ainsi que des sous-vêtements. Un comportement qu’il n’avait pas supporté.
L’homme sera poursuivi devant le tribunal de police de Cambrai pour « atteinte volontaire à la vie d’un animal » selon les gendarmes qui précisent que la SPA locale s’était portée partie civile dans ce dossier. De nombreuses armes d’épaule ont par ailleurs été saisies chez le mis en cause.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Jeu 20 Sep 2018 - 12:12
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Nord: Il tue son chien coupable d'avoir dévoré des sous-vêtements
Réponses: 0
Vues: 73

Cosmétiques : la Californie devient le premier État à bannir la vente de produits testés sur les animaux

https://www.demotivateur.fr/article/cosmetiques-la-californie-devient-le-premier-etat-a-bannir-les-tests-sur-les-animaux-14352

On ne trouvera bientôt plus aucun produit de beauté testé sur les animaux sur le marché californien. La loi pour des cosmétiques « sans cruauté » (« California Cruelty-Free Cosmetics Act ») a en effet été adoptée à l'unanimité (80 à 0) par l'Assemblée de l'État de Californie le 31 août, soit six mois après son introduction par la Sénatrice Cathleen Galgiani.

« Je suis fière des législateurs de Californie qui font dès aujourd'hui évoluer la science, l'industrie et l'éthique, s'est réjouie dans un communiqué celle qui est à l'origine de cette loi. « Les cosmétiques « sans cruauté » sont bons pour l'économie, sûrs pour les humains, et ne font pas de mal aux animaux ».
Cette mesure interdit la vente de cosmétiques testés sur des animaux et prendra effet dès le 1er janvier 2020, si le Gouverneur Jerry Brown daigne y apposer sa signature. Aucune entreprise ne pourra commercialiser quelconque produit de beauté mais aussi d'hygiène (déodorant, shampoing…) si l'un des composants a fait l'objet d'une expérimentation sur un animal. Tout manquement à ce devoir entraînera une amende de 500 dollars (431 euros) pour une première infraction et 1 000 dollars (863 euros) pour tout autre.
« Cette loi va sauver la vie de milliers d'animaux chaque année tout en offrant des cosmétiques plus sains pour les humains », a déclaré Judie Mancuso, présidente et fondatrice de l'organisme Social Compassion in Legislation, en février dernier dans un communiqué.
La mention « cruelty free » signifie que le produit ne contient aucun ingrédient testé sur les animaux. De plus en plus de grandes marques jouent la carte très prisée par les consommateurs du « sans cruauté », comme Lush, The Body Shop, ou encore Too Faced.

La Californie devient ainsi le premier État du pays à marquer un pas si important vers la reconnaissance du droit des animaux et leur bien-être. Les expérimentations en laboratoires peuvent en effet s'avérer très cruelles pour eux : certains sont notamment exposés à des produits chimiques, qu'ils reçoivent dans les yeux ou inhalent, d'autres sont enfermés, etc.
De nombreux autres pays ont mis en application cette mesure. L'Union Européenne, par exemple, a cessé l'importation et la vente de produits cosmétiques testés sur les animaux en 2013.


Tags #animaux #rongeurs #chats #chiens #expérimentation #cruauté #maltraitance #protection
par Choupi91
le Mer 5 Sep 2018 - 12:35
 
Rechercher dans: En faveur des animaux - For animals
Sujet: Cosmétiques : la Californie devient le premier État à bannir la vente de produits testés sur les animaux
Réponses: 0
Vues: 91

Chien brûlé à l'essence: 18 mois d'emprisonnement dont 9 ferme requis à Chalon-sur-Saône

https://www.20minutes.fr/societe/2330139-20180904-chien-brule-essence-18-mois-emprisonnement-dont-9-ferme-requis-chalon-saone

Devant le palais de justice, quelque 200 personnes s’étaient rassemblées avec une banderole « En mémoire de Fudji ». Dix-huit mois d’emprisonnement dont la moitié avec sursis ont été requis lundi contre une éleveuse de chiens qui comparaissait devant le tribunal correctionnel de Chalon-sur-Saône pour avoir aspergé d’essence et brûlé le berger allemand de son compagnon.
Une mise à l’épreuve avec obligation de soins a également été requise lors de ce procès pour « cruauté et acte de barbarie envers un animal » qui a mobilisé les défenseurs des animaux. La substitut du procureur a expliqué demander « une peine mixte, pour prévenir l’avenir, avec un emprisonnement ferme » car « il y a bien eu acte de cruauté et la prévenue a reconnu les faits ».

Le chien avait succombé à ses blessures après une dizaine de jours

Cette éleveuse de chiens amatrice de 38 ans comparaissait pour avoir aspergé d’essence et mis le feu au berger allemand de son compagnon le 10 août dans un champ de maïs voisin de leur domicile à Sagy (Saône-et-Loire), des faits passibles de deux ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende. Le chien, nommé Fudji, avait succombé à ses blessures après une dizaine de jours.
L’avocate du propriétaire de Fudji, Me Isabelle Terrin, spécialisée dans les causes animales, s’est déclarée satisfaite du réquisitoire. « Je regrette très sincèrement mon geste que je juge à l’heure actuelle impardonnable », a déclaré très émue la prévenue à la barre. Elle a expliqué avoir développé une phobie envers ce chien qui se montrait « toujours agressif avec elle. Je voulais qu’il parte ». Elle a ajouté s’être fait mordre plusieurs fois, ce que conteste son ex-conjoint.

Menaces de mort

« C’est un acte atroce, horrible qui n’est pas contesté par ma cliente », a déclaré son avocate Me Anne-Charlotte Charrier, mais il faut prendre en compte la personnalité fragilisée » de celle-ci. Elle a fait une tentative de suicide l’an dernier et est suivie par un psychologue. Elle a par ailleurs reçu des menaces de mort après la mort du berger allemand.
Onze associations se sont portées parties civiles au procès, parmi lesquelles la Fondation 30 Millions d’amis, la Société protectrice des animaux (SPA) et la Fondation Brigitte Bardot. La décision a été mise en délibéré au 10 septembre.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mar 4 Sep 2018 - 11:22
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Chien brûlé à l'essence: 18 mois d'emprisonnement dont 9 ferme requis à Chalon-sur-Saône
Réponses: 0
Vues: 67

Steevy, le chien d'un SDF, meurt d'une hémorragie pulmonaire : soupçons de maltraitance

https://www.ladepeche.fr/article/2018/08/29/2858883-steevy-chien-sdf-oreilles-decoupees-ciseau-meurt-hemorragie.html


Steevy âgé de 5 ans et 3 mois, est mort par asphyxie./ Photo DDM
L’autopsie pratiquée sur le chien Steevy (chien type berger croisé mâle de 5 ans et trois mois) a permis de déterminer les causes de sa mort survenue il y a une semaine. Selon l’autopsie réalisée, il serait décédé suite à une importante hémorragie pulmonaire. Coup de chaud ? Fatigue ? Usure… ou mauvais traitement ? Beaucoup de personnes s’interrogent.
Le mardi 21 août, les employés municipaux d’Aussillon avaient appelé Jean-Marc Hortala, vice-président de l’Association pour le secours aux animaux (ASA), pour lui dire qu’ils allaient récupérer le chien d’un mendiant bien connu de la population, habituellement installé sur le parking d’Aldi, où il faisait la manche. Ils devaient le lui amener au refuge.

Une maltraitance connue de tous

Mais « ils m’ont rappelé quelques minutes plus tard pour me dire que le chien était décédé et que son propriétaire avait été embarqué en état d’ébriété par les policiers », raconte Jean-Marc, qui a demandé une autopsie à la clinique vétérinaire du Dr Masson, pour déterminer les causes exactes du décès. Si aucune fracture n’a pu être mise en évidence (conclusion de l’autopsie), « il est certain que le chien est mort par asphyxie, suite à cette importante hémorragie pulmonaire, non provoquée par un accident de la voie publique, mais par un coup violent reçu par le chien au niveau thoracique », explique Jean-Marc Hortala.
Une première plainte avait été déposée en octobre 2016 par l’ASA et la fondation 30 millions d’Amis suite au témoignage d’une dame qui certifiait avoir vu l’individu « mendiant devant le bureau de poste, maltraiter son chien en le secouant violemment par une oreille et en le plaquant au sol ». La plainte avait été classée sans suite. Il y avait une enquête en cours cette année. En cause une nouvelle plainte pour maltraitance et une pétition s’était ajoutée au dossier.

Des chiots avec des oreilles découpées aux ciseaux

Du coup, Jean-Marc est amer. « Tout le monde était au courant de ce cas de maltraitance : le commissariat de police, la police municipale, le maire de Mazamet, la Fondation 30 millions d’Amis et la SPA. Et pourtant, aucun jugement n’a permis le retrait du chien. Il y a eu des plaintes de personnes qui ont constaté visuellement ou entendu la maltraitance physique infligée à Steevy. » Cette personne a eu d’autres chiens auparavant qu’on lui a retirés. Et pour cause… « Il y a trois mois, le chenil a récupéré trois chiots dans un état pitoyable, dont deux avaient les oreilles découpées aux ciseaux. » L’ASA a porté plainte pour acte de cruauté envers un animal domestique, et estime nécessaire que « que toute détention d’animal lui soit interdite à vie ». Quant à la fondation 30 millions d’Amis, elle s’est constituée partie civile.
De son côté, le commissariat de police de Mazamet s’est saisi du dossier et a pris l’affaire très au sérieux. De nombreux témoignages ont été récoltés ainsi que celui de l’individu, arrêté ce jour-là pour ivresse publique et manifeste (IPM). Lors de son passage au commissariat, il a été entendu pour les cas de maltraitances précédemment dénoncés par le refuge et des témoins.

Le SDF reconnaît être parfois violent

L’homme a reconnu être parfois violent avec son chien, notamment lorsqu’il consommait de l’alcool, mais qu’il n’avait rien contre les animaux. A ce jour, rien ne prouve que cet individu est à l’origine du décès de l’animal. Pour la suite, le dossier a été transmis au niveau du Parquet, ainsi qu’un bilan complet du vétérinaire.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Jeu 30 Aoû 2018 - 9:00
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Steevy, le chien d'un SDF, meurt d'une hémorragie pulmonaire : soupçons de maltraitance
Réponses: 0
Vues: 80

Anti-puces pour chats ou chiens: des néonicotinoïdes toujours autorisés

https://www.goodplanet.info/actualite/2018/08/29/anti-puces-pour-chats-ou-chiens-des-neonicotinoides-toujours-autorises/

Paris (AFP) – Plus connus comme pesticides agricoles, les controversés néonicotinoïdes servent aussi à débarrasser les chats de leurs puces ou les toitures des termites, des usages qui restent autorisés, avec des précautions d’emploi à respecter.
L’interdiction des néonicotinoïdes qui entre en vigueur samedi concerne les usages phytosanitaires, mais pas la cinquantaine de produits vétérinaires (anti-parasitaires pour chiens, chats, lapins ou furets) ni les près de 300 produits biocides (gel contre les blattes, appâts contre les fourmis, stickers contre les mouches, pulvérisation contre les termites…).
Vu les quantités impliquées et les lieux d’utilisation, personne ne semble douter de l’innocuité de ces usages pour les abeilles. Mais certains s’interrogent sur leur impact sur l’homme.
« C’est un trou dans la raquette », regrette François Veillerette, président de l’ONG Générations Futures, s’inquiétant notamment des substances utilisées sur les animaux domestiques.
« Exposer de manière chronique des personnes, notamment des jeunes enfants ou des femmes enceintes, à des produits neurotoxiques ne peut pas être une bonne nouvelle pour le cerveau humain », commente-t-il, reconnaissant ne pas disposer d' »arguments scientifiques suffisants pour obtenir une interdiction ».
« Les doses auxquelles sont sensibles les insectes sont très très inférieures aux doses auxquelles sont sensibles les humains », répond Françoise Weber, directrice générale déléguée aux produits réglementés à l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses).
Un rapport de l’agence publié en février assure d’ailleurs que les données disponibles « ne mettent pas en évidence d’effet nocif pour la santé humaine, dans le respect des conditions d’emplois fixées dans les autorisations de mise sur le marché ».
En clair, il faut respecter les consignes d’utilisation, comme se laver les mains après avoir collé un de ces stickers anti-mouche en forme de fleur sur une fenêtre.
Certains néonicotinoïdes, seuls ou en association avec d’autres produits anti-parasitaires, sont également présents dans les pipettes de produits anti-puces et anti-tiques à appliquer entre les omoplates de Minette ou Médor.
« Il est bien recommandé de ne pas toucher l’animal tant que ce n’est pas sec, en gros pendant une bonne journée », insiste Françoise Weber.
Les propriétaires de chiens et de chats savent-ils que s’il porte certains colliers anti-puces, leur animal préféré ne devrait pas dormir dans leur lit, et encore moins dans celui de leur enfant ? C’est bien écrit sur les notices, mais sont-elles lues?
« Malheureusement, on a encore tous les ans des gens qui utilisent des antiparasitaires vétérinaires pour traiter les poux des enfants », note Mme Weber.
En cas de doute sur l’impact sur la santé humaine, l’Anses supprime l’autorisation d’un produit, mais son évaluation prend également en compte « la question bénéfice-risque », souligne la responsable.
« Aujourd’hui, on n’a pas grand chose d’autre pour lutter contre les puces et les tiques qui elles-mêmes transmettent des maladies qui peuvent être graves », assure-t-elle. Et même constat pour les termites qui attaquent « des régions entières ».
© AFP

Tags #chats #chiens #anmaux
par Choupi91
le Jeu 30 Aoû 2018 - 8:49
 
Rechercher dans: A la une !
Sujet: Anti-puces pour chats ou chiens: des néonicotinoïdes toujours autorisés
Réponses: 0
Vues: 67

Voici le nouveau cauchemar des trafiquants d’ivoire

https://fr.metrotime.be/2018/08/28/actualite/voici-le-nouveau-cauchemar-des-trafiquants-divoire/



Au Kenya, le port de Mombasa est actuellement en train de tester une nouvelle technique pour lutter contre le trafic d’ivoire qui sévit en Afrique.
Depuis plusieurs années déjà, plusieurs pays d’Afrique ont recours à des chiens renifleurs dressés à la recherche d’ivoire. Dans sa guerre contre le braconnage des éléphants, le Kenya dispose ainsi d’une brigade canine. Et la technique porte ses fruits. Grâce à leur flair, ces chiens spécialement entraînés parviennent à détecter des morceaux d’ivoire, même minuscules, dans les bagages des voyageurs à l’aéroport de Nairobi.



Un nouveau procédé révolutionnaire

Vu l’efficacité du flair de cette patrouille pour débusquer l’ivoire, le Kenya teste depuis le début de l’année une nouvelle technique au port de Mombasa, une plaque tournante dans le trafic d’ivoire. Baptisé Remote Air Sampling for Canine Olfaction (Rasco), le procédé consiste à aspirer un petit échantillon d’air à l’intérieur de conteneurs qui transitent par le port et de le faire sentir aux chiens de la brigade.

Lire aussi : Un expert du trafic d’ivoire assassiné à son domicile au Kenya

26 saisies effectuées

Cette nouvelle technique a été mise au point conjointement par le WWF, l’association TRAFFIC et l’agence publique kényane chargée de la conservation de la nature (KWS). Elle permet de contrôler plus rigoureusement les 2.000 conteneurs qui transitent chaque jour par le port de Mombasa. Toujours en phase de test, la méthode semble déjà porter ses fruits. Selon la BBC, en six mois, ce procédé a permis aux autorités d’effectuer 26 saisies et de récolter des informations cruciales sur les réseaux criminels derrière le commerce illégal d’ivoire.

Photos :WWF

Tags #faune #sauvage #espèces #menacées #trafic #cruauté #maltraitance #animaux #protection #chiens
par Choupi91
le Mer 29 Aoû 2018 - 11:44
 
Rechercher dans: En faveur des animaux - For animals
Sujet: Voici le nouveau cauchemar des trafiquants d’ivoire
Réponses: 0
Vues: 74

La société Nina Hale propose de travailler de chez soi quand vous adoptez un chien ou un chat

https://www.demotivateur.fr/article/des-conges-proposes-pour-s-occuper-des-nouveaux-animaux-14241

Aux États-Unis, une entreprise de marketing propose à ses employés venant d’adopter un animal de compagnie un congé « patte-ternité ».
Crédits : Shutterstock/Lena Ivanova

Basée dans à Minneapolis, la société a changé récemment sa politique salariale pour permettre à ses employés de bénéficier d’un congé « fur-ternity leave ». Les salariés ont, maintenant, la possibilité de travailler de leur domicile pendant 11 jours pour aider le chien ou chat à mieux s’adapter à son nouvel environnement.
Pour la vice-présidente de Nina Hale, Allison McMenimen, installer des salles de sport, des cuisines ou même organiser des évènements, c’est devenu hasbeen. « L’idée d’offrir des avantages qui aident simplement à garder les employés du bureau, c’est fini » confit-elle au New York Times.
Cette nouvelle mesure dans son règlement s’est appliquée comme « une évidence » assure-t-elle.
Premier employé à en bénéficier
Au mois de mai dernier, Connor McCarthy, un chargé de clientèle dans l’entreprise Nina Hale, a fait l’acquisition de Bentley, un chiot croisé golden retriever et caniche.
L’animal étant un peu perdu dans son nouvel environnement et demandant toute l’attention de Connor, l’homme fut dans l’obligation de demander à son entreprise s’il était possible de faire du télétravail pendant une semaine pour garder un œil sur son nouvel arrivant. L’entreprise lui a accordé sans hésiter.

Tags #animaux #chats #chiens #protection
par Choupi91
le Jeu 23 Aoû 2018 - 9:27
 
Rechercher dans: A la une !
Sujet: La société Nina Hale propose de travailler de chez soi quand vous adoptez un chien ou un chat
Réponses: 0
Vues: 102

Saône-et-Loire : Fudji, le chien brûlé vif, a succombé à ses blessures

https://www.ladepeche.fr/article/2018/08/21/2854620-saone-loire-fudji-chien-brule-vif-succombe-blessures.html


Le chien brûlé vif a succombé à ses blessures./ Capture d'écran Facebook Clinique vétérinaire du colombier de Lonhans  /  Clinique vétérinaire du colombier de Lonhans
Fudji, un berger allemand avait été retrouvé le 10 août entre la vie et la mort dans un champ. Aspergé de liquide inflammable et brûlé vif, il est mort après dix jours de soins intensifs à la clinique vétérinaire.



 « Fudji nous a quitté ce matin ! La cruauté a eu le dessus comme malheureusement souvent. » Par ce post Facebook, la clinique vétérinaire du colombier de Louhans (Saône-et-Loire) annonce que le chien grièvement brûlé le 9 août a finalement succombé à ses blessures.
Le berger allemand avait été déclaré disparu dans la même soirée, avant d’être retrouvé par la compagne de son maître le lendemain, dans un champ de maïs à Sagy. D’après les premières constatations, le chien avait été aspergé de liquide inflammable avant d’être incendié et laissé pour mort au milieu de ce champ.

Émotion sur les réseaux sociaux

Le pauvre animal avait été transporté immédiatement à la clinique vétérinaire de Louhans. Pendant dix jours, le personnel de la clinique ont été aux petits soins pour lui. Son cas avait ému de nombreux internautes, sur Facebook notamment où la clinique postait régulièrement des nouvelles de son état.
Une cagnotte, lancée par le propriétaire, avait récolté en outre plus de 4.000 euros pour financer les soins dont son chien avait besoin. Malgré toutes ces bonnes volontés, Fidji n’a pas récupéré de ses blessures. « Dimanche, ses reins ont lâché et malgré les perfusions et les dialyses, son corps a dit stop », ont précisé les vétérinaires en charge de lui.

La compagne du maître comme suspect n°1

Après trois jours d’enquête, la police avait convoqué la compagne du propriétaire en garde à vue. Elle aurait finalement avoué aux enquêteurs avoir immolé le chien. La femme, une éleveuse de chiens non-professionnelle, est convoquée devant le tribunal le 3 septembre prochain pour répondre de son crime et risque jusqu’à 2 ans de prison et 30.000 euros d’amende.
La SPA de Chalon-sur-Saône et la Fondation 30 Millions d’Amis ont déjà annoncé qu’elles se constitueraient partie civile dans ce procès. « Nous ferons tout pour que la peine complémentaire d’interdiction de détenir un animal soit prononcée. Il ne faut pas laisser ces personnes avoir des animaux alors qu’elles sont capables d’une telle barbarie », précise Reha Hutin, présidente de la fondation.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mar 21 Aoû 2018 - 14:45
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Saône-et-Loire : Fudji, le chien brûlé vif, a succombé à ses blessures
Réponses: 0
Vues: 93

Il voit un chien caché chez lui, réalise que ce n’est pas du tout un chien et la plus triste des choses se produit

https://wamiz.com/chiens/actu/chien-cache-chez-realise-chien-plus-triste-choses-produit-13056.html#info




Une histoire vraiment triste et révoltante.
Lorsque Jake McChesney est revenu du travail il y a quelques jours de cela, il a trouvé son chien, Sonny, en train de renifler un minuscule animal qui se cachait derrière une plante en pot dans la cuisine. Au début, Jake McChesney a tout de suite pensé qu’il s’agissait d’un chiot. Mais en y regardant de plus près, il s'est rendu compte que c’était en réalité un très jeune coyote.
« Il était tout petit, sans doute n’avait-il pas plus de trois mois. Et il était terrorisé. »
Jake McChesney, qui vit à Kennewick, dans l'État de Washington, ne savait pas comment le coyote avait pu entrer chez lui, mais était bien décidé à agir de la bonne façon pour lui venir en aide. Il a donc contacté la SPA locale pour avoir un peu d’aide, mais cette dernière était fermée. Il a alors appelé le Washington Department of Fish and Wildlife (WDFW). On lui répond alors que le mieux est sans doute de le remettre en liberté, ce que Jake refuse car il y a beaucoup de circulation et que le coyote ne survivrait pas. La WDFW lui conseille alors de tuer le coyote, ce qui était évidemment hors de question.

Un peu d’aide

Finalement, c’est la police locale qui lui propose de contacter Don Caraway, un sauveteur autorisé à prendre en charge les animaux sauvages. Il arrive quelques heures plus tard chez Jake avec une énorme cage pour y mettre le bébé coyote et le transporter.
Inquiet, Jake demande alors ce qu’il va advenir du coyote, ce à quoi Don Caraway répond qu’il va le relâcher dans la nature où il aura une chance de retrouver sa maman. Et c’est cette version de l’histoire qui a été relayée dans les médias. Malheureusement, rien ne s’est passé comme prévu

Un acte très cruel


Quelques jours plus tard, Jake reçoit un message sur Facebook venant d’une certaine Sydney Pelletier qui lui explique qu’elle a vu le coyote dans le jardin de Don Caraway et qu’il est toujours dans sa cage, sans eau ni nourriture. Pire encore, l’homme a plaisanté en disant qu’il comptait le noyer, et pas du tout le relâcher dans la nature comme annoncé.
Sydney Pelletier et des amis font alors en sorte qu’une association spécialisée vienne chercher le coyote afin de le mettre en sécurité. Malheureusement, ils arriveront trop tard. Car le lendemain matin, le bébé coyote était déjà mort, noyé.
Evidemment, Jake était hors de lui en découvrant combien il avait été trompé dans toute cette histoire. De son côté, la WDFW a précisé sur son site Web que les agents de contrôle de la faune ont seulement le droit d’euthanasier les animaux en utilisant des « méthodes humaines ». Ils n’ont donc pas le droit de noyer les animaux…
Dans ce cas précis, il ne fait aucun donc que les règles ont été violées. Ce coyote devait être relâché dans la nature, et sa tanière était sans doute toute proche. Par ailleurs, Don Caraway avait annoncé officiellement que l’animal serait relâché. Il risque donc de perdre sa licence si les faits sont avérés.

Tag toutou #chiens #faune #sauvage #animaux #protection #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mar 3 Juil 2018 - 14:33
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Il voit un chien caché chez lui, réalise que ce n’est pas du tout un chien et la plus triste des choses se produit
Réponses: 0
Vues: 157

En entrant dans cette pièce, personne ne s’attendait à assister à la plus triste des scènes

https://wamiz.com/chiens/actu/entrant-piece-chien-attendait-assister-plus-triste-scenes-13062.html#info




Pauvres toutous…
Le mois dernier, Humane Society International (HSI) a reçu un appel au sujet d’un trafic de chiens en Inde. Les chiens étaient destinés au commerce de la viande. Les sauveteurs ont été envoyés dans la zone où les camions de transport étaient censés se trouver - et ont trouvé de nombreux sacs. Dans ces sacs : 36 chiens qui allaient être tués ou vendus.
A l'intérieur de chaque sac se trouvait un chien, étroitement attaché. Ils n'avaient plus d'espoir - ils restaient là, la tête baissée.
Alors que la pratique est techniquement illégale en Inde, HSI estime que plus de 30 000 chiens errants et animaux volés sont passés en contrebande et sont ensuite vendus sur des marchés où ils sont battus à mort avec des bâtons de bois.

Un sauvetage sur le fil

Une fois les chiens récupérés, Humane Society International (HSI) a dû répondre à une demande du vendeur qui voulait récupérer ses chiens. Heureusement, le tribunal a donné raison à l’organisation qui a obtenu la garde des 36 chiens afin de pouvoir leur offrir un avenir meilleur, plein d’espoir.
Même si les chiens sont tous traumatisés par ce qu’ils ont vécu, ils ont aussi conscience d’avoir été sauvés et se montrent chaque jour un peu plus heureux de cette seconde chance bien méritée. Cela pour le plus grand bonheur de leurs sauveteurs.
« Nous avons la chance d'avoir sauvé la vie de ces chiens », ont déclaré les sauveteurs. « [Nous] espérons qu'ils ne feront qu’aller mieux à partir de maintenant. »

Une chose est certaine, désormais ces chiens n’ont plus rien à craindre et ont tout l’avenir devant eux.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance #animaux #protection
par Choupi91
le Mar 3 Juil 2018 - 14:29
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: En entrant dans cette pièce, personne ne s’attendait à assister à la plus triste des scènes
Réponses: 0
Vues: 120

Ivre, il tue son chien de 14 coups de couteau, la justice le condamne

https://wamiz.com/chiens/actu/ivre-tue-chien-14-coups-couteau-justice-condamne-13064.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

En mars dernier, un habitant de Seraincourt (Val-d’Oise) avait été interpellé par la police après avoir tué son chien au couteau. Il vient d’être condamné pour acte de cruauté envers un animal domestique, à 6 mois de prison ferme.
Le 9 mars dernier, une habitante de la résidence de la rue de Montcient, à Seraincourt, entend hurler et pleurer un chien chez l’un de ses voisins, avant de se taire subitement. Elle ouvre sa porte et découvre avec horreur des trainées de sang dans le couloir de l’immeuble jusqu’au local à poubelle où gît le corps du Berger belge. Elle contacte la police immédiatement, et le propriétaire du chien est placé en garde à vue. Chez lui, un couteau ensanglanté, à la lame tordue, est retrouvé, et il y a du sang partout. Ivre, l’homme de 47 ans venait de tuer son chien de 14 coups de couteau. Il reconnaît les faits.
L’homme, décrit par un expert en psychiatrie comme « alcoolique, impulsif et instable », vient d’être condamné à 6 mois de prison ferme, et à l’interdiction à vie de détenir un animal. Il devra également verser 500 euros pour chacune des associations de protection animale constituées partie civile.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mar 3 Juil 2018 - 14:27
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Ivre, il tue son chien de 14 coups de couteau, la justice le condamne
Réponses: 0
Vues: 120

Etats-Unis: Un chiot sourd reste coincé dans un trou pendant 30 heures

https://www.20minutes.fr/insolite/2299987-20180702-etats-unis-chiot-sourd-reste-coince-trou-pendant-30-heures

Un chiot sourd d’Alabama aux Etats-Unis a pu retrouver ses propriétaires après avoir été piégé dans un trou de 15 mètres de profondeur, rapporte WHNT News 19.
Une large équipe de pompiers et de plombiers a été nécessaire pour sauver la petite chienne, âgée de sept semaines, tombée dans une crevasse derrière une maison de la ville de Huntsville, jeudi vers 17 heures. Les sauveteurs ont tout mis en œuvre pour délivrer le canidé : collet, nourriture pour l’appâter et filets. Mais même l’utilisation de caisses et de sacs de sport n’a pas permis d’atteindre la chienne coincée dans un trou inaccessible car trop étroit.

« C’est un miracle »

C’est samedi, juste après minuit, que les pompiers sont parvenus à sortir l’animal à l’aide d’une corde en l’attirant avec de la nourriture. « C’est un miracle », a déclaré Karen Smith, la propriétaire du chiot.
Les efforts fournis par les sauveteurs ont été diffusés en direct sur les chaînes de télévision locales. Sur les images, on voit le chiot blanc remuer la queue alors que sa maîtresse le câline.

Tag toutou #chiens
par Choupi91
le Lun 2 Juil 2018 - 15:00
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Etats-Unis: Un chiot sourd reste coincé dans un trou pendant 30 heures
Réponses: 0
Vues: 89

Nîmes: Des chiens retrouvés en plein soleil et sans eau, le propriétaire en garde à vue

https://www.20minutes.fr/faits_divers/2299635-20180701-nimes-chiens-retrouves-plein-soleil-eau-proprietaire-garde-vue

Un homme de 35 ans a été placé en garde à vue, jeudi, à Nîmes, pour des soupçons de mauvais traitements et de manque de soins sur ses chiens, rapporte Objectif Gard.
Neuf chiens et chiots ont été retrouvés, poursuit le site, au soleil, sans abri et sans eau.

Jugé en novembre

Leur état préoccupant a nécessité l’intervention des services vétérinaires et des policiers, poursuit le site. L’un d’eux, gravement malade, a dû être euthanasié. Les autres chiens et chiots ont été récupérés par des associations de défense des animaux.
Le trentenaire réfute tout mauvais traitement. Il devra s’expliquer devant le tribunal en novembre des soupçons d’actes de cruauté envers des animaux​ domestiques.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Lun 2 Juil 2018 - 8:40
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Nîmes: Des chiens retrouvés en plein soleil et sans eau, le propriétaire en garde à vue
Réponses: 0
Vues: 110

Au Pakistan, des îles aux chiens nourris par des pêcheurs

https://fr.yahoo.com/news/au-pakistan-%C3%AEles-chiens-nourris-p%C3%AAcheurs-080503122.html



Karachi (AFP) - Une bonne dizaine de chiens en piteux état se ruent dans la mer d'Arabie à l'approche d'un petit bateau de bois. Ils connaissent la mission des pêcheurs : apporter eau et nourriture aux quadrupèdes des "îles aux chiens" faisant face à Karachi.
Le bateau, propulsé par un vieux moteur de jeep, s'arrête quand l'eau n'est plus profonde que d'environ un mètre. Deux pêcheurs en sautent alors pour rejoindre ce bout de terre plat, stérile, aux plages couvertes de déchets, dont les seuls habitants aboient à leur arrivée.
Des dizaines d'îles, à l'instar de celle-ci, nommée Dingy ou Buddo, sont uniquement peuplées de chiens, à quelques milles nautiques au sud de Karachi.
Les estimations les plus modérées estiment que 35.000 chiens errants vivent dans la mégalopole portuaire pakistanaise, dont la population est estimée à quelque 15 millions d'habitants.
Mais leur situation n'est guère enviable, de nombreux Karachites considérant les chiens comme "dégoûtants" et les droits des animaux étant loin de constituer une priorité au Pakistan.
Chaque année, les autorités de Karachi mènent de vastes campagnes d'empoisonnement de centaines de chiens errants en vertu de lois datant du XIXe siècle.
Les îles, bien qu'il ne s'y trouve rien à manger ni à boire, si ce n'est de l'eau saumâtre, constituent en ce sens un sanctuaire, où des centaines de chiens échappent au massacre. Leur survie dépend toutefois essentiellement de l'empathie des pêcheurs.
"Nous les voyons se dresser sur les côtes, espérant que nous leur apporterons de la nourriture. Nous entendons leur appel silencieux", explique Abdul Aziz, un pêcheur de 30 ans, qui distribue aux quadrupèdes quelques galettes et de l'eau prélevées sur les rations de l'équipage.
Personne ne sait qui a transporté les chiens sur l'île. Mais les pêcheurs pensent qu'ils ont été amenés par des villageois pensant ainsi les protéger de la cruauté des hommes.
Parfois, ils se nourrissent de poissons morts arrivant par la mer, ou de petits animaux courant entre les pierres. Parfois, de désespoir, ils se battent à mort, selon les pêcheurs.
Lorsque Abdul Aziz arrive, les chiens courent autour de lui et de son collègue Mohammad Dada, dressés sur leurs pattes arrières, en quête d'une offrande. Les chiots sont dépassés par les adultes. Mais les pêcheurs s'assurent que même les plus faibles sont nourris.
"Un être humain n'est rien sans humanité", philosophe Abdul Aziz, en regardant les chiens efflanqués courir entre des déchets, dont de nombreux sac plastiques, ainsi qu'une seringue.
Et d'ajouter: "Quand nous sentons la morsure de la faim et de la soif, ils doivent aussi la ressentir."

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mar 26 Juin 2018 - 8:50
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Au Pakistan, des îles aux chiens nourris par des pêcheurs
Réponses: 0
Vues: 159

Viande de chien: Comment une tradition culinaire peut-elle devenir taboue?

https://www.20minutes.fr/societe/2294635-20180622-viande-chien-comment-tradition-culinaire-peut-devenir-taboue



Une vendeuse ambulante pousse un chariot sur lequel ont été entassées des carcasses de chiens destinés à la consommation à Yullin, en Chine, le 20 juin 2018. — PAK YIU / AFP



  • Pratique culinaire traditionnelle dans certains pays d’Asie, la consommation de viande de chiens est une pratique très décriée des associations de défense des animaux qui obtiennent parfois victoires.
  • Il y aurait donc les animaux qu’on mange et ceux qu’on ne mange pas, catégories communes à toutes les sociétés mais dans lesquelles elles ne rangent pas forcément les animaux.
  • En Corée du Sud, comme en Chine, au Vietnam ou à Taïwan le chien serait en passe de changer de catégorie. Parce que considéré uniquement aujourd’hui comme animal domestique ou parce que les normes alimentaires occidentales l’imposent ?


Mangera-t-on bientôt plus de chiens en Corée du Sud ? Un tribunal local vient en tout cas de juger hors-la-loi d’abattre les chiens pour leur viande, une décision qui pourrait constituer un premier pas vers l’illégalité de la consommation des canidés, se sont empressés de faire valoir des défenseurs des animaux.

« Il s’agit de la première décision de justice qui stipule que tuer des chiens pour leur viande est illégal en soi », commente l’avocate de Care, l’une de ces associations de défense des animaux.

Un sujet qui revient régulièrement sur le tapis

Le sujet revient régulièrement en Corée du Sud, pays où la consommation de viande de chien fait partie de la tradition culinaire mais est jugée taboue chez les jeunes générations.

L’an dernier déjà, Care avait porté plante contre un éleveur de Bucheon (province du Gyeonggi) accusé de « tuer des animaux sans raison valable » et de violer la réglementation sur l’hygiène et les normes de construction. Plusieurs élevages et restaurants ont aussi été fermés en Corée du Sud en amont d’événements internationaux comme les derniers Jeux olympiques d’hiver à Pyeongchang.

La question ne se pose pas qu’en Corée du sud, mais aussi en Chine et au Vietnam, deux pays où l’on consomme également de la viande de chien. Ou encore à Taïwan. En avril 2017, sous la pression d’association de protection des animaux, le parlement taïwanais a voté une loi interdisant la consommation, l’achat ou la possession de viande de chien ou de chat, sous peine d’une amende pouvant atteindre l’équivalent de 7.715 euros.

Le sociologue Jean-Pierre Poulain, professeur à l’université Jean-Jaures de Toulouse et directeur de l’ Isthia (institut supérieur du tourisme, de l’hôtellerie et de l’alimentation), cite aussi la grande fête gastronomique autour de la viande de chien qui se tient chaque année en juin à Yullin en Chine et au cours de laquelle des milliers de chiens sont tués. « Les éditions sont là encore systématiquement perturbées par les ONG locales », indique-t-il.

« Nos représentations sociales des animaux changent »


Mais comment expliquer alors qu’une habitude alimentaire bascule petit à petit dans le domaine du tabou et décline ? « Nous classons les animaux en plusieurs catégories, explique Jean-Pierre Poulain. Les animaux domestiques que l’on ne mange pas, les animaux de rente que l’on élève pour leur viande, les animaux sauvages que l’on chasse, et ceux qu’on ne chasse pas. Ces catégories sont plus ou moins universelles, mais ce qu’on y met dedans varie d’une société à l’autre. »

« Surtout, au sein même d’une société, ces catégories évoluent au fil du temps », poursuit Jean-Louis Lambert, professeur émérite de sociologie qui a étudié pendant 40 ans les pratiques alimentaires et leurs évolutions, notamment à l’ Enitiaa (Ecole nationale d’ingénieurs des techniques des industries agricoles et alimentaires).

La consommation de viande de chien n’est pas l’unique exemple de ces changements de catégorie. « Prenez le cas de la viande de cheval, invite Jean-Louis Lambert. Nous en consommions beaucoup jusque dans les années 1980. Le scandale Spanghero qui a éclaté en janvier 2013 a montré combien la viande de cheval est aujourd’hui taboue. Bien sûr, on reprochait à cette entreprise d’avoir menti ne faisant passer de la viande de cheval pour de la viande de bœuf. Mais beaucoup de personnes étaient aussi horrifiées à l’idée d’avoir pu consommer à leur insu de la viande de cheval. »

Pour expliquer ces évolutions, Jean-Louis Lambert évoque tout d’abord l’urbanisation croissante de la population en cours depuis au moins un siècle. « Celle-ci modifie les modes de vie et nos représentations sociales des animaux, avance-t-il. Bien souvent, les seuls contacts qu’ont les urbains avec le monde animal sont avec leurs "pets", ces animaux de compagnie qu’ils côtoient parfois chaque jour et pour lesquels ils ont de la compassion. Il est très facile alors d’extrapoler ces sentiments à l’ensemble de l’espèce et, plus largement encore, aux animaux s’en rapprochant. » Difficile alors d’en manger. « Prenez le lapin, illustre encore Jean-Louis Lambert. Sa consommation est en très forte baisse en France. En revanche, il est de plus en plus présent dans les foyers comme animal de compagnie. »

Norme traditionnelle contre norme occidentale ?


Pour Christophe Serra Mallol, maître de conférences en sociologie à l’Isthia, cet anthropomorphisme [prêter des réactions humaines à des animaux ou des choses] n’explique pas tout. « En particulier dans le cas de la consommation de viande de chiens, précise-t-il. L’ anthropologue Jacqueline Milliet l’avait très bien expliqué dans un article publié en 1995 : dans les cultures cynophages, on ne mange pas n’importe quel chien.

Surtout, on ne mange jamais son propre chien. Il y a toujours une distinction qui est faite entre les chiens domestiques, que ces sociétés ont aussi, et les chiens élevés pour leur viande. Et on parle bien d’élevage. On n’abat pas n’importe quel chien errant pour le manger. »

« Le souci de préserver son image vis-à-vis de l’extérieur »


Christophe Serra Mallol invite alors à chercher plus loin les raisons pour lesquelles une consommation alimentaire devient taboue, voire interdite. « Des oppositions peuvent se jouer parfois entre deux normes alimentaires : celle traditionnelle, pour laquelle consommer de la viande de chien n’est pas un problème, et la norme occidentale qui considère cette consommation dégoûtante. » Le sociologue évoque ainsi la Polynésie française, qu’il a étudiée et où traditionnellement, la population locale mangeait du chien. « Cette norme traditionnelle a été peu à peu dominée et remplacée par la norme du colon. Pour rappel, la loi française interdit aujourd’hui la consommation de chien*. »

Ce même phénomène se jouerait aussi de façon plus insidieuse en Corée du Sud. « Il est marquant par exemple que les autorités prennent des mesures interdisant ou limitant la consommation de viande de chiens juste avant de grands événements internationaux, notent Christophe Serra Mallol comme Jean-Pierre Poulain. Il y a manifestement ce souci de préserver son image vis-à-vis de l’extérieur, de ne pas choquer la communauté internationale. »

Des résistances… au Vietnam notamment


Ce qui pose alors la question de la normalisation de nos modes alimentaires. Mangera-t-on un jour tous la même chose et seulement une poignée d’aliments qui ne choque aucune culture ? « C’est un risque permanent et bien identifié, commence Jean-Pierre Poulain. En même temps, les changements de comportement sont lents et des résistances se font jour. » Y compris pour défendre la consommation de viandes de chien en Asie.

Jean-Pierre Poulain parle alors du Vietnam, pays qu’il connaît bien. « Il y a trente ans, le pays était dans le déni ou réduisait la consommation de viande de chiens aux gens du nord vivant dans les campagnes reculées, raconte le sociologue. Aujourd’hui, le complexe est moins fort. Des restaurants affichent même à l’entrée « viande de chien » sur des pancartes. »



Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Lun 25 Juin 2018 - 9:18
 
Rechercher dans: A la une !
Sujet: Viande de chien: Comment une tradition culinaire peut-elle devenir taboue?
Réponses: 0
Vues: 95

Isère: Un «trip advisor» pour dénicher facilement un mode de garde pour vos animaux pendant l'été

https://www.20minutes.fr/societe/2293883-20180625-isere-trip-advisor-denicher-facilement-mode-garde-animaux-pendant


  • «Mon Hébergement Animal» est la première plateforme de mise en relation entre les propriétaires d'animaux et les établissements d'hébergement. 
  • Elle sera lancée en juillet. 

A l’occasion d’un week-end à Londres, Caroline, 33 ans, peine à trouver une solution pour faire garder Ina, son golden retriever. Elle a un mal fou à dénicher une pension à moins de 40 kilomètres de chez elle à Aoste, en Isère. C’est là que lui vient l’idée de créer  Mon Hébergement Animal, une plateforme de mise en relation entre propriétaires d’animaux et différents établissements d’hébergement. Le site, sorte de trip advisor recensant les bonnes adresses pour vos toutous, doit être lancé mi-juillet.
« Le problème, c’est qu’il y a un manque de visibilité autour des hébergements pour les animaux », explique-t-elle. De retour de Londres, la trentenaire fait un rapide tour sur le Web. Hôtels, pensions ou chenils, la région n’en manque pas mais certains ne possèdent même pas de site internet. « A part en feuillant les pages jaunes, il était impossible de les trouver », regrette Caroline, constatant que « certains proposant même des prestations dignes d’hôtels haut de gamme », soient totalement méconnus.

C’est comme réserver un hôtel

Pour réaliser son projet, la propriétaire d’Ina se met à contacter les professionnels du secteur tenant des hôtels, chenils, garderie ou crèches et leur présente le concept. Mais pas de particuliers. Le concept existe déjà. « J’ai pu voir qu’il existait déjà 4 ou 5 plateformes de pet-sitter », explique-t-elle.
Une fois la plateforme lancée, le client, qui aura au préalable rempli une fiche descriptive, pourra choisir le type d’hébergement qui lui plaît et, en fonction des disponibilités, réserver comme il le ferait pour une chambre d’hôtel. Les établissements seront également notés.
La plateforme met un point d’honneur à respecter les normes de réglementation du code animal. « Il y a des règles bien précises que les propriétaires doivent suivre. Je fais moi-même le choix des annonces. »
Si la demande d’hébergement concerne avant tout les chats​ et les chiens, Mon hébergement animal est ouvert à tout type d’animaux. « Par exemple, il existe des pensions pour les perroquets », conclut Caroline.


Tag toutou #chiens #animaux #protection
par Choupi91
le Lun 25 Juin 2018 - 9:16
 
Rechercher dans: Notre campagne permanente contre les abandons - Our ongoing campaign against dropouts
Sujet: Isère: Un «trip advisor» pour dénicher facilement un mode de garde pour vos animaux pendant l'été
Réponses: 0
Vues: 129

Viande de chien: Un premier pas vers l’interdiction en Corée du Sud

https://www.20minutes.fr/monde/2293887-20180621-viande-chien-premier-vers-interdiction-coree-sud




Les associations contre la consommation de chien viennent de gagner une bataille en Corée du Sud. — YONHAP / AFP
Un tribunal sud-coréen a jugé illégal d’abattre les chiens pour leur viande, une décision susceptible aux yeux des défenseurs des animaux de constituer un premier pas pour rendre la consommation des canidés hors la loi. La viande de chien fait depuis longtemps partie de la tradition culinaire de la Corée du Sud, où environ un million de chiens sont mangés chaque année, selon les estimations.
Néanmoins, cet usage décline. De plus en plus de Sud-Coréens considèrent que le chien est l’ami de l’homme plutôt qu’un animal de ferme destiné à finir dans l’assiette. La pratique devient taboue chez les jeunes générations et les défenseurs des droits des animaux se font davantage entendre. Le sujet est dans une zone grise juridique, en l’absence d’interdiction spécifique.

2.300 euros d’amende

L’année dernière, l’association de défense des animaux Care avait porté plainte contre un éleveur de Bucheon accusé de « tuer des animaux sans raison valable » et de violer la réglementation sur l’hygiène et les normes de construction. Le parquet l’avait inculpé et le tribunal de la ville de Bucheon l’a reconnu coupable, le condamnant à trois millions de wons d’amende (2.300 euros). L’intéressé a renoncé à faire appel.
Kim Kyung-eun, l’avocate de Care, a salué le jugement qui date d’avril mais a été rendu public seulement cette semaine. « Il est très important en ce qu’il s’agit de la première décision de justice qui stipule que tuer des chiens pour leur viande est illégal en soi ». Le jugement « ouvre la voie à ce que la consommation de viande canine soit rendue complètement illégale », a-t-elle déclaré à l’AFP.

Une proposition de loi

Un député du Parti démocrate au pouvoir a soumis cette semaine une proposition de loi à l’Assemblée nationale qui interdirait de facto la consommation de cette viande. Le texte vise à limiter l’abattage d’animaux à des espèces classées dans la catégorie cheptel, ce qui exclut les chiens.
Certains Sud-Coréens dénoncent cependant un « deux poids, deux mesures » culturel. La viande canine est un mets délicat qui se déguste l’été. La viande rouge et grasse, toujours bouillie pour la tendreté, est réputée énergétique. Selon une étude réalisée en 2017, 70 % des Sud-Coréens ne mangent pas de chien mais ils ne sont que 40 % à exiger l’interdiction d’en consommer.

Taïwan a interdit la viande de chien l’an dernier

Un débat qui se retrouve dans d’autres sociétés asiatiques consommatrices de chiens. Taïwan a interdit l’année dernière la consommation de viande canine, avec des réactions mitigées. D’aucuns ont jugé injuste de vouloir épargner certaines espèces en vertu « d’une loi mignonne de défense des animaux ».
Le jugement de Bucheon a courroucé les éleveurs, lesquels organisent l’abattage dans leurs exploitations car les abattoirs spécialisés ne sont pas autorisés. « C’est un scandale. Nous ne pouvons accepter un jugement qui dit que tuer des chiens pour leur viande revient à tuer des animaux sur un coup de tête », a déclaré à la télévision YTN Cho Hwan-ro, représentant d’une association d’éleveurs.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance #animaux #protection
par Choupi91
le Jeu 21 Juin 2018 - 14:19
 
Rechercher dans: A la une !
Sujet: Viande de chien: Un premier pas vers l’interdiction en Corée du Sud
Réponses: 0
Vues: 155

Désargenté, un retraité égorge son chien

http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/Desargente--un-retraite-egorge-son-chien-18235976

Un habitant d'Onex, retraité et émargeant à l'aide sociale, a égorgé son chien à son domicile le 30 mai dernier. Son geste a ému le quartier, relate «GHI». Le sexagénaire semblait attaché à son animal de compagnie, et celui-ci ne semblait pas agressif. Le Ministère public a confirmé l'épisode, précisant que le propriétaire du husky se trouvait avec un autre individu au moment des faits. Ils se sont eux-mêmes annoncés à la police le lendemain matin. Le retraité «a expliqué avoir volontairement mis à mort l'animal car il n'avait pas l'argent nécessaire pour le soigner», a indiqué à l'hebdomadaire gratuit Henri Della Casa, porte-parole du pouvoir judiciaire. Il a été prévenu d'infraction à la loi fédérale sur la protection des animaux.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Jeu 21 Juin 2018 - 9:21
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Désargenté, un retraité égorge son chien
Réponses: 0
Vues: 114

Orne: Il crible de plombs le chien de ses voisins car l’animal «le gênait»

https://www.20minutes.fr/faits_divers/2289743-20180614-orne-crible-plombs-chien-voisins-car-animal-genait

Agacé par le chien de ses voisins, un homme a tué l’animal d’une centaine plomb à Montreuil-au-Houlme ( Orne). Ce retraité âgé d’une soixantaine d’années est un ancien élu de la commune, rapporte ce jeudi Normandie-Actu.

Un message sur le répondeur

Le vendredi 1er juin, les propriétaires d’un jeune croisé labrador trouvent, en rentrant à leur domicile, un message sur leur répondeur d’un de leurs voisins. Celui-ci leur dit avoir « tué le chien en pensant tirer sur un ragondin » et demande qu’on le rappelle.
La propriétaire de l’animal se rend alors chez lui pour demander de plus amples explications. « Il m’a dit : "J’ai fait une connerie" », se souvient-elle. L’homme explique qu’il aurait tiré sur le chien, près d’une mare, en pensant tuer un ragondin.

Plus de 150 plombs retrouvés

La propriétaire a du mal à comprendre que l’on puisse « confondre un chien de couleur blanche et de 30 kg avec un ragondin ». Le lendemain, elle décide donc de confier la dépouille de l’animal à un vétérinaire. « On a retrouvé 101 plombs dans la tête, 47 dans le thorax et 8 dans l’abdomen », raconte-t-elle.
Quelques jours plus tard, le couple dépose plainte à la gendarmerie. Le voisin reconnaît au cours de sa garde à vue avoir « tué volontairement le chien » car celui-ci le « gênait ». La Fondation assistance aux animaux a décidé de se constituer partie civile. Elle espère que les faits seront qualifiés « d’acte de cruauté par la juridiction ». Dans ce cas, l’homme risque deux ans de prison et 30.000 euros d’amende.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Lun 18 Juin 2018 - 11:06
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Orne: Il crible de plombs le chien de ses voisins car l’animal «le gênait»
Réponses: 1
Vues: 112

Été 2018 : les plages de France autorisées aux chiens

https://wamiz.com/chiens/conseil/ete-2018-plages-france-autorisees-chiens-12812.html#info

Où partir en vacances avec son chien ? De nombreuses personnes se posent la question tous les ans ! Pour vous aider à choisir votre destination, le magazine 30 Millions d'amis fait paraître dans son numéro du mois de juin, sa carte des plages françaises autorisées aux chiens pendant l'été 2018. En voici un aperçu. 
Imaginez : Vous partez en vacances en famille, votre chien est de la partie. Une fois sur place, il fait beau, il fait chaud, et vous décidez alors de ne pas perdre une minute de vos vacances : direction la plage pour votre premier bain de l'année dans la mer. Vous imaginez déjà votre heureux toutou se rouler dans le sable à vos côtés. Les vacances s'annoncent si belles !
Sauf que... les choses ne se passent pas comme vous les aviez imaginées. Vous n'avez pas encore posé votre serviette sur le sable que vous découvrez avec stupeur un panneau sur lequel il est écrit "plage interdite aux chiens". Vos plans tombent à l'eau, et votre enthousiasme disparaît aussitôt comme une bouée qui se défongle. 

Anticipez votre séjour avec votre chien ! 

Pour éviter ce scénario catastrophe, mieux vaut s'y prendre à l'avance lorsqu'on souhaite partir en vacances avec son chien ! Un peu d'anticipation suffit à passer un formidable séjour. Et pour vous aider à préparer vos vacances, le magazine 30 Millions d'amis a fait paraître dans son numéro de juin, sa carte des plages autorisées aux chiens. Vous y trouverez : 

  • Les plages autorisées aux chiens
  • Les plages avec des zones réservées aux chiens
  • Les plages autorisées aux chiens à certains horaires
  • Les plages non autorisées aux chiens

Wamiz vous présente ici la liste des plages autorisées aux chiens tenus en laisse, sans contraintes d’horaires ou d’emplacements. Pour découvrir la carte complète, rendez-vous sur le site animaux-sur-la-plage.com ou procurez-vous le numéro de juin du magazine 30 Millions d'amis, actuellement en kiosque ! 

Calvados

Cricqueboeuf
Sainte-Honorine-des-Pertes

Corse

Ajaccio
Bastia
Bonifacio
Furiani
Porto Vecchio
St Florent
San-Martino-di-Lota
Santa Maria
Ville-di-Pietrabugno

Finistère

Lanildut
Plounévez-Lochrist

Ille-et-Vilaine

Cherrueil
Le Vivier-sur-Mer
St Benoît-des-Ondes

Landes

Mimizan
Messanges
Moliets-et-Maa
Soustons
Vieille-St-Girons

Manche

Aumeville-Lestre
Barfleur
Biville
Blainville-sur-Mer
Cosqueville
Créances
Denneville
Fermanville
Gatteville-le-Phare
Genêts
Gouville-sur-Mer
Le Rozel
Lingreville
Montfarville
Pirou
Portbail
Quinéville
Réthoville
Réville
St-Germain-sur-Ay
St-Jean-le-Thomas
St-Lô-d’Ourville
St-Marcouf
Surtainville
Surville
Urville-Nacqueville
Vicq-sur-Mer

Morbihan

Ambon
Plouharnel

Nord

Grand-Fort-Philippe

Pas-de-Calais

Audinghen
Escalles
Groffliers

Seine-Maritime

Berneval-le-Grand
St-Léonard
St-Martin-en-Campagne
Vattetot-sur-Mer

Somme

St-Valéry-sur-Somme

Var

Bandol
Les Issambres
Ramatuelle
Saint-aygulf

Vendée

L’Aiguillon-sur-Mer
Olonne-sur-Mer
Découvrez le nombre de plages autorisées aux animaux dans chaque département dans cette carte :



Tag toutou #chiens
par Choupi91
le Ven 25 Mai 2018 - 14:35
 
Rechercher dans: Notre campagne permanente contre les abandons - Our ongoing campaign against dropouts
Sujet: Été 2018 : les plages de France autorisées aux chiens
Réponses: 0
Vues: 158

Dogs and cats blowtorched alive and bludgeoned to death at Indonesian street markets

https://www.independent.co.uk/news/world/asia/indonesia-dogs-cats-killed-blowtorch-alive-street-markets-cages-sulawesi-a8364011.html?utm_term=Autofeed&utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter



Dogs and cats are being blowtorched alive and repeatedly bludgeoned over the head with bats in squalid street markets in Indonesia to supply market stalls, slaughterhouses and restaurants, an investigation has found. 
The creatures were filmed with their mouths taped shut so tightly they could hardly breathe before they were butchered. 
Stuffed into cages or sacks, they first see their cage-mates lifted by the neck with noose sticks and smashed on the head before it’s their turn.


  • Read more


Pyeongchang restaurants refuse to stop serving dog meat


Many are still alive and conscious while a blowtorch is applied to them, up and down their bodies, to remove the hair before they are cut up and used for food, according to a campaign group which documented the treatment. 
The practices were revealed in an investigation by the Dog Meat-Free Indonesia (DMFI) during nationwide investigations at two of an estimated 200 traditional animal markets in North Sulawesi province on the island of Sulawesi.
The group believes thousands of animals each week are taken and killed this way, the equivalent of 1 million a year.  
However,  Wendy Higgins of Humane Society International, one of the campaign’s charity members, believes the figure is likely to be much higher.

It's thought up to a quarter of the animals involved are cats (DMFI)
More than 90 celebrities, including Dame Judy Dench, Cameron Diaz, Piers Brosnan. Ellen DeGeneres, Simon Cowell, Kate Beckinsale, Elizabeth Hurley, Ricky Gervais, Moby, Leona Lewis, Courteney Cox, Alfie Boe, Lucy Lawless, Brian May, and Tyrese Gibson, have signed the letter to the country's president Joko Widodo calling on him to clamp down and enforce animal-protection laws. 
“These animals, many of them stolen pets, are subjected to crude and brutal methods of capture, transport and slaughter, and the immense suffering and fear they must endure is heartbreaking and absolutely shocking," they wrote. “The footage is deplorable, and clearly documents the routine use of brutal handling and killing. We are sure you will agree that the level of brutality towards these dogs and cats is shocking and demands your urgent attention.”

Animals are bludgeoned with bats (DMFI)
They added: “Despite only a minority of Indonesians ever consuming dog meat, the trade in dogs for consumption threatens the health of the entire nation. The dog meat trade is the only trade known to encourage the large-scale, illegal movement of dogs of unknown disease and vaccination status… The World Health Organisation has explicitly highlighted the trade in dogs for human consumption as a contributing factor to the spread of rabies in Indonesia.”
Activists have also warned that the illegal and unregulated trade does not only inflict intense suffering, but also poses health risks to the people who eat the meat, in part because cramming so many animals together in sacks and cages increases the spread of rabies.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Jeu 24 Mai 2018 - 15:18
 
Rechercher dans: A la une !
Sujet: Dogs and cats blowtorched alive and bludgeoned to death at Indonesian street markets
Réponses: 0
Vues: 152

Ils trouvent une chienne dans un champ, dans son sac de croquettes ils découvrent l’impensable

https://wamiz.com/chiens/actu/trouvent-chien-champ-sac-croquettes-decouvrent-impensable-12793.html#info




Tout le monde était sous le choc.
C’est dans la campagne anglaise qu’une chienne prénommée Tessa a été retrouvée il y a environ une année de cela. Agée de 12 ans, la chienne était seule dans un champ, avec un sac de croquettes, une gamelle d’eau et une couverture.  

Un sauvetage nécessaire

Lorsque l’association South Yorkshire Pet Ambulance a découvert Tessa, elle était donc totalement seule dans son champ, livrée à elle-même et perdue.
En découvrant Tessa, les volontaires de l’association ont tout de suite trouvé le mot qui avait été laissé à ses côtés dans le sac de croquettes. Un mot qui les marquera pour longtemps tant il était à la fois triste et révoltant.
« Cette chienne a 12 ans. Tessa n’est pas ma chienne. Ma voisine partait vivre au Canada et m’a demandé si je pouvais la garder. J’ai dit oui un peu par obligation, mais je savais que je ne voulais pas la garder (…) Tessa prend son premier repas vers 11h30. Ma voisine était heureuse de savoir que Tessa serait entre de bonnes mains. Je suis désolé, mais je n’ai pas besoin d’un chien. »

C’est donc sur ces mots d’une cruauté totale que Tessa a été lâchement abandonnée par un voisin qui voulait seulement faire plaisir à sa voisine sans se soucier des conséquences. Heureusement pour Tessa, elle a eu la chance de croiser la route des volontaires de l’association South Yorkshire Pet Ambulance.
De son côté, l’association a expliqué avoir quelques doutes sur cette histoire de départ au Canada et pense que la chienne a été abandonnée par ses propriétaires. Tout simplement.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance #animaux #protection
par Choupi91
le Mer 23 Mai 2018 - 14:26
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Ils trouvent une chienne dans un champ, dans son sac de croquettes ils découvrent l’impensable
Réponses: 0
Vues: 128

La dresseuse de Nemo convoquée à un entretien préalable à licenciement

http://www.lepoint.fr/societe/la-dresseuse-de-nemo-convoquee-a-un-entretien-prealable-a-licenciement-17-05-2018-2219089_23.php

La directrice du refuge de la SPA d'Hermeray, dans les Yvelines, a été convoquée mardi à un entretien préalable à licenciement. Céline Ravenet est connue pour avoir choisi Nemo, le croisé griffon-labrador du couple présidentiel. C'est également elle qui avait gardé le chien des Macron pendant leurs vacances au ski cet hiver. Bénévole depuis l'âge de 13 ans, Céline Ravenet, dont le refuge place environ 1 000 chiens par an, est très affectée par cette procédure disciplinaire, d'après plusieurs membres de son entourage.
Selon nos informations, sa hiérarchie lui reproche d'avoir « dissimulé » l'euthanasie, depuis 2014, d'une dizaine de chiens dangereux, non seulement pour les salariés du refuge mais également pour de potentiels futurs adoptants. La directrice d'Hermeray n'aurait pas respecté la stricte procédure, très compliquée à mettre en œuvre, et qui prévoit notamment des analyses comportementales par un vétérinaire à plusieurs semaines d'intervalle.

« Virer quelqu'un comme Céline, ce serait juste de la folie »

Or les refuges débordent et le personnel peine à se concentrer sur les animaux qui ont un espoir d'être placés dans une famille d'accueil. Pour une poignée de cas extrêmes, la directrice du refuge aurait donc eu recours à un vétérinaire qui aurait endormi les chiens hors procédure. Avant de les faire sortir du centre, sur les registres administratifs, comme s'ils avaient été adoptés.
« Céline connaît ses animaux et est très appréciée. Elle ne se cache pas de protéger ses salariés et les adoptants de chiens qui sont des dangers publics », lance Alain Lambert, rédacteur en chef duJournal de la protection animale. « Je visite une cinquantaine de refuges par an, ajoute-t-il. Je donne toujours Céline en exemple. » Et le « poil à gratter » de la SPA, comme il se définit lui-même, de conclure : « Virer quelqu'un comme elle, ce serait juste de la folie. »

À la SPA, les têtes tombent

Très populaire, Céline Ravenet avait été recommandée aux Macron par Claude Chirac, qui avait adopté son chien au refuge des Yvelines. Solidaires, les salariés d'Hermeray, qui lui ont apporté leur soutien, ont quant à eux été convoqués au siège de la SPA, à Paris. En interne, on murmure que l'énergique directrice pourrait avoir trop pris la lumière, avec l'adoption de Nemo. Le sujet avait en effet suscité des frictions avec sa direction, notamment avec la présidente de la SPA, Natacha Harry, qui nous informe qu'elle ne souhaite pas faire de commentaire.
Un de ses conseillers nous fait tout de même savoir que la situation est « grave ». Mais dément toute crise avec les départs et licenciements qui se sont enchaînés ces derniers mois. « Céline était quelqu'un que la SPA aimait bien et respectait, ce n'était pas un mouton noir du tout, affirme une source proche de la présidente, qui, tout en affirmant qu'aucune sanction n'a encore été décidée, parle d'elle au passé. Pour les autres, c'était un problème plus général de loyauté à un président élu. » En l'occurrence, Natacha Harry.

La SPA réfute la crise

Les « autres » ? Éric Gaftarnik, le secrétaire général de la SPA, qui a claqué la porte au mois de mars. « La maison ne fonctionne plus d'une façon normale, sa présidente devient omnipotente et je ne veux pas cautionner ce qui se passe », a-t-il confié au Monde. Deux ans auparavant, c'est Jean-Benoît Sangnier, le directeur général, qui était licencié pour une remarque sexiste et un « comportement déloyal », raconte le quotidien du soir. L'homme a finalement obtenu gain de cause devant les prud'hommes.
En février, son successeur, Joël Pain, a quant à lui été mis à pied, une fois encore pour un comportement sexiste, selon la direction. Le 12 mars dernier, Le Monde, toujours, révélait que le directeur administratif et financier ainsi que la directrice juridique de la SPA étaient également sur la sellette. Si tous pointent du doigt la dérive autoritaire de Natacha Harry, elle s'en défend. Le 7 mars, la présidente avait obtenu le soutien unanime de son conseil d'administration pour licencier le directeur général, conclut Le Monde dans un article intitulé « La purge à la direction de la SPA continue ».

Tag toutou #chiens
par Choupi91
le Jeu 17 Mai 2018 - 10:55
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: La dresseuse de Nemo convoquée à un entretien préalable à licenciement
Réponses: 0
Vues: 127

Liévin : un chien “massacré” retrouvé empalé sur un arbre

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/pas-calais/lievin/lievin-chien-massacre-retrouve-empale-arbre-1473745.html



Un chien de race cane corso a été retrouvé empalé sur un arbre, sur le terril de Calonne à Liévin. "Il avait été massacré", selon un témoin. La SPA a déposé plainte, et une enquête de police a été ouverte pour identifier le ou les auteurs.

"Ça a été une vision d'horreur", raconte Dominique, qui a découvert mercredi 2 mai un chien mort empalé sur une branche d'arbre sur le terril de Calonne à Liévin, confirmant une information de l'Avenir de l'Artois.

"Il était empalé sur un arbre, par l'estomac... on a cassé la branche pour le mettre au sol. Le chien avait été massacré", se souvient-il. Selon un rapport de police, l'animal, de race cane corso, avait "les viscères apparents et portait plusieurs traces de perforation". 


Plainte de la SPA

"C'était un molosse, on ne peut pas être tout seul pour tuer un chien comme ça, surtout comme ça. Je ne comprends pas qu'on puisse faire ça", poursuit Dominique. 

La SPA a déposé plainte auprès de la police de Lens avec constitution de partie civile. Le service de quart, en charge de l'enquête, cherche à identifier le propriétaire du chien et évidemment le ou les auteurs du massacre.

Le cane corso, qui était semble-t-il âgé de 4 ans, aurait eu plusieurs propriétaires différents. Le chien avait déjà un oeil crevé avant d'avoir subi les actes de torture qui l'ont tué, et dont on ignore encore le mobile.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mar 15 Mai 2018 - 15:49
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Liévin : un chien “massacré” retrouvé empalé sur un arbre
Réponses: 0
Vues: 117

Tribunal de Perpignan : 3 mois avec sursis pour avoir tué son chien d'un coup de pied

https://www.lindependant.fr/2018/05/14/video-tribunal-de-perpignan-3-mois-avec-sursis-pour-avoir-tue-son-chien-dun-coup-de-pied,3989492.php



Le prévenu, mis en cause, pour acte de cruauté envers un animal domestique, a été jugé ce lundi.
Les fais remontent à juin 2015, mais la plainte n'avait été déposée que deux ans plus tard,  par une association de défense des animaux qui venait d'apprendre les faits. 
Le prévenu a expliqué que, énervé par le fait que son chien avait uriné  dans l'appartement, il lui avait donné un coup de pied.  Comme l'animal semblait au plus mal il l'avait amené chez son père, pour se faire aide,r mais il était déjà trop tard.
L''enquête menée auprès des proches du prévenu par l'association de défense des animaux devait pourtant  amener une mise en examen. Le coup de pied volontaire ayant entraîné le décès, même sans intention de tuer.
Face à quatre associations qui se sont constituées partie civile, l'avocat du prévenu a plaidé l'absence d'acte de cruauté puisqu'il n'y avait pas d'intention perverse et malveillante prouvée.
Le tribunal a néanmoins jugé le prévenu coupable et l'a condamné à 3 mois de prison avec sursis et cinq ans d'interdiction de posséder un animal.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mar 15 Mai 2018 - 9:27
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Tribunal de Perpignan : 3 mois avec sursis pour avoir tué son chien d'un coup de pied
Réponses: 0
Vues: 130

Après les décès d’animaux dans ses avions, United Airlines arrivera-t-elle à mettre fin au scandale ?

https://wamiz.com/chiens/actu/apres-deces-animaux-united-airlines-arrivera-mettre-fin-scandale-12663.html#info



Compagnie aérienne ayant enregistré le plus grand nombre d’animaux décédés au cours d’un vol en 2017 (d’après le Département des Transports), United Airlines essaie de rebondir…
Pour redorer son image, United Airlines vient de faire savoir qu’elle comptait prendre des mesures pour éviter, à l’avenir, ces terribles incidents : désormais, une douzaine de races de chiens et de chats seront interdites dans la soute de l’avion. C’est notamment le cas des races à museau plat (Bouledogues, Pékinois, Carlins, Boxers…), qui sont par ailleurs interdites chez de nombreuses compagnies aériennes. De grandes races de molosses, telles que le Mastiff, seront également interdites.
En revanche, les chiens de petite taille, y compris celles à museau plat, peuvent toujours voyager aux côtés de leur maître en cabine, à condition qu’ils soient enfermés dans une cage ou un sac de transport homologué.
De plus, United Airlines n’acceptera plus de transporter un animal (quelle que soit son espèce ou sa race) durant l’été, à destination et en provenance des destinations les plus chaudes des Etats-Unis : Las Vegas, Palm Springs, Phoenix et Tucson.
Elle limite en outre le nombre de correspondances qu’un animal peut faire pour atteindre sa destination.
Les affaires du Bouledogue décédé dans le compartiment à bagages, et celle de deux chiens dont les destinations respectives ont été inversées, semblent avoir marqué un tournant dans la politique de United Airlines concernant le transport d’animaux. Depuis quelques années, la compagnie aérienne ne cesse de multiplier les scandales… Elle totaliserait ainsi 18 animaux morts au cours de ses vols en 2017. Espérons que ces nouvelles mesures permettent aux animaux de compagnie « globe-trotteurs » de voyager en toute sécurité.

Tags #animaux #chats #chiens
par Choupi91
le Jeu 3 Mai 2018 - 9:11
 
Rechercher dans: A la une !
Sujet: Après les décès d’animaux dans ses avions, United Airlines arrivera-t-elle à mettre fin au scandale ?
Réponses: 0
Vues: 125

Un sans-abri antibois met tout en oeuvre pour retrouver son chien, disparu il y a 2 semaines

https://www.chien.fr/actualite/un-sans-abri-antibois-met-tout-en-oeuvre-pour-retrouver-son-chien-disparu-il-y-a-2-semaines/

Philippe est totalement désespéré depuis la disparition de son chien Djungo, survenue à la mi-avril à Antibes. L'animal représente tout pour ce sans-abri campant non loin du Fort Carré. Associations et bénévoles multiplient les appels à témoins pour tenter de retrouver son compagnon à 4 pattes.
A Antibes (06), un sans domicile fixe est à la recherche de son chien, sa seule famille aujourd'hui, depuis 2 semaines, comme le rapporte le site Nice Matin.

A lire aussi : "Mobilisation pour retrouver un chien disparu en Saône-et-Loire"

Philippe, 39 ans, vit sous une tente près du parking du Fort Carré. Depuis 9 ans, il était accompagné de Djungo, un croisé Griffon / Labrador Retriever qui ne le quittait quasiment jamais. Il l'avait adopté alors qu'il n'était encore qu'un tout jeune chiot. Le sans-abri a toujours pris soin de lui et veillé à ce qu'il soit bien nourri, comme en atteste notamment Micheline Claerr, bénévole aux Restos du cœur d’Antibes et à la SPA du Cannet.
Elle fait partie des personnes participant à la recherche du chien Djungo en publiant des appels à témoins. La page Facebook Pet Alert Alpes-Maritimes 06 figure parmi les supports relayant les avis de recherche.
Philippe, lui, continue de questionner les habitants locaux et de faire du porte à porte dans l'espoir de recueillir une quelconque information susceptible de l'aider à retrouver Djungo.
Le chien présente une robe noir et feu grisonnant. Il porte un collier antipuce de couleur beige et a la particularité de boiter d'une patte arrière. Son comportement est décrit comme docile et doux.
Toute personne l'ayant aperçu est priée de composer le 07 58 86 05 98.
Photo : Pet Alert Alpes-Maritimes 06 / Facebook



Tag toutou #chiens
par Choupi91
le Jeu 3 Mai 2018 - 8:48
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Un sans-abri antibois met tout en oeuvre pour retrouver son chien, disparu il y a 2 semaines
Réponses: 0
Vues: 119

Inde: des villageois tuent une dizaine de chiens errants pour venger la mort d'enfants

http://www.bfmtv.com/international/inde-des-villageois-tuent-une-dizaine-de-chiens-errants-pour-venger-la-mort-d-enfants-1435028.html


 
Les chiens errants ont dévoré 14 enfants dans un village du nord de l'Inde. - SAM PANTHAKY / AFP


Depuis le mois de janvier, 14 enfants ont perdu la vie suite à des attaques de chien errants près du village de Khairabad, au nord de l'Inde.

Des villageois indiens en colère ont tué une dizaine de chiens errants en représailles à la mort d'enfants tués par des canidés, a annoncé ce mercredi la police locale.

Des enfants attaqués en pleine récolte 

Les habitants du village de Khairabad, dans l'État d'Uttar Pradesh (nord), ont cédé à la panique mardi suite à des attaques de chiens qui ont coûté la vie à 14 enfants depuis janvier, selon la presse locale.
    
Bien que la loi interdise de tuer des chiens errants, les résidents ont abattu trois chiens et ont frappé à mort dix autres pour se venger.
    
La goutte qui a fait déborder le vase est venue de la mort coup sur coup de trois enfants de moins de douze ans sous les crocs de meutes de chiens dans des incidents séparés mardi. Les victimes récoltaient des mangues dans les champs autour du village.
    
"Notre enquête a révélé que les enfants étaient seuls au moment des attaques", a déclaré Sureshrao A. Kulkarni, chef de la police du district de Sitapur, confirmant le massacre des canidés. Une équipe de vétérinaires et de garde-forestiers se trouve désormais sur place pour tenter de reprendre le contrôle de la situation.

La fermeture d'un abattoir en cause

Les autorités attribuent cette hausse d'attaques à la fermeture d'un abattoir dans la zone en novembre, où la plupart des chiens errants se nourrissaient des restes d'animaux morts.
    
On estime que l'Inde compte une trentaine de millions de chiens errants. Près de 17 millions de cas de morsures sont signalés chaque année.
    
Près de 20.000 personnes succombent à la rage dans ce pays d'Asie du Sud chaque année, selon des chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) datant de 2014.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mer 2 Mai 2018 - 11:06
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Inde: des villageois tuent une dizaine de chiens errants pour venger la mort d'enfants
Réponses: 0
Vues: 176

Il aménage une caravane dans le jardin pour que sa femme viole leur chien

https://www.faitsdivers.org/27586-Il-amenage-une-caravane-dans-le-jardin-pour-que-sa-femme-viole-leur-chien.html

Frederick Manzanares, 50 ans, et son ex-compagne Janette Solano, 48 ans, comparaissent devant un Tribunal aux Etats-Unis pour cruauté envers un animal de compagnie.

Les faits se sont déroulés dans la ville d'Aurora, près de Denver, dans le Colorado.

Lors d'une enquête pour des violences conjugales commises au sein du couple, Janette a révélé aux forces de l'ordre que son compagnon lui mettait la pression pour qu’elle ait des rapports sexuels avec leur chien.

Une caravane dans le jardin avait été aménagée en chambre sexuelle avec notamment une banquette spéciale pour faciliter les rapports zoophiles.

Bubba, un croisé husky, avait été adopté un an plus tôt. C'est à cette époque que Janette a découvert, dans l’historique de l'ordinateur familial, des vidéos de femmes ayant des relations sexuelles avec des chiens et des chevaux.

Pendant les six mois suivants, Manzanares avait tenté d'inciter sa compagne à la zoophilie en lui montrant des forums, des livres et évidemment des vidéos sur le sujet. Il lui demandait d’avoir un esprit ouvert en la matière.

Une fois dans la pièce spécialement aménagée à cet effet, l’homme aspergeait les lieux avec des hormones pour exciter le chien. Il a aussi eu des rapports sexuels avec lui… à tel point que Janette a commencé à être jalouse de la relation entre Bubba et Frederick. Par la suite, la police a retrouvé des photos et des vidéos qui avaient été prises au moment des faits.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Ven 27 Avr 2018 - 13:44
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Il aménage une caravane dans le jardin pour que sa femme viole leur chien
Réponses: 1
Vues: 145

Menaces de mort après une vidéo de chien battu

http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Menaces-de-mort-apres-une-video-de-chien-battu-16855750

Une vidéo s'est répandue comme une traînée de poudre, lundi sur Facebook. Elle montre un piéton en train d'intimider son chien et de se comporter de manière brusque avec lui. La personne ayant filmé la scène écrit sur le réseau social: «Ce type a frappé son chien à la tête deux à trois fois avec son poing et sa jambe. Malheureusement, je n'ai pas pu tout filmer.» Comme l'enregistrement a été réalisé dans une petite commune bernoise, il pense que le coupable sera rapidement identifié.
En l'espace de quelques heures, le clip a été partagé dans divers groupes sur le réseau social et les commentaires n'ont pas tardé à fuser. Or rapidement, la situation est devenue incontrôlable, écrivent nos confrères de «20 Minuten». Les messages postés sont en effet devenus de plus en plus violents. Certains internautes ont même été jusqu'à menacer de mort l'homme que l'on voit sur l'enregistrement.
«Discussion effacée»
Les choses se sont tellement emballées qu'une personne, pensant avoir reconnu le propriétaire du toutou, a été jusqu'à publier sur Facebook l'adresse de l'auteur présumé. Des recherches de nos collègues alémaniques montrent qu'un individu a été sonner à la porte de l'endroit indiqué.
Une internaute, ayant partagée la vidéo dans un groupe comptant plus de 27'000 membres, raconte: «La discussion a entre temps été effacée. Certains ont écrit qu'ils avaient parlé à la femme du propriétaire de chien pour lui dire que l'animal allait leur être retiré.»
Contactée à son tour, la mère du jeune homme ayant tourné la vidéo explique que son fils a entre temps effacé l'enregistrement... par crainte qu'il n'arrive quelque chose au détenteur du chien. Elle précise que son garçon s'est néanmoins rendu mardi au poste de police le plus proche pour montrer l'enregistrement aux agents. Les forces de l'ordre confirment avoir reçu plusieurs signalements au sujet du clip. Des vérifications sont en cours.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Ven 27 Avr 2018 - 10:06
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Menaces de mort après une vidéo de chien battu
Réponses: 0
Vues: 132

A la rencontre des chiens errants de Tchernobyl

https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/chiens/diaporama-anniversaire-de-tchernobyl-a-la-rencontre-des-chiens-errants_115759

Une ONG américaine souhaite recueillir des fonds pour pouvoir apporter des soins aux chiens qui vivent aux abords de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Ils sont les descendants des animaux abandonnés lors de la catastrophe du 26 avril 1986.



Près de 750 chiens errants sont présents dans la zone d'exclusion de Tchernobyl.
© Clean Futures Fund


La vie est loin d'avoir disparu près de la centrale nucléaire de Tchernobyl. 32 ans jour pour jour après la catastrophe nucléaire qui a frappé l'Ukraine le 26 avril 1986, les 3.500 ouvriers présents sur le site ont pour compagnons quelque 250 chiens errants aux abords directs de la centrale. Ils sont 225 de plus dans la ville de Tchernobyl, située en réalité à une dizaine de kilomètres de là. En tout, l'ONG américaine Clean Futures Fund estime à 750 le nombre de chiens vivants dans la zone d'exclusion de 30 kilomètres. Ils errent entre les différents "check points" tentant de fuir les loups dont la population est florissante dans les forêts alentours.

"Ils ont cruellement besoin de soins médicaux"

Si les ouvriers tentent du mieux qu'ils le peuvent de nourrir, de protéger, voire de soigner les "chiens de Tchernobyl", certains soins ne peuvent être apportés que par des vétérinaires. C'est pourquoi Clean Futures Fund a lancé un appel aux dons en mai 2017 afin de récolter suffisamment d'argent pour mener une campagne de soins. L'ONG a développé un programme sur 3 ans minimum nommé Dogs of Chernobyl. L'objectif est de vacciner les animaux contre la rage, de les stériliser et de les vermifuger. Tout ceci coûte extrêmement cher : les vétérinaires ont besoin de vaccins, de matériel médical et de produits anesthésiants. Mais venir en aide à ces animaux est nécessaire : "Les chiens de Tchernobyl sont sous-alimentés et ont été exposés à la rage à cause des prédateurs présents dans la zone. Ils ont cruellement besoin de soins médicaux", peut-on lire sur le site de l'ONG. Le 26 avril 2018, les dons s'élèvent à 52.000 dollars. Loin de l'objectif de Clean Futures Fund, fixé à 127.000 dollars.

Des chiens descendants des animaux de compagnie

Les chiens de Tchernobyl sont les descendants de ceux qui vivaient dans les villages situés aux alentours de la centrale, comme par exemple Prypiat qui ne se trouve qu'à 3 kilomètres du tristement célèbre réacteur n°4. Les habitants ont été évacués sans pouvoir prendre avec eux leurs animaux de compagnie. Par la suite, des soldats soviétiques ont été chargés de tuer tous les chiens abandonnés. Mais la tâche était impossible : certains canidés ont échappé aux militaires et se sont reproduits. Alors que le gouvernement Ukrainien voulait à nouveau utiliser la manière forte pour diminuer le nombre de chiensClean Futures Fund a négocié pour pouvoir intervenir dans la zone et donc sauver les animaux.
DIAPORAMA. A la rencontre des chiens de Tchernobyl

Tag toutou #chiens #animaux #protection
par Choupi91
le Jeu 26 Avr 2018 - 14:07
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: A la rencontre des chiens errants de Tchernobyl
Réponses: 0
Vues: 116

Elle abandonne ses chiens dans la nature, mais un détail va tout changer

https://wamiz.com/chiens/actu/abandonne-chiens-nature-detail-va-changer-12591.html




Un acte particulièrement lâche.
Edith Melendez vit à San Antonio. Il y a quelques jorus de cela, elle voit une voiture s’arrêter dans un coin de sa rue. Immédiatement, elle a une mauvaise intuition à ce sujet car les gens sont habitués à jeter leurs déchets dans ce coin, parfois même à y vendre de la drogue. Mais cette fois, ce n’était pas du tout cela. Le spectacle auquel elle allait assister était encore pire.

Un abandon filmé

Pour en avoir le cœur net, Edith Melendez suit la voiture et commence à filmer la scène avec son téléphone. Là, devant elle, une femme ouvre la portière de la voiture et en fait descendre 4 chiens. Choquée, Edith Melendez va voir la femme pour lui dire qu’elle ne devrait pas faire ça. La voiture se met alors à reculer tandis que la femme l’ignore la plupart du temps.
Furieuse, Edith Melendez partage alors la vidéo sur son compte Facebook et cette vidéo devient virale. Tant et si bien que plusieurs personnes décident de mener l’enquête pour retrouver la femme et lui faire payer ses actes. Finalement, après quelques jours de recherches, la femme est retrouvée, piégée par sa plaque d’immatriculation.

Des responsabilités à prendre

C’est finalement la maîtresse des chiens qui se présentera pour prendre toute la responsabilité des actes, même si ce n’est pas elle qui a été filmée. De leurs côtés, les chiens ont été secourus. Un cinquième chien blessé a été retrouvé dans le même quartier.
Des charges devraient être retenues contre les coupables. En attendant, Edith Melendez espère que la ville de San Antonio continuera d’agir en faveur de la protection des animaux car la route contre la maltraitance est encore bien longue.

Tag toutou #chiens #animaux #cruauté #maltraitance #protection
par Choupi91
le Mer 25 Avr 2018 - 13:52
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Elle abandonne ses chiens dans la nature, mais un détail va tout changer
Réponses: 0
Vues: 117

Leur vie n'est pas dans un laboratoire




Tags #animaux #singes #chats #chiens #rongeurs #expérimentation #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mer 25 Avr 2018 - 9:50
 
Rechercher dans: Vidéos d'information ! Videos facts
Sujet: Leur vie n'est pas dans un laboratoire
Réponses: 0
Vues: 133

Une chienne de Toulouse retrouvée en Normandie : les émouvantes retrouvailles avec ses maîtres

https://www.ladepeche.fr/article/2018/04/25/2786818-chienne-toulouse-retrouvee-normandie-emouvantes-retrouvailles-maitres.html



Elle n'a jamais cessé d'y croire et sa ténacité a payé. Sophie Moulin, une Toulousaine de 27 ans, et son ami Lucas viennent de retrouver leur chienne Peach, quatre mois après sa disparition.
Tout commence à Noël. Sophie promène Peach dans les rues de Paris. Mais la chienne est effrayée par un mâle un peu trop insistant, prend peur et s'enfuit. Sophie et Lucas sont désespérés. Ils appellent les refuges, les SPA et de nombreux vétérinaires à Paris mais aussi un peu partout en France. Sans succès. Il faut dire que Peach n'est ni pucée, ni tatouée. Mais Sophie ne perd pas espoir. "J'y ai toujours cru, je l'aime trop ma chienne. Je m'étais dit qu'il fallait que je sache, que je la retrouve, vivante ou morte", explique-t-elle au journal Paris Normandie. La jeune femme ne lâche rien : "Comme dans une enquête, j'avais fait un tableau Excel sur lequel je pointais les mails, les appels téléphoniques. Et je relançais tout le monde régulièrement".

Une employée de refuge fait le rapprochement

La semaine dernière, à Rouen, en Normandie, une femme sans-abri abandonne un chien au refuge de la SNPA. La jeune femme de l'accueil fait alors le rapprochement avec Peach et les recherches entreprises par Sophie, à Toulouse. Elle appelle Sophie qui raconte : "Elle m'avait envoyé une photo mais j'en avais vu des dizaines depuis décembre, je n'étais plus sûre de rien. J'ai demandé une vidéo et là j'ai su !". Dès le samedi Sophie et Lucas se mettent en route pour la Normandie.
Au moment des retrouvailles, Peach hésite quelques secondes mais quand Sophie l'appelle, l'animal se rue sur Lucas et elle, ravie de retrouver ses maîtres, après quatre mois de séparation. Des retrouvailles émouvantes filmées par l'équipe du refuge.
Que s'est-il passé pendant ces quatre mois ? Seule Peach le sait. Ses moustaches et un de ses sourcils ont été brûlés, signes de maltraitance. Des mauvais souvenirs à oublier. Depuis ce week-end, Sophie, Lucas et Peach ne se quittent plus. "Nous allons enfin pouvoir recommencer à vivre notre petite vie de famille", souligne, émue, la jeune femme.

Tag toutou #chiens
par Choupi91
le Mer 25 Avr 2018 - 9:43
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Une chienne de Toulouse retrouvée en Normandie : les émouvantes retrouvailles avec ses maîtres
Réponses: 0
Vues: 120

Drôme : 26 autruches tués par des chiens errants

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/drome/drome-18-autruches-tues-chiens-errants-1464101.html



26 bêtes ont été égorgées par des chiens dans un élevage de Livron-sur-Drôme. Une autre attaque avait eu lieu au même endroit en 2009. L'éleveur qui n'est pas assuré pour son cheptel se pose la question de la survie de son exploitation.
Le bilan est désastreux pour Pascal Grussenmeyer, éleveur d'autruches à Livron-sur-Drôme : 26 de ses autruches sont mortes, égorgées par des chiens dans la nuit de dimanche 22 au lundi 23 avril.  D'après lui, l'attaque n'est pas le fait de chiens sauvages, mais bien d'animaux du voisinage que les propriétaires laissent divaguer. 
 

Un appel à témoins




Mais l'assurance ne lui versera rien à défaut de chiens clairement identifiés. Alors, le propriétaire de la ferme de l'autruche drômoise a décidé de lancé un appel à témoin. Pour l'heure, une seule photo d'un chien beige lui a été transmise par un voisin. Et l'on a du mal à imaginer que les maîtres des chiens tueurs se présentent spontanément pour endosser la responsabilité des actes de leurs canidés, la facture s'élevant à plus de 20 000 euros.

Une activité en péril

Pourtant sans cela, c'est bien la survie de l'exploitation qui est en jeu, puisque ces bêtes égorgées représentent un cinquième de l'ensemble du cheptel. Une perte sèche difficilement supportable pour l'entreprise ... et Pascal Grussenmeyer de s'interroger sur l'arrêt de son activité.



Tags#faune #sauvage #oiseaux #rapaces #boucherie #élevage #ferme #cruauté #maltraitance #chiens
par Choupi91
le Mar 24 Avr 2018 - 14:46
 
Rechercher dans: A la une !
Sujet: Drôme : 26 autruches tués par des chiens errants
Réponses: 1
Vues: 146

Son yorkshire meurt après une balade au parc : suspicion d'empoisonnement

https://www.ledauphine.com/actualite/2018/04/23/son-yorkshire-meurt-apres-une-balade-au-parc

Marguerite Benetti est triste. Elphy, son petit Yorkshire de 3 kilos, est mort dimanche. La veille elle avait emmené cette femelle de 8 ans se promener au parc Eisenhower. Un lieu où l’octogénaire, qui vit dans le quartier, avait l’habitude de sortir son animal.
« Je l’ai vu manger quelque chose sur le chemin juste avant d’entrer dans l’espace canin, raconte-t-elle. Le soir, après avoir mangé, elle a vomi. Il y avait des petits points noirs comme des grains de poivre. Ensuite, elle a encore vomi mais il n’y avait plus que de l’eau et de la mousse. Je croyais que c’était fini mais quand je suis rentrée dimanche, je l’ai retrouvée morte. Elle était en pleine forme. C’est une cause à effet trop surprenante. Pour moi, elle a mangé des produits toxiques, peut-être de la mort-aux-rats. Je veux dire qu’on ne peut pas jeter des produits toxiques comme ça. » Et sensibiliser ceux qui pourraient aller promener leurs compagnons dans le secteur.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mar 24 Avr 2018 - 8:51
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Son yorkshire meurt après une balade au parc : suspicion d'empoisonnement
Réponses: 0
Vues: 113

Nord : De nombreux animaux sauvés de la maltraitance chez une retraitée de 75 ans

https://fr.yahoo.com/news/nord-nombreux-animaux-sauv%C3%A9s-maltraitance-150818459.html

FAITS DIVERS - La fondation Brigitte Bardot est intervenue chez une septuagénaire qui maltraitait ses animaux dans des conditions insalubres…
FAITS DIVERS - La fondation Brigitte Bardot est intervenue chez une septuagénaire qui maltraitait ses animaux dans des conditions insalubres…
Sept chats, trois chiens, un lapin et pas mal d’oiseaux. Ce sont les animaux saisis par la Fondation Brigitte Bardot (FBB), ce vendredi matin, au domicile d’une dame de 75 ans. Le signalement de cette habitante de Waziers, près de Douai dans le Nord, avait été lancé mi-avril.
Après s’être rendue sur les lieux, la semaine dernière, une enquêtrice de la Fondation avait rapporté un problème d’insalubrité de la maison et le cas d’animaux dans un état de santé incertain : un chien blessé, des animaux dans la cave et plusieurs cadavres de chats. De plus, les bêtes étaient affamées.
« Les animaux se cachaient dans les placards »
« Un nettoyage a dû être effectué car, ce vendredi, nous n’avons pas retrouvé les animaux décédés et le chien blessé avait disparu. La dame était avertie de notre venue », raconte Elodie Gérome, qui a suivi le sauvetage.
Ce logement constituait un véritable danger, pour les animaux comme pour la propriétaire, selon la FBB. « C’était rempli d’excréments à même le sol, on marchait dedans, les animaux, craintifs, se cachaient dans des placards et sous les meubles », poursuit la chargée de l’opération.
Les animaux ont été pris en charge par des vétérinaires. « Ils s’assurent de leur état de santé, qu’il n’y ait pas de danger immédiat, et soignent ceux qui peuvent l’être », explique Elodie Gérome. Les rescapés seront ensuite transférés au refuge de la Mare Auzou, en Normandie.
Une retraitée multirécidiviste
La septuagénaire n’en est pas à sa première saisie. « Un signalement suivi d’un sauvetage et d’une interdiction de posséder des animaux avait déjà eu lieu. Elle en avait quand même repris, précise Elodie Gérome. C’est au moins la troisième intervention chez elle, selon mes informations. »
La retraitée étant sous curatelle, l’opération a été rendue possible grâce à une c (...) Lire la suite sur 20minutes

Tags #chats #chiens #oiseaux #cruauté #maltraitance #animaux #protection
par Choupi91
le Lun 23 Avr 2018 - 13:51
 
Rechercher dans: A la une !
Sujet: Nord : De nombreux animaux sauvés de la maltraitance chez une retraitée de 75 ans
Réponses: 0
Vues: 125

Il entre dans un refuge avec son chien, ce qu’il dit laisse tout le monde sous le choc

https://wamiz.com/chiens/actu/entre-refuge-chien-dit-laisse-monde-choc-video-12583.html?utm_source=newsletter+quotidienne&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter


Un terrible abandon.
Il est impossible de ne pas voir la pancarte quand on entre dans le refuge Davidson County Animal Shelter situé à Lexington en Caroline du Nord. Sur cette pancarte, on peut lire que le refuge est plein et que les animaux qui y seront déposés ont de fortes chances d’être euthanasiés.

Un chien terrorisé et un abandon cruel

Lorsque Jasper le Beagle est entré dans ce refuge en compagnie de son maître, il n’a évidemment pas pu lire cette pancarte, mais il a tout de suite senti que quelque chose n’allait pas. Très nerveux, le chien âgé de huit ans s’est alors caché derrière les jambes de son maître pendant que celui-ci attendait pour signer les papiers d’abandon.
Lorsque le tour du maître de Jasper est arrivé, les membres du refuge lui ont à nouveau expliqué que Jasper serait probablement euthanasié. Une annonce qui n’a pas changé grand-chose, si ce n’est que l’homme a annoncé qu’il allait récupérer le collier du chien en guise de souvenir ! Des propos qui ont fait beaucoup de peine à toute l’équipe.
L’homme a ensuite pris le chemin de la sortie et est parti. Jasper a essayé de le suivre, en vain.
« Il était bouleversé car il voulait partir avec son papa. »

Une nouvelle chance pour Jasper

Bouleversés par l’abandon de Jasper, les membres du refuge ont tout de suite posté une annonce pour lui trouver une nouvelle famille. Sur l’annonce on peut lire à côté de la photo de Jasper « Je n’ai plus rien. Papa a pris mon collier, ma laisse et ma médaille pour garder des souvenirs. »
Par chance, cette annonce très touchante a rencontré le succès et un jeune homme de 23 ans s’est proposé pour adopter Jasper. Personne ne savait comment Jasper allait réagir face à ce nouveau « papa », mais le chien a surpris tout le monde en se montrant particulièrement affectueux.
Au bout de trente minutes, Jasper était déjà comme chez lui.  Et sa joie de vivre fait plaisir à voir après tout ce qu’il a vécu.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Lun 23 Avr 2018 - 11:29
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Il entre dans un refuge avec son chien, ce qu’il dit laisse tout le monde sous le choc
Réponses: 0
Vues: 138

Max, 17 ans, sourd et presque aveugle, sauve une fillette de 3 ans

https://fr.yahoo.com/news/max-17-ans-sourd-presque-aveugle-sauve-fillette-103135190.html

Max est un Blue Heeler, dont l’ouïe et la vue sont à proportion de son grand âge : 17 ans
Aurora avait disparu depuis quinze heures lorsqu’elle a été retrouvée dans une région rurale d’Australie. Le chien ne l’avait pas quittée.
Il n’entend rien, ne voit que d’un œil et pas très clair, et il a été honoré par la police. Un chien sourd et en partie aveugle, qui avait protégé et secouru une fillette de 3 ans perdue dans le bush australien, a reçu samedi les honneurs de la police.
Aurora avait disparu vendredi vers 3 heures de l’après-midi de la propriété familiale, plantée sur des environs escarpés de la région rurale du Queensland (nord-est), à une trentaine de kilomètres d’une petite ville de 12 000 habitants. Les recherches vendredi, à pied et par voie aérienne, n’avaient rien donné. Après une nuit pluvieuse, plus de cent policiers et volontaires du service d’urgence de l’Etat avaient repris leur quête ce samedi matin au lever du jour.

« Quel bon garçon, Max ! »

La grand-mère d’Aurora, Leisa Bennett, crapahutait sur les pentes raides envahies de végétation en appelant sa petite fille. « Quand j’ai entendu crier Grammy, j’ai su que c’était elle. J’ai monté la montagne… Et quand je suis arrivée au sommet, le chien est venu vers moi et m’a conduite directement à elle », a-t-elle raconté à la presse australienne.
Max est un Blue Heeler de 17 ans. Il a passé la nuit avec elle et ne l’a pas quittée pendant une quinzaine d’heures. La fillette, retrouvée à environ deux kilomètres de sa maison, ne souffrait que d’égratignures.
Les policiers ont immédiatement fait du héros à quatre pattes l’un des leurs. « Quel bon garçon, Max ! » a écrit sur son compte Facebook et Twitter la police du Queensland. « Tu es maintenant un chien policier honoraire ! », a-t-elle ajouté en postant une photo de l’animal.

Tag toutou #chiens
par Choupi91
le Lun 23 Avr 2018 - 9:42
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Max, 17 ans, sourd et presque aveugle, sauve une fillette de 3 ans
Réponses: 0
Vues: 120

Toujours plus de chiens fournis aux labos... Fermons l'élevage au lieu de l'agrandir!

L'élevage de chiens pour les laboratoires que nous suivons de près, cherche aujourd'hui à faire régulariser son agrandissement. Les éleveurs attendent que l'Etat adoube l'important dépassement du nombre autorisé de chiens. Nous demandons la fermeture de cet élevage au préfet. L'expérimentation animale doit diminuer, et non augmenter comme on le constate encore tristement. Ce sont les méthodes substitutives qu'il faut encourager!

L'élevage et l'expérimentation, c'est souffrance sur souffrance.

L'élevage de chiens de Mézilles dans l'Yonne, fournit des chiens pour les laboratoires. D'après les chiffres disponibles, c'est le plus gros élevage de ce type en France. 
Dans ce lieu, jusqu'à 500 femelles Beagle et Golden Retriever sont mises à la reproduction sans fin pendant des années et des années. Leurs petits leurs sont arrachés pour être envoyés subir des expériences. Et une fois malades ou trop vieilles, que deviennent-elles? Sont-elles elles aussi vendues vivantes ou bien tuées puis vendues en morceaux?
Mais ce sont des êtres sentients qui vivent là! Pour l'écrasante majorité, ce sont des chiens qui y voient le jour... jour qu'ils verront, somme-toute, si peu!


Lire la suite sur One Voice

Tag toutou #chiens #animaux #expérimentation #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Jeu 19 Avr 2018 - 8:47
 
Rechercher dans: A la une !
Sujet: Toujours plus de chiens fournis aux labos... Fermons l'élevage au lieu de l'agrandir!
Réponses: 0
Vues: 118

Elle cogne son chiot contre du béton parce qu'il a renversé son café

https://www.faitsdivers.org/27524-Elle-cogne-son-chiot-contre-du-beton-parce-qu-il-a-renverse-son-cafe.html

Cette vidéo a été filmée en juin dernier à St Ives, au Royaume-Uni, mais a été mise en ligne il y a quelques jours.

Pour punir son chiot d'avoir renversé son café, une femme de 41 ans l'a violemment cogné contre des dalles de béton.

Le vétérinaire, qui a soigné le pauvre animal, a prouvé que le chien a eu une luxation de la hanche pendant sept jours et qu'il aurait souffert énormément.

L'animal, âgé de 12 mois, a dû subir une opération pour enlever une partie de l'articulation.

Joanne Hosking a été condamnée à 4 mois de prison ferme pour cruauté envers un animal de compagnie.



Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mer 18 Avr 2018 - 9:54
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Elle cogne son chiot contre du béton parce qu'il a renversé son café
Réponses: 1
Vues: 120

Ils avaient intoxiqué leur chien avec un joint d’héro

http://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/Ils-avaient-intoxique-leur-chien-avec-un-joint-d-hero-13308836

«Je n’ai jamais entendu parler d’un tel cas de chien drogué à la fumée.» Le vétérinaire cantonal vaudois Giovanni Peduto avait en revanche déjà eu connaissance d’animaux intoxiqués après avoir ingurgité des stupéfiants.
Mais c’est bien un cas par inhalation que deux policiers lausannois ont diagnostiqué en décembre dernier, dans des toilettes publiques. «Prenez garde à la santé de votre animal», avaient pourtant averti les agents des forces de l’ordre, alors qu’ils effectuaient un contrôle dans les latrines de la place de la Riponne, au centre de Lausanne. Un couple de toxicomanes, une femme de 24 ans et un homme de 33 ans, y fumaient de l’héroïne en présence de leur chienne.
L'arrière-train du chien tremblait
Un peu plus tard, une autre patrouille pédestre a à son tour inspecté les étroites cabines de ces WC publics. Le même couple était à nouveau en train de se partager un joint d’héroïne. Les policiers ont décrit «un immense nuage de fumée». Et un chien, tenu en laisse, qui « a ressenti les effets de la drogue». Une des conséquences visibles, relevée par les agents: l’arrière-train de l’animal tremblait.
Les policiers ont alors dressé un procès-verbal, non seulement pour consommation de drogue mais également pour contravention à la loi sur les animaux. Les deux toxicomanes ont écopé d’une sanction pénale sous la forme de 400 francs d’amende chacun. On ne sait en revanche pas ce qu’il est advenu de l’animal.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mar 17 Avr 2018 - 9:15
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Ils avaient intoxiqué leur chien avec un joint d’héro
Réponses: 0
Vues: 135

Albertville: Dix-huit mois de prison requis contre un père de famille ayant tué son chiot à coups de hache

https://www.20minutes.fr/justice/2256151-20180416-albertville-dix-huit-mois-prison-requis-contre-pere-famille-tue-chiot-coups-hache

Ses explications livrées à la barre ce lundi n’ont pas semblé convaincre le procureur de la République. Une peine de 18 mois de prison ferme a été requise à l’encontre d’un père de famille de 37 ans, jugé devant le tribunal d’Albertville (Savoie) pour avoir massacré son chiot à coups de hache cinq jours plus tôt.
L’homme, arrêté vendredi et incarcéré dans la foulée, était jugé en comparution immédiate. Il s’est justifié en précisant que l’animal avait une patte cassée et qu’il ne voulait pas d’un chien handicapé.

Un homme qui terrorise sa famille

Mercredi après-midi, il a exécuté une petite femelle, âgée de 3 mois, sous les yeux de sa femme et de son fils après être allé la récupérer chez le vétérinaire. L’un des enfants, horrifié, avait ensuite prévenu les gendarmes.
L’audience de lundi a permis de révéler que l’homme imposait un climat de terreur à ses proches depuis des années, selon France 3. Sa femme et les 5 enfants étaient régulièrement frappés ou humiliés, certains étant même enfermés dans des placards en guise de punition.
Le procureur de la République a demandé une expertise psychiatrique. Par ailleurs, une pétition a été lancée sur les réseaux sociaux en fin de semaine dernière pour exiger de la justice une peine exemplaire. Elle a recueilli plus de 7 000 signatures.

Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mar 17 Avr 2018 - 8:53
 
Rechercher dans: Histoires de chiens - Stories of dogs
Sujet: Albertville: Dix-huit mois de prison requis contre un père de famille ayant tué son chiot à coups de hache
Réponses: 0
Vues: 133

Revenir en haut

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Sauter vers: