Oise : quand le préfet défend les chasseurs à courre

Aller en bas

ajouter un message Oise : quand le préfet défend les chasseurs à courre

Message par Choupi91 le Lun 9 Avr 2018 - 10:45

http://www.leparisien.fr/oise-60/clermont-quand-le-prefet-defend-les-chasseurs-07-04-2018-7651902.php

La chasse à courre est restée au cœur des débats de l’assemblée générale de la fédération de chasse de l’Oise, ce samedi. Le préfet a annoncé une stratégie d’intervention pour la prochaine saison.

« La chasse à courre est légale ! La coupe est pleine pour les chasseurs et il est temps de sonner la fin de la récréation. » Louis Le Franc, préfet de l’Oise, conclut son discours sous les applaudissements du millier de chasseurs réunis, ce samedi, à Clermont, pour l’assemblée générale de la fédération de l’Oise. Après des mois de polémique, le représentant de l’Etat est venu rassurer les chasseurs sur le sujet de la vénerie. Depuis l’abattage d’un cerf dans une propriété privée en octobre 2017, les tensions entre pro et anti vont crescendo.

«Dès qu’il y aura obstruction, les forces de l’ordre interviendront »

Au mois de février, le préfet assistait à une chasse à courre. Un épisode sur lequel il n’a pas manqué de revenir, évoquant les veneurs et leurs opposants. « J’ai vu des individus équipés de caméras et de masques qui ne cherchent qu’à faire obstruction à la chasse à courre. La loi autorise cette pratique et l’entraver est un délit. »


End of break ads in 10sLouis Le Franc a annoncé une nouvelle stratégie d’intervention pour la prochaine saison. « Dès qu’il y aura obstruction, les forces de l’ordre interviendront et ces rassemblements illégaux à caractère sauvage seront dispersés. » Une nouvelle qui laisse perplexe Stanislas Broniszewski, du collectif Abolissons la Vénerie Aujourd’hui. « Ils n’ont aucune arme légale et vont se servir du trouble à l’ordre public, qui est une notion assez floue, analyse-t-il. Nous savons que la situation risque de se tendre, mais pour nous, cette saison n’est qu’un début. »

« Une déferlante hystérique sur les réseaux sociaux »

Pas question de qualifier l’intervention du préfet de soutien pour Guy Harlé d’Ophove, président de la fédération départementale. «Il ne fait que son travail, martèle-t-il. Il est responsable de l’ordre public, s’il constate des troubles, il se doit d’intervenir. » Dans son discours, le président a évoqué un «déchaînement médiatique et une déferlante hystérique sur les réseaux sociaux », tout en assurant que c’était «toute la chasse qui est attaquée » dans cette affaire.
Côté adhérents, on préfère appeler au calme. « La saison a été très désagréable pour nous, souffle Florence de Lageneste, membre de la fédération et maître de l’équipage de Rivecourt. Evidemment que l’on peut être opposé à la chasse à courre, mais de façon calme et en respectant la loi. » D’autres déplorent la mauvaise publicité faite. « On dégrade une image qui n’a pas à l’être, peste un chasseur. Les médias ont stigmatisé la vision du grand public. »
Egalement présent, le président de la fédération nationale, Willy Schraen, n’a pas manqué de rebondir sur le sujet en glissant un appel en forme d’avertissement. « Plus jamais nous n’accepterons ce que nous avons accepté cette année. »

Tags #animaux #faune #sauvage #cruauté #maltraitance

_________________

 Choupi91 - "Le monde pourrait vivre sans tuer ni animal ni végétal (MONOD Théodore extrait de: Livre de Théodore)"

avatar
Choupi91
Administrateur/Fondateur

Nombre de messages : 101625
Age : 56
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 31/05/2006

Action dans la PA
Description:

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum