Rhinocéros, éléphants : comment le trafic menace la grande faune

Aller en bas

ajouter un message Rhinocéros, éléphants : comment le trafic menace la grande faune

Message par Choupi91 le Jeu 22 Mar 2018 - 12:37

https://www.franceculture.fr/ecologie-et-environnement/rhinoceros-elephants-comment-le-trafic-menace-la-grande-faune

Sudan, le dernier rhinocéros mâle sauvage est décédé au Kenya. Sa disparition signe l’extinction de cette sous-espèce, victime de braconnage et de trafic illégal, dont il ne reste aujourd'hui que deux femelles survivantes. La grande faune est-elle vouée à disparaître ?

Seules des techniques médicales de fécondation in vitro permettraient à ce jour de sauvegarder le rhinocéros blanc du nord. Son dernier représentant mâle, Sudan, s'est en effet éteint le mardi 20 mars dans la réserve naturelle d'Ol Pejeta Conservancy au Kenya, des suites d'une longue maladie. Sa disparition signe l'extinction de cette sous-espèce, dont il ne reste à ce jour que deux femelles vivantes.

Cette actualité remet sur le devant de la scène l'impact de l'homme sur le règne animal et du trafic illégal autour des animaux. Cornes de rhinocéros, défenses d'éléphant, peaux d'ours : la grande faune est-elle vouée à disparaître ? 

La corne de rhinocéros, une denrée convoitée...

En 2016, 1056 rhinocéros sont morts en Afrique du Sud, victimes du braconnage. En 2017, 1028 autres mammifères, soit près de trois animaux par jour. Et ce n'est pourtant pas les prédateurs animaliers qui ont eu raison des rhinocéros, eux qui, par leur gabarit naturel, s'imposent aisément dans le règne animal. Les rhinocéros sont victimes d'un braconnage massif à cause de leurs cornes. 
Dans les années 1960 déjà, on ne comptait plus que 2 000 rhinocéros blancs du Nord sur la planète. Devant la baisse inquiétante de la population de ces pachydermes, le commerce international de cornes de rhinocéros a été interdit en 1977. Un réseau illégal et très lucratif s'est développé pour récupérer, malgré, tout cette corne si précieuse, vendue à prix d'or aux consommateurs aisés, notamment chinois. C'est ce qu'expliquait le criminologue Stéphane Quéré, au micro de Michel Pomarède, dans l'émission "Une Histoire particulière" :
La corne de rhinocéros, c'est de la kératine, un mélange de cheveu et d'ongle. C'est recherché par les Chinois,pas tant pour le côté aphrodisiaque, parce que c'est quasiment une légende urbaine,mais c'est surtout utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise pour soigner à peu près tout : cancer, sida, Sras (ndlr, syndrome respiratoire aigu sévère). 

... un trafic lucratif 
Rhinocéros, mais aussi éléphants, ours ou encore crocodiles. Le trafic d'animaux est l'un des plus lucratifs au monde. C'est ce que pointait Jean Estebanez au micro de Sylvain Kahn, dans l'émission "Planète terre" du 24 février 2016. 
Il y a derrière ces trafics des intérêts économiques très importants. On estime à une vingtaine de milliards de dollars les bénéfices tirés du trafic illégal d'animaux vivants ou morts, ce qui en fait le troisième trafic les plus importants derrière les drogues ou le trafic d'humains. 
Les animaux qui font l'objet d'un braconnage massif sont aussi ceux qui portent en eux un imaginaire symbolique puissant, ce que soulignait par ailleurs le géographe : "Il y a cette idée du transfert possible, cette circulation qui va se faire depuis les animaux à travers les objets jusqu'aux humains."

En mars 2017, les braconniers ont poussé le vice jusqu'à se rendre jusqu'au zoo de Thoiry dans les Yvelines. Vince, un jeune rhinocéros mâle âgé de 4 ans, a été leur cible et tué par balles. Dans ce même documentaire, Cécile Sissier Bienvenue, directrice du Fonds international de protection des animaux pour la France et l’Afrique francophone, accusait le choc de cette nouvelle : 
On sait depuis un certain nombre d'années qu'il y a une forte pression sur certaines espèces emblématiques qui font l'objet d'un trafic de grande ampleur. Mais je crois que personne n'avait envisagé que ça puisse se passer chez nous. Pour les rhinocéros, ça se fait essentiellement en Afrique du Sud, ou plus largement en Afrique australe. Même si le risque était listé, on ne pensait pas que ça arriverait en France.
Parce qu'ils sont extrêmement lucratifs, ces trafics sont aussi très bien organisés et nécessitent une vigilance accrue de la part des douanes. En France, depuis août 2016, la loi prévoit jusqu'à sept ans de prison et 750 000 euros d'amende pour le trafic illicite d'espèces sauvages commis en bande organisée. 

... et les espèces de plus en plus menacées 

Face à ce braconnage massif, la conséquence est sans appel, soulignait Jacky Bonnemains dans "Planète terre" : "Sur la planète entière, toutes les espèces de grandes faunes sont en régression absolument indiscutable." La question de l'action pour endiguer le braconnage se pose de manière de plus en plus urgente, à mesure que les animaux disparaissent. 
Alors que le trafic d'ivoire, à partir des défenses d'éléphants, tue en moyenne 55 mammifères par jour, cette semaine, une trentaine de chefs d'Etats africains, réunis à Kasane au Bostwana, ont demandé à l'Europe d'agir pour interdire l'exportation de cet or blanc sur le sol européen. Un appel d'autant plus symbolique que le président américain Donald Trump vient de réautoriser l'importation sur le sol américain de trophées de chasse provenant des éléphants et des lions en ce mois de mars 2018. 
Face aux risques de braconnage, le Muséum national d'Histoire Naturelle de Paris a décidé, depuis 2012, de remplacer toutes les cornes de ses rhinocéros par des moulages en résine, pour protéger les ressources naturelles autant que le personnel du musée. A ce rythme, rhinocéros et éléphants deviendront-ils prochainement des animaux du passé à découvrir à la Grande Galerie de l'Evolution ?

Tags #faune #sauvage #espèces #menacées #braconnage #trafic #cruauté #maltraitance

_________________

 Choupi91 - "Le monde pourrait vivre sans tuer ni animal ni végétal (MONOD Théodore extrait de: Livre de Théodore)"

avatar
Choupi91
Administrateur/Fondateur

Nombre de messages : 101618
Age : 56
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 31/05/2006

Action dans la PA
Description:

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum