La date/heure actuelle est Mar 18 Sep 2018 - 16:13

23 résultats trouvés pour foiegras

Le foie gras pourrait être interdit en Suisse

https://www.tdg.ch/suisse/foie-gras-pourrait-interdit-suisse/story/24929577

Les Suisses privés de foie gras? Selon le président de la Confédération Alain Berset, un tel scénario n'est pas exclu si les initiatives agricoles, soumises au peuple le 23 septembre, sont acceptées.
Gavage des oies interdit
L'initiative pour les aliments équitables exige que les produits importés respectent les mêmes normes que les produits suisses. Comme le gavage des oies est interdit en Suisse, le foie gras devrait également l'être si le texte était accepté, a indiqué le président de la Confédération lors de l'heure des questions en réponse à la Vaudoise Isabelle Moret (PLR).
Le foie gras pourrait toutefois être autorisé s'il ne provenait pas d'oies gavées, précise encore Alain Berset. Et d'ajouter que la mise en oeuvre de l'initiative dépendrait au final de la manière dont elle sera traduite par le Parlement.
Déjà en 2017
Ce n'est pas la première fois que les parlementaires empoignent ce sujet. En novembre 2017, les sénateurs avaient déjà balayé une motion du National exigeant l'interdiction des importations de produits d'animaux ayant subi de mauvais traitements. Le texte visait tout particulièrement le foie gras, les cuisses de grenouille et les produits de pelleterie. 

Tags #foiegras #animaux #cruauté #maltraitance
par Choupi91
Hier à 16:11
 
Rechercher dans: A la une !
Sujet: Le foie gras pourrait être interdit en Suisse
Réponses: 0
Vues: 28

Les Etats-Unis doivent trancher sur l'interdiction ou non du foie-gras

https://www.ladepeche.fr/article/2018/06/18/2820119-etats-unis-vont-donner-avis-foie-gras.html

La Cour suprême des Etats-Unis a officiellement demandé lundi au gouvernement américain de prendre position sur le foie gras, objet d'une âpre bataille judiciaire en Californie où une cour d'appel a réinstauré son interdiction en 2017. 
Il est coutumier pour la haute cour à Washington de solliciter l'opinion écrite des autorités fédérales sur un sujet jugé important. 
En Californie, un panel de trois juges d'appel a donné raison en septembre dernier à des associations qui militent depuis des années contre la pratique du gavage d'oies ou de canards, qu'elles assimilent à de la torture. 
Cette loi californienne de 2004 bannissant le foie gras avait été mise en vigueur en 2012, annulée en 2015, puis revalidée en 2017. 
Des producteurs de foie gras et des commerçants favorables à sa distribution ont depuis demandé à la Cour suprême de se saisir du dossier.  
A la demande de la Cour suprême, leurs arguments vont être examinés par l'avocat général des Etats-Unis, Noel Francisco, à la suite de quoi il est invité à produire un argumentaire. 
Les conclusions de cet éminent juriste, chargé de diriger la représentation en justice du gouvernement de Donald Trump, ne sont toutefois qu'indicatives et ne s'imposent pas à la Cour suprême. 

Tags #foiegras #animaux #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mar 19 Juin 2018 - 9:23
 
Rechercher dans: A la une !
Sujet: Les Etats-Unis doivent trancher sur l'interdiction ou non du foie-gras
Réponses: 0
Vues: 92

Foie gras Soulard/L214 : misères animale et humaine ne font qu’une !

https://www.nouveau-magazine-litteraire.com/idees/foie-gras-soulard-l214-misere-animale-humaine

Un collectif de juristes salue la confirmation de la relaxe du président de L214, par la cour d'appel d'Angers, que le producteur de foie gras Ernest-Soulard accusait de diffamation suite à la réalisation d’un film dans ses salles de gavage.


Dans une affaire judiciaire importante de l’histoire du foie gras français et surtout de la défense animale, le Tribunal correctionnel d’Angers en 2016 puis le 8 mars 2018, et la chambre correctionnelle de la Cour d’appel, ont estimé que l’association L214 (et plus précisément son directeur de la publication) devaient être relaxés en raison, notamment, du sérieux du travail d’enquête et de sa bonne foi.
 
Revenons sur les faits. En novembre 2013, l’association L214 révèle des images de canards en salles de gavage appartenant à des entreprises sous contrat avec l'industriel vendéen de foie gras Soulard. Le grand public découvre alors une réalité effroyable. Malgré l’interdiction européenne depuis 2011, les canards sont gavés à la pompe hydraulique en cage individuelle. En détresse respiratoire profonde, certains animaux ont des blessures flagrantes, alors que d’autres sont à l’agonie.
A la suite de la diffusion de l’enquête, Gordon Ramsay, célèbre chef britannique, mais aussi le chef multi-étoilé Joël Robuchon, avaient annoncé qu'ils suspendaient immédiatement leur approvisionnement auprès de Soulard. Face à ce scandale, ce dernier n’a pas trouvé d’autre ligne de défense que de contester la véracité de l’enquête menée par l'association. L’entreprise de foie gras a assigné en justice pour diffamation Antoine Comiti, directeur de la publication du site stopgavage.compar ailleurs le co-fondateur et président de L214.

Fonctionnement des industriels

Le directeur général de Soulard avait pourtant reconnu dans une interview accordée à Ouest France le 23 janvier 2015 : « Depuis la diffusion du film (enquête L214), la société Soulard a fait du ménage dans ses rangs. 80% de nos élevages ont changé depuis un an. Il y a eu un investissement considérable, aidé par la Communauté européenne pour réaliser la mise aux normes avec notamment des cages collectives plus grandes. » 
Rappelons que l’entreprise Soulard, comme la multinationale du foie gras Euralis ou encore le géant de la volailles Doux (récemment épinglé par L214), ne possède aucun élevage. Ces sociétés fonctionnent avec des sous-traitants, véritables fusibles dont les contrats peuvent être rompus à tout moment. C’est un bon moyen pour ces industriels de ne pas assumer directement leur responsabilité juridique tout en récoltant les bénéfices de la sous-traitance. Misères animale et humaine ne font qu’une !
La cour d’appel d’Angers a écarté les allégations de trucage des vidéos. Au total, environ vingt heures de tournage en caméra cachée avaient été certifiées par trois spécialistes, un vétérinaire, un huissier et un expert judiciaire. L’association L214 avait ensuite extrait diverses séquences destinées à alerter l’opinion publique sur les conditions de vie des canards à foie gras. Qui voudrait, en effet, regarder 20 heures de tournage dans une salle de gavage de canards ?

Un débat de société

Le 26 décembre 2016, la société Soulard a ainsi été déboutée de sa plainte pour diffamation à l’encontre d’Antoine Comiti. Le Tribunal correctionnel d’Angers avait reconnu que « le but poursuivi par l'association (défense de la cause animale) est légitime » et avait même affirmé que « l'enquête réalisée par l'association L214 est réalisée avec le sérieux minimum qui convient pour une association militante ».
Dans son délibéré, le Tribunal correctionnel avait affirmé à propos de l’enquête de l’association L214 : « Certains termes, certes abrupts, restent toutefois dans les limites d'une expression mesurée dans le contexte du débat sociétal en cours, de militantisme et de sensibilisation des internautes parfaitement informés du but et des méthodes de l'association de défense de la cause animale. » La justice française a donc reconnu, sans demi-mesure, que le travail d’enquête de L214 est à la fois « sérieux », « légitime » et s’inscrit dans un « débat sociétal ».
Signataires : 
Emmanuel Pierrat, avocat et écrivain ; David Chauvet, juriste et essayiste ; Muriel Falaise, maître de conférences en droit privé, Université Jean Moulin Lyon 3 ; Arno Klarsfeld, avocat ; Fabien Marchadier, professeur de droit privé, Faculté de droit et des sciences sociales de Poitiers ; Philippe Reigné, professeur de droit privé, Conservatoire national des arts et métiers


Tags #foiegras #animaux #cruauté #maltraitance #protection
par Choupi91
le Lun 19 Mar 2018 - 15:47
 
Rechercher dans: A la une !
Sujet: Foie gras Soulard/L214 : misères animale et humaine ne font qu’une !
Réponses: 0
Vues: 126

En Occitanie, l'animal de cirque est-il en voie de disparition ?

http://www.midilibre.fr/2017/12/04/en-occitanie-l-animal-de-cirque-en-voie-de-disparition,1598083.php

A lors que de plus en plus de voix s'élèvent et demandent aux maires de prendre position, les édiles d'Occitanie n'ont pas l'air convaincus par les interdictions concernant les cirques avec animaux sur leurs communes.

Les animaux sauvages dans les cirques appartiennent-ils à un autre temps ? C'est la question que pose une fois de plus le récent débat suscité par l'abattage d'un tigre échappé d'un cirque à Paris. La semaine dernière, Pamela Anderson, grande défenseuse de la cause animale, a envoyé, au nom de l'association Peta, une lettre à tous les maires de France, leur demandant d'interdire l'accueil des cirques possédant des animaux sauvages sur le territoire de leur commune.

Jeudi dernier, dans l'Obs, Nicolas Hulot se pose la question et s'apprête à ouvrir un débat sur le sujet. Une cause qui semble laisser relativement insensibles les maires d'Occitanie.

“Le foie gras, les corridas et le cirque”

À ce jour, sur la soixantaine de maires de France qui se sont engagés à interdire les cirques avec animaux sur leurs communes, seuls deux sont de la région, selon les relevés de l'association Code animal. La petite commune de Saint-Lys, près de Toulouse, et Villeneuve-lès-Avignon, dans le Gard. “Je suis engagé sur ces questions de cause animale et par rapport aux conditions précaires de la plupart des cirques de ce genre, je ne veux pas généraliser non plus, il m'avait semblé humain de ne pas cautionner ça”, explique Jean-Marc Roubaud, le maire de la commune gardoise.
Un son de cloche très différent de son homologue nîmois : “Je suis attentif aux animaux mais quand même, un animal dans un cirque, il faut savoir qu'il est né dans un cirque, qu'il y a été élevé et donc qu'il n'y est pas plus mal qu'ailleurs. Il faut poursuivre cette démarche…”, oppose l'édile Jean-Paul Fournier, qui n'hésite pas à classer le débat des animaux de cirque dans la même catégorie que les “gens qui voudraient interdire le foie gras, pour les oies ou interdire les corridas, pour les taureaux”.
Face à ce débat clivant, qui semble toutefois ne pas diviser outre mesure les maires, Anissa Putois, de Peta France, amorce une explication : “L'Occitanie est une région où il y a très peu de prise de position officielle contre les cirques. C'est difficile à analyser mais si la corrida continue dans certaines communes, on imagine mal en effet, comment elles pourraient se positionner contre les animaux dans les cirques.”

Question sensible

Alors, face au débat qui enfle, certaines mairies marchent sur des œufs : “Nous accueillons deux grands cirques par an mais les petits cirques un peu douteux non. Après, le maire n'a pas vocation à se substituer aux services sanitaires qui les contrôlent”, indique-t-on du côté de la mairie de Sète.
“La cause animale prend de plus en plus de place dans l'opinion publique. D'ailleurs, on voit qu'il y a déjà moins de personnes qui assistent à des spectacles avec animaux”, avance d'ailleurs Anissa Putois.
“Faux !”, conteste Kevin Terranova, porte-parole du Conseil des sages du cirque classique français : “14 millions de personnes assistent chaque année en France à des spectacles de cirques avec animaux. Ils sont la vitrine du cirque, les gens viennent voir les ménageries, donc non, les mentalités ne changent pas !”, argumente le porte-parole. Lui, s'inquiète d'une interdiction nationale qui mettrait “250 cirques au chômage. Et qu'adviendra-t-il des animaux ?”, s'interroge-t-il.
En tout cas, si la question divise, elle ne mobilise pas forcément l'attention de tous les maires. “Nous avons actuellement des dossiers importants en cours”, répond-on simplement au cabinet du maire d'Alès.

Ordre des vétérinaires

L’association de défense des animaux One Voice a demandé au Conseil national de l’Ordre des vétérinaires de se positionner sur la question. Le 6 juin 2015, c’est la Fédération des vétérinaires européens qui donnait son avis, se prononçant contre l’utilisation des mammifères sauvages dans les cirques itinérants.
L’Ordre national des vétérinaires en France, adhérant à la Fédération des vétérinaires européens s’est donc aligné sur l’avis de cette dernière. "L’Ordre des vétérinaires confirme la recommandation ainsi prise par la FVE de promouvoir l’interdiction dans les États européens de l’usage des mammifères sauvages dans le cadre de cirques itinérants", est-il rapporté dans un communiqué.
Une position pas tout à fait tranchée donc, contrairement à ce que brandissent les associations, car la définition même d’animaux sauvages n’est pas précisée par l’Ordre, qui précise qu’une réflexion complémentaire sur la question de l’éthique sera publiée "courant 2018".

Tags #faune #sauvage #cirques #cruauté #maltraitance #foiegras #corrida
par Choupi91
le Mar 5 Déc 2017 - 14:31
 
Rechercher dans: Archives
Sujet: En Occitanie, l'animal de cirque est-il en voie de disparition ?
Réponses: 0
Vues: 131

6 000 canards carbonisés dans l'incendie d'un bâtiment agricole à Chateauneuf, en Vendée

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/6-000-canards-carbonises-dans-l-incendie-d-un-batiment-agricole-a-chateauneuf-en-vendee-1512210643


Elevage de canards © Maxppp - © Maxppp
L'alarme s'est déclenchée tôt ce matin, peu avant 5h30 dans ce bâtiment de 550m². L'incendie l'a détruit. A l'intérieur se trouvaient des canards.
Le feu est d'origine électrique. Il a pris ce matin, vers 5 heures et demi, dans ce hangar de 550m² et a brûlé les 6 000 canards qui y vivaient. Selon les pompiers de Vendée, c'est un phénomène qui arrive régulièrement en période de froid. Le chauffage radiant, avec la paille sèche qui vole peut provoquer des incendies.
C'est ce qui s'est passé ici. Les autres bâtiments n'ont pas été touchés, et il n'y a pas de victimes.

Tags #animaux #boucherie #élevage #ferme #foiegras #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Lun 4 Déc 2017 - 16:26
 
Rechercher dans: Archives
Sujet: 6 000 canards carbonisés dans l'incendie d'un bâtiment agricole à Chateauneuf, en Vendée
Réponses: 0
Vues: 150

Le foie gras n'a pas la cote !


6 Français sur 10 favorables à l’interdiction du gavage


Selon un sondage réalisé entre le 17 et 20 novembre 2017 par Yougov, 58 % des Français sont favorables à l’interdiction du gavage des canards et des oies dans la production de foie gras. Une tendance qui s’amplifie puisque les Français y étaient favorables à 44 % en 2013, 47 % en 2014 et 51 % en 2015 (les questions du sondage sont strictement identiques d’année en année).
Le même sondage souligne que plus d’un tiers des Français (37 %) refuse d’acheter du foie gras pour des raisons éthiques liées à la souffrance animale. Un résultat de 4 points supérieur à 2015 et en hausse de 18 points par rapport à un précédent sondage réalisé en 2009.

par Choupi91
le Lun 4 Déc 2017 - 10:08
 
Rechercher dans: Archives
Sujet: Le foie gras n'a pas la cote !
Réponses: 0
Vues: 152

Il faut interdire foie gras et cuisses de grenouilles

https://www.tdg.ch/suisse/fini-foie-gras-cuisses-grenouilles-suisse/story/12228145

Selon l'Alliance animale suisse, la Confédération n'en fait pas assez pour la protection des animaux. L'organisation a présenté ses revendications.


 
La Suisse devrait interdire l'importation de cuisses de grenouilles, notamment. (Image d'illustration)

La Suisse n'en fait pas assez pour la protection des animaux. C'est le message que livre Alliance animale suisse à l'issue d'un débat jeudi à Berne. L'organisation présente un catalogue de revendications, dont l'interdiction d'importation du foie gras.
Les questions de protection des animaux bénéficient d'une grande sympathie auprès de la population suisse. Mais c'est au Parlement que le bât blesse, estime Alliance animale suisse. «Ici, on dédaigne le bien-être des animaux», constate sa fondatrice, Katharina Büttiker, citée dans un communiqué.
Sept points d'attaque
Partant, l'organisation, qui regroupe plusieurs associations, a présenté un catalogue de sept revendications concrètes «pour une véritable politique de protection des animaux digne de ce nom».
Premièrement, la Suisse doit ancrer dans la législation une interdiction générale d'importation des produits issus de la maltraitance animale. Sont explicitement visés: le foie gras, les cuisses de grenouille ou des produits de fourrure animale.
Plus aucune excuse
L'examen de l'interdiction de l'importation de produits de fourrure provenant d'animaux qui ont été maltraités, prévu par un postulat de la conseillère aux Etats Pascale Bruderer, membre du parti socialiste argovien, daté de 2015, ne doit ainsi plus être retardé, estime l'organisation. Le Conseil fédéral avait annoncé vouloir se pencher sur la question d'ici 2017.
Et dans ce domaine, les dispositions internationales comme celles de l'OMC ne devraient plus être utilisées comme excuses. En effet, l'Organisation mondiale du commerce prévoit bien la possibilité de décréter des interdictions d'importation si les standards éthiques d'un pays l'exigent, fait valoir l'alliance.
Protéger les cygnes
La protection des espèces inquiète également l'organisation. L'Office fédéral de l'environnement (OFEV) est notamment visé. Il doit revoir sa copie dans le cadre de l'application d'une motion concernant les cygnes tuberculés. «L'abattage ainsi que l'acte cruel consistant à perforer les oeufs doivent être interdits».
Le Parlement a donné son feu vert en juin à la Confédération pour réguler plus facilement la population de ces grands oiseaux blancs. La Suisse compte 5000 à 6000 cygnes tuberculés, un animal non indigène protégé.
La motionLink veut permettre aux cantons autorisés par l'OFEV à réguler le cygne blanc de manière proactive, à l'instar de ce qui se fait pour les bouquetins. Ne seraient toutefois abattus que les cygnes qui deviendraient dangereux pour les promeneurs, les cyclistes et les enfants.
Des lois pour les oies
Le reste des revendications porte sur des aspects juridiques (droit de recours pour la protection des animaux, au même titre que pour la protection des espèces) ou procéduraux. Ainsi, l'autorisation de tir d'animaux sauvages isolés du type loup doit rester de la compétence de la Confédération, estime l'organisation.
«Animal Trust», «Quatre pattes», «Wildtierschutz Schweiz» (protection des animaux sauvages en Suisse) et «Stiftung für das Tier im Recht» (fondation pour le droit des animaux) ont lancé l'Alliance animale suisse en 2014. (ats/nxp)


Tags #foiegras #animaux #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mer 29 Nov 2017 - 13:44
 
Rechercher dans: Archives
Sujet: Il faut interdire foie gras et cuisses de grenouilles
Réponses: 0
Vues: 187

Un répit offert aux amateurs de foie gras

http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Un-repit-offert-aux-amateurs-de-foie-gras-31494174

Comme prévu, les sénateurs ont refusé mercredi d'interdire l'importation de ce met particulièrement prisé durant les fêtes.


Les amateurs de foie gras peuvent respirer. Le Conseil des Etats a balayé mercredi par 37 voix contre 4 une motion du National exigeant l'interdiction des importations de produits d'animaux ayant subi des mauvais traitements.
La Chambre du peuple avait adopté le texte en juin par 97 voix contre 77. Dans la ligne de mire de l'auteur Matthias Aebischer (PS/BE): le foie gras, les cuisses de grenouille et les produits de pelleterie.
Les sénateurs ne sont pas opposés à la protection des animaux. La commission préparatoire est sensible au but fondamental de la motion, qui est de protéger les animaux, a expliqué Brigitte Häberli (PDC/TG). Elle a toutefois proposé sans opposition de rejeter la motion.
Ce n'est pas la première fois que le Parlement traite de tels textes. Mais celui-ci vise une palette particulièrement large de produits. Une interdiction pure et simple aurait des conséquences très importantes pour un grand nombre de secteurs, de la production alimentaire à l'industrie horlogère en passant par l'industrie textile.
Irréalisable
La commission doute en outre que cela améliore le bien-être des animaux. Une surveillance globale des importations et de toutes les méthodes de production à l'étranger ne serait ni réalisable, ni opportune.
Il vaut mieux miser sur un renforcement de la déclaration des modes de production des denrées alimentaires qui diffèrent des normes suisses. Les sénateurs ont adopté tacitement le postulat de la commission chargeant le Conseil fédéral de présenter un rapport sur la question.
Bien-être animal
Pays fortuné, la Suisse doit prendre la tête de la lutte en faveur du bien des animaux, a objecté en vain l'indépendant schaffhousois Thomas Minder. «Je mets le bien des animaux au-dessus du bien commercial», c'est absurde de toujours invoquer les règles du commerce international. L'interdiction du commerce de peaux de bébés phoques a été reconnue comme conforme aux règles de l'OMC.
Il est naïf d'en appeler à la responsabilité des consommateurs. Tant qu'il y aura des produits issus de méthodes cruelles sur le marché, il y aura des clients. Les produits interdits en Suisse ne doivent pas pouvoir être importés, c'est totalement inconséquent. Et M.Minder d'appeler le gouvernement à une stratégie claire.
Gouvernement clair
Le Conseil fédéral a toujours défendu la même position, a répondu le ministre Alain Berset. Il s'est toujours prononcé fermement contre toute pratique qui serait contraire au bien-être des animaux et légifère en ce sens pour la Suisse. Mais on ne peut faire abstraction des règles internationales.
Il faut s'engager à réaliser ce que l'on peut vraiment tenir. La motion signifie de faire des contrôles sur place, ce qui ne sera guère réalisable sur le plan pratique.

Tags #foiegras #animaux #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mer 29 Nov 2017 - 9:58
 
Rechercher dans: En défaveur des animaux - Not for animals
Sujet: Un répit offert aux amateurs de foie gras
Réponses: 0
Vues: 130

Foie gras : Ils dénonçent le gavage, «une souffrance animale»

https://www.ladepeche.fr/article/2017/11/27/2692860-foie-gras-ils-denoncent-le-gavage-une-souffrance-animale.html


L241 invite les producteurs de foie gras à rejoindre la filière de foie gras végétal. / DDM, Xavier de Fenoyl


Samedi, l'association L214 et le Mouvement pour la cause Animale ont préparé le réveillon du 24 décembre place du Capitole. Une façon de sensibiliser les passants aux conséquences du gavage pour la production du foie gras. «Cette action est comparable à celle du gavage des renards pour la fourrure, rappelle Carole Mare, porte-parole L214. En cinq minutes chrono les militants vont donc essayer de convaincre les passants de délaisser le foie gras au profit du foie gras végétal». Mathilde, 25 ans, accepte de relever le défi. «J'adore le foie gras, admet la jeune femme. Je ne connais pas le végétal. Mais je suis curieuse alors je teste. J'admets qu'en sachant comment est fait ce produit, on a d'un coup moins d'appétit pour le savourer». Avoir après dégusté une tartine de foie gras végétal, Mathilde s'avoue convaincue, «c'est plutôt bon et puis on a meilleure conscience». Pour obtenir un foie gras, les canards sont gavés de manière à multiplier par dix le poids de leur foie hypertrophié. «Rappelons que cette pratique est interdite, pour acte de cruauté, dans plusieurs pays européens, à l'exception de la France, de la Hongrie, de l'Espagne et de la Bulgarie», rappelle Carole Mare. Près d'elle, Thibault, 40 ans, semble sceptique, «j'avoue que le gavage est cruel. Mais de là à bannir le foie gras, produit du sud-ouest et du patrimoine national...». Malgré ses réticences, Thibault accepte néanmoins de découvrir le foie gras végétal, «c'est plutôt bon» admet-il, pensif. Ce produit a peut-être des chances de séduire les amateurs pour les fêtes de fin d'année. L214 envisage d'autres actions en décembre sur ce sujet délicat.
Le Faux Gras présenté, hier, Place du Capitol est composé de levure alimentaire, eau, huile de coco , amidon de pomme de terre, pulpe de tomates, Champagne(2 %), huile de tournesol, sel marin, truffe (1 %), épices (0,18 % : coriandre, canelle, clous de girofle, champignons.

Tags #foiegras #animaux #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mar 28 Nov 2017 - 16:42
 
Rechercher dans: Archives
Sujet: Foie gras : Ils dénonçent le gavage, «une souffrance animale»
Réponses: 0
Vues: 131

Le gavage des animaux est désormais interdit en Région bruxelloise

http://www.7sur7.be/7s7/fr/2625/Planete/article/detail/3209477/2017/07/14/Le-gavage-des-animaux-est-desormais-interdit-en-Region-bruxelloise.dhtml

© thinkstock.
Le gavage des animaux et la production de foie gras sont désormais interdits à Bruxelles. Si actuellement aucune société ne procède de la sorte dans la capitale, l'ordonnance adoptée vendredi par le parlement bruxellois empêche désormais la concrétisation de tout projet dans ce sens.
Le débat et le vote de ce texte ont été marqués par un hommage unanime des groupes du parlement rendu, en présence de la famille de celle-ci, à la députée DéFI Barbara d'Ursel de Lobkowicz, décédée jeudi. Celle-ci s'était fortement impliquée dans le combat en faveur du Bien-être animal. Mme d'Ursel fut à la base de la création du premier groupe interparlementaire du pays à se pencher sur cette thématique.

Son départ a pesé sur le vote final de l'ordonnance. Initialement opposé au texte, le MR s'est abstenu au moment du vote en le justifiant par son hommage à la défunte. Soixante-six députés ont voté pour. Il y a eu quatorze abstentions au sujet de ce texte déposé par la secrétaire d'Etat en charge du Bien-Être animal, Bianca Debaets (CD&V).

Celle-ci a justifié son initiative par la grave atteinte que porte ce type d'élevage au bien-être animal. Ce sentiment largement partagé sur les bancs parlementaires l'était moins au MR. Viviane Teitelbaum a fait état de l'existence d'une étude menée par Daniel Guéménéché, chercheur à l'Institut National de Recherche Agronomique, remettant en question plusieurs de ses convictions en la matière.

Liesbet Dhaene, dont le groupe, la N-VA, a finalement soutenu le texte, a jugé l'ordonnance plutôt hypocrite dans la mesure où ce type d'installation n'existe pas en Région bruxelloise, moins pressée de légiférer pour interdire l'abattage d'animaux sans étourdissement.

Marc Loewenstein (DéFI) a précisé que, tout en étant convaincue de la nécessité d'interdire le gavage des animaux, Barbara d'Ursel aurait souhaité la tenue d'auditions de toutes les parties concernées, notamment par respect pour la catégorie de producteurs soucieux du bien-être animal, a-t-il dit.

Tags #foiegras #cruauté #maltraitance #animaux #protection
par Choupi91
le Lun 17 Juil 2017 - 9:25
 
Rechercher dans: En faveur des animaux - For animals
Sujet: Le gavage des animaux est désormais interdit en Région bruxelloise
Réponses: 0
Vues: 177

Foie gras et cuisses de grenouilles interdits?

http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Foie-gras-et-cuisses-de-grenouilles-interdits--30885118

Une motion voulant prohiber l'importation de produits issus d'animaux maltraités a passé la rampe du National.


(Photo: AFP/Archives/Photo d'illustration)

Les Suisses pourraient devoir se priver de foie de gras et de cuisses de grenouille. Le National a accepté mercredi par 97 voix contre 77 une motion de Matthias Aebischer (PS/BE) pour interdire l'importation de produits d'animaux ayant subi de mauvais traitements.
Dans sa ligne de mire: le foie gras, les cuisses de grenouille et les produits de pelleterie. Le Conseil des Etats doit encore se prononcer.
Les paysans suisses doivent se conformer à des limites très strictes et voient leurs produits concurrencés par des produits étrangers qui ne doivent pas se conformer aux mêmes règles. «Il faut supprimer ces différences pour une question de logique et une question de protection des animaux», a argumenté le socialiste bernois.
La Suisse applique un niveau de protection élevé des animaux. Mais un produit ne respectant pas les exigences suisses n'est pas nécessairement issu d'animaux ayant subi de mauvais traitements, a critiqué le conseiller fédéral Alain Berset.
Difficile, voire impossible
Il faudrait commencer par désigner les méthodes de production étrangères considérées comme infligeant de «mauvais traitements». Puis, il faudrait savoir comment les produits ont été élaborés, ce qui pourrait se révéler difficile, voire impossible.
Des moyens très importants devraient être déployés pour contrôler les lots importés. Enfin, de très nombreux produits contenant des composants d'origine animale (cosmétiques, essences, additifs) ne sont pas identifiables d'emblée comme tels.
Une interdiction générale pourrait en outre se révéler incompatible avec les prescriptions de l'OMC et les accords passés avec l'UE. Le gouvernement préfère s'en remettre au consommateur qui, grâce à la déclaration sur l'origine des produits, peut faire ses achats en toute connaissance de cause, a ajouté M. Berset. En vain.

Tags #foiegras #animaux #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mer 7 Juin 2017 - 13:51
 
Rechercher dans: A la une !
Sujet: Foie gras et cuisses de grenouilles interdits?
Réponses: 0
Vues: 161

Brussels Bans Cruel Force-Feeding for Foie Gras

Brussels will soon ban the cruel practice of force-feeding ducks and geese for the production of foie gras.

According to Expatica, this is part of a movement to ban all force-feeding across the Belgian and Flemish capital. Recent research commissioned by animal rights organization GAIA found that 84 percent of Belgians support force-feeding bans.


Bianca Debaets, Brussels’s secretary of state for animal welfare, explains:
Animals are forced to ingest large quantities of food. This creates an awful lot of stress for the animals and they experience breathing difficulties. The animal's liver can grow to weigh up to 1 kilo. Under normal circumstances this is barely 100 grams. Force-feeding boils down to torture. I cannot permit it.

Just this week in New York, home to two of the three U.S. foie gras factory farms, state senator Tony Avella proposed a bill to ban force-feeding. In a letter sent this week, Mercy For Animals urged senate leadership to pass the bill and stop this unnecessary cruelty.

Read more (Mercy for animals)

Tags #foiegras #animaux #boucherie #élevage #ferme #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Jeu 9 Mar 2017 - 8:56
 
Rechercher dans: En faveur des animaux - For animals
Sujet: Brussels Bans Cruel Force-Feeding for Foie Gras
Réponses: 0
Vues: 219

Foie gras: les canards français demandent l'asile politique en Californie!

http://www.sudinfo.be/459930/article/actualite/monde/2012-07-12/foie-gras-les-canards-francais-demandent-l%E2%80%99asile-politique-en-californie

Des militants anti-gavage ont demandé symboliquement jeudi “l’asile politique pour les canards français” à la Californie, qui vient d’interdire la vente de foie gras et salué cette décision “exemplaire” devant l’ambassade des Etats-Unis à Paris.



“On voulait dire bravo à la Californie ! Honte à la France ! Et merci pour tous les canards épargnés”, a expliqué Johanne Mielcarek, porte-parole de la petite poignée de manifestants de l’association de protection animale L214 présents, dont l’un déguisé en canard géant.
Après des années de tractations, une loi est entrée en vigueur le 1er juillet en Californie interdisant la vente de foie gras au nom du bien-être animal.
“Les canards sont désormais protégés de gavage en Californie, donc notre pauvre canard français est venu symboliquement demander l’asile politique” à cet Etat, a-t-elle poursuivi.
Selon le Comité interprofessionnel du foie gras (CIFOG), l’impact de l’interdiction californienne est quasi nulle, les exportations de France vers les Etats-Unis étant tombées de 13 à 5 tonnes en quatre ans, du fait des contraintes vétérinaires et sanitaires américaines.
Les professionnels français du secteur ont néanmoins demandé au gouvernement d’intervenir, jugeant que cette interdiction pourrait être contraire aux règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Tags #foiegras #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Jeu 28 Juil 2016 - 11:16
 
Rechercher dans: La réalité des abattoirs
Sujet: Foie gras: les canards français demandent l'asile politique en Californie!
Réponses: 0
Vues: 162

Le foie gras bientôt interdit dans la plus grande ville d’Amérique latine

Le foie gras bientôt interdit dans la plus grande ville d’Amérique latine




Le Conseil municipal de Sao Polo vient de décider l’interdiction du foie gras dans tous ses restaurants.

Ce projet d'arrêté municipal dénonçant le gavage et la souffrance animale a été voté à l'unanimité par l'assemblée municipale de Sao Paulo. Sa mise en application dépend désormais de sa promulgation par le maire de la ville. 



Lire la suite

Tags : #foiegras #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Jeu 11 Juin 2015 - 11:05
 
Rechercher dans: Archives
Sujet: Le foie gras bientôt interdit dans la plus grande ville d’Amérique latine
Réponses: 0
Vues: 304

Le foie gras maintenu à la table des députés européens


Le foie gras, une nouvelle fois attaqué au sein de l'Union européenne./Photo DDM, archives

La bataille du foie gras fait rage au parlement européen où plusieurs députés ont tenté, hier, de le faire interdire de leur restaurant, considérant ce met comme le symbole de la cruauté envers les animaux.
Le foie gras a eu chaud hier à Strasbourg où plusieurs députés ont tenté par un vote de le faire interdire du restaurant du parlement européen.
Cette fronde était menée par Keith Taylor, un élu anglais : «J'aime la France. J'aime la gastronomie et le vin français, mais je déteste la cruauté. C'est le problème pour moi. D'ailleurs 320 000 citoyens viennent de signer une pétition contre le foie gras», avait expliqué ce député quelques heures avant que le vote n'ait lieu. L'un de ses collègues britanniques et allié dans ce «combat» ne cachait pas «avoir été saisi à plusieurs reprises sur ce sujet par des associations anti gavage».
Mais, fort heureusement, cette tentative de prohibition était loin de faire l'unanimité chez les élus.
Il faut dire que la députée européenne française Élisabeth Morin-Chartiere (qui fut élue au conseil régional de Poitou-Charentes), fer de lance des pro foie gras au parlement, n'a pas ménagé ses efforts pour contrer cette fronde.


Lire la suite

Tags : #foiegras #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mer 20 Mai 2015 - 9:35
 
Rechercher dans: Archives
Sujet: Le foie gras maintenu à la table des députés européens
Réponses: 0
Vues: 230

Le foie gras au parlement européen : le débat ne fait que commencer

Le collège des questeurs* s’est penché aujourd’hui sur une requête d’interdiction du foie gras dans les restaurants du parlement européen.
À la demande de 36 eurodéputés, dont l’élue drômoise Michèle Rivasi (EELV), les 5 questeurs ont eu à trancher sur la question. Si le détail des avis n'est pas encore connu, le résultat l'est depuis ce soir : le foie gras restera au menu des élus, en dépit d’une interdiction du gavage dans la plupart des pays européens (tous, sauf 5).


Lire la suite


Tags : #foiegras #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mer 20 Mai 2015 - 9:31
 
Rechercher dans: Archives
Sujet: Le foie gras au parlement européen : le débat ne fait que commencer
Réponses: 0
Vues: 189

Foie gras: l'arrêté sur la mise aux normes européennes des élevages publié



L'arrêté fixant les normes d'hébergement des oies et canards dans les élevages français de production de foie gras, afin de les mettre en conformité avec la réglementation européenne, a été publié jeudi au Journal officiel.
Le texte "précise les normes minimales auxquelles les logements des palmipèdes en phase de gavage doivent répondre en application de la recommandation du Conseil de l'Europe".


Lire la suite

Tags : #foiegras #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Jeu 30 Avr 2015 - 13:00
 
Rechercher dans: Archives
Sujet: Foie gras: l'arrêté sur la mise aux normes européennes des élevages publié
Réponses: 0
Vues: 266

Procès du foie gras: Soulard m'a tuer


La justice est-elle aveugle à la cruauté sur les animaux lorsqu'elle génère du profit? C'est la question qu'on peut légitimement se poser suite à la décision récente du tribunal correctionnel de La Roche-sur-Yon déboutant l'association de protection animale L214 de sa demande en condamnation du producteur vendéen de foie gras industriel Ernest Soulard -fournissant de grands chefs et restaurants étoilés en France et dans le monde- pour "sévices graves ou actes de cruauté envers les animaux" et pour "mauvais traitements envers un animal".

Des images inquiétantes

Petite rétrospective : en novembre 2013, l'association L214 publie une vidéo constituée de séquences tournées trois mois plus tôt dans 6 élevages sous contrat avec l'entreprise Ernest Soulard. Dans ces images, le quotidien déplorable de canards élevés pour faire de leur organe une spécialité culinaire: confinement, halètement, ingurgitation forcée, souffrance due aux nombreuses blessures, agonie pour beaucoup, mort pour certains.

Les images choquent l'opinion dans toute l'Europe. À tel point que de grands chefs comme Joël Robuchon et le chef britannique Gordon Ramsay décident quelques jours après la diffusion de la vidéo de suspendre leurs approvisionnements chez le producteur vendéen.

En février 2014, L214 dépose une plainte contre la société Ernest Soulard pour sévices graves et maltraitances sur animaux. Plus d'un an plus tard, le producteur de foie gras est relaxé par le tribunal de la Roche-Sur-Yon. Les juges condamnent l'association de protection animale au remboursement des frais de justice évalués à 5000 euros.

Une défense curieuse

Depuis le début de cette affaire, le producteur de foie gras se présente dans les médias comme victime d'un montage calomnieux. Selon la partie mise en cause, les plans larges des images correspondraient bien aux bâtiments du producteur industriel, mais les gros plans sur les cages ne concorderaient pas avec l'intérieur des lieux.

Mais l'argument premier dont l'entreprise Soulard fait usage s'énonce en une phrase: "La société ne peut être engagée par les comportements qu'auraient adoptés des entreprises qui lui sont indépendantes". Il s'agit là d'un examen cauteleux : peut-on considérer qu'une société qui délègue la production de foie gras à des entreprises indépendantes est pénalement responsable des éventuels actes de maltraitance exercés par ces dernières ?

En réalité, nous voyons bien que le problème posé dans cette affaire ne réside pas tant sur l'existence avérée ou non d'actes de cruauté exercés sur des animaux d'élevage -preuve apportée par des enregistrements vidéo authentifiés comme véritables par une expertise judiciaire - mais plutôt sur la responsabilité ou non d'une société qui mandate des entreprises exerçant des actes de maltraitances sur animaux.

Par un moyen subtil invoqué par la société Soulard et repris, par la suite, par la décision du tribunal correctionnel, le producteur de foie gras se voit relaxé non pas parce que les faits ne sont pas avérés, mais parce que ce dernier n'est pas considéré comme responsable des actes commis par des élevages avec lesquels il est engagé.

Les faux-semblants

Suite à la décision du tribunal correctionnel qui ne répond pas véritablement au problème de fond -à savoir les conditions de vie ignobles des canards élevés pour leur foie- le directeur de la société Soulard, Roland Tonarelli, souhaitant redorer son image, affirmait pompeusement et sans vergogne devant les médias: "Il a été démontré que les images qui ont fait grand bruit sur Internet étaient falsifiées", ajoutant risiblement que "le bien-être de l'animal, c'est notre métier, c'est aussi notre raison d'être".

Soulard semble s'enferrer dans ses fables. Le tribunal ne dit à aucun moment que les images sont falsifiées. Le tribunal soustrait simplement l'industriel du foie gras à la responsabilité des actes de maltraitance exercés dans les élevages travaillant pour son compte.

Mais le plus cocasse dans les déclarations de la société Soulard est ce faux-semblant d'obséquiosité pour le "bien-être animal". Si le producteur vendéen se décharge de la responsabilité des actes de cruauté exercés par les élevages cocontractants, son premier réflexe, a minima, devrait être de cesser immédiatement de travailler avec eux. Il n'en est pourtant rien. Ernest Soulard continuera, sans inquiétude aucune, à travailler avec des entreprises où il a été démontré que les animaux élevés pour leur organe subsistent péniblement dans des conditions ignominieuses.

En amont de ce cas d'espèce, c'est le problème inhérent à la production du foie gras qui est également pointé du doigt. Comment une société qui se présente comme apôtre du "bien-être animal" peut-elle concilier ces calembredaines avec une pratique essentiellement cruelle? Le gavage -méthode constitutive de la production de foie gras- provoque une maladie connue sous le nom de stéatose hépatique, entraîne des halètements, rend le foie de l'animal hypertrophié jusqu'à la compression de ses poumons. La confection du foie gras relève du supplice sans faute.

Ce subterfuge du "bien-être animal" ne peut continuellement être invoqué afin d'idéaliser cet enfer que constitue l'industrie du foie gras dont la société Soulard se dévoile, dans cette affaire, comme complice et gardienne.

Kévin Barralon

http://www.huffingtonpost.fr/kevin-b...b_6943254.html

Tags : #foiegras #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Lun 30 Mar 2015 - 11:08
 
Rechercher dans: Archives
Sujet: Procès du foie gras: Soulard m'a tuer
Réponses: 0
Vues: 338

Relaxe pour le producteur de foie gras poursuivi par une association anti-gavage

http://www.ladepeche.fr/article/2015/03/19/2070230-relaxe-producteur-foie-gras-poursuivi-association-anti-gavage.html


Une assiette de foie gras./Photo illustration DR. RelaxNews  /  margouillat photo/shutterstock.com


Le producteur de foie gras vendéen, poursuivi pour « actes de cruauté » par une association anti-gavage, a obtenu ce jeudi la relaxe du tribunal correctionnel de La Roche-sur-Yon.
Ce jugement est conforme aux réquisitions du ministère public, qui avait estimé, le 22 janvier, qu’il n’y avait « pas d’éléments suffisants » pour condamner la société Ernest Soulard, basée sur la commune de L’Oie, en Vendée, et fournisseur de grandes tables parisiennes, dont le Fouquet’s et le George V. La société était poursuivie sur citation directe, une procédure sans enquête de police, où le tribunal juge sur les pièces produites par les différentes parties. L’association de défense des animaux L124 l’accusait de « sévices graves ou actes de cruauté envers les animaux » et pour « mauvais traitements envers un animal ».
L’association militant contre le gavage avait mis en ligne en octobre 2013 sur son site internet une vidéo dénonçant les conditions de gavage dans des fermes sous contrat avec la société Ernest Soulard. On y voyait des canards cantonnés dans des cages individuelles, ne pouvant pratiquement pas bouger, et des animaux agonisant. A la suite de cette diffusion, de grands chefs, dont le multi-étoilé Joël Robuchon et le Britannique Gordon Ramsay, avaient décidé de suspendre leurs approvisionnement chez le producteur vendéen. « Je suis extrêmement satisfait puisque la société Ernest Soulard a été mise totalement hors de cause. Il a été démontré que les images qui ont fait grand bruit sur Internet étaient falsifiées (...) donc justice est rendue », a réagi Roland Tonarelli, le directeur de l’entreprise, peu après l’énoncé du verdict. Il a remercié « tous (les) clients qui nous ont soutenus pendant cette période un peu délicate ».
« Même si certains peuvent ne pas être d'accord avec cette méthode de production, pour autant (le gavage) est quelque chose de tout à fait légal. (...) Le bien-être de l'animal, c'est notre métier, c'est aussi notre raison d'être. Un animal en bonne santé fait un bon produit », a-t-il ajouté. « C'est une décision décevante (...). Mais ce n'est qu'une étape dans le long processus de la prise en compte de la souffrance animale et de l'interdiction du gavage qui en découlerait. C'est une défaite ponctuelle qui ne présage pas de l'avenir », a fait savoir l’avocate de L124, ME Hélène Thouy.

Tags : #foiegras #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Jeu 19 Mar 2015 - 21:10
 
Rechercher dans: Archives
Sujet: Relaxe pour le producteur de foie gras poursuivi par une association anti-gavage
Réponses: 0
Vues: 318

Le foie gras également interdit au parlement bruxellois

http://www.gaia.be/fr/actualite/le-foie-gras-egalement-interdit-au-parlement-bruxellois

Bruxelles, le 12 mars 2015 - Le parlement de la Région de Bruxelles-Capitale vient de grossir les rangs des institutions refusant de servir du foie gras à leur menu. GAIA applaudit cette décision qui prouve une fois de plus que les souffrances que doivent subir les canards et les oies pour la fabrication de foie gras ne sont plus de ce temps.
C'est une décision prise par Charles Picqué, le président du Parlement, Fouad Ahidar, le vice-président du Parlement, ainsi que les membres du Bureau, fait suite à une initiative de la députée verte Annemie Maes. "De cette façon, nous montrons que nous sommes opposés à l'unanimité contre la souffrance animale", a t-elle déclaré. GAIA félicite le Parlement bruxellois et la députée à l'origine de l'initiative pour ce signal important en faveur des animaux.
En prenant cette décision, le parlement bruxellois suit l'exemple de ses confrères flamands ainsi qu'au niveau fédéral, où le foie gras avait été retiré du menu quelques mois plus tôt. Idem pour les institutions de la province du Limbourg. « Il ne nous reste plus que le parlement wallon à convaincre », à déclaré le président de GAIA, Michel Vandenbosch. Et d'ajouter : « Mais nous ne doutons pas que les élus wallons sauront également promouvoir le bon exemple rapidement ! »
Aidez-nous dès à présent à convaincre le Parlement wallon de ne plus servir de foie gras lors de ses réceptions et événements. Envoyez un e-mail poli à l'adresse courriel@parlement-wallon.be, en rappelant le rôle d'exemple citoyen qu'est censé jouer une assemblée législative.

Tags : #foiegras #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Jeu 12 Mar 2015 - 15:12
 
Rechercher dans: Archives
Sujet: Le foie gras également interdit au parlement bruxellois
Réponses: 0
Vues: 222

Plus de 300 000 européens contre le foie gras illégal

http://www.ciwf.fr/actualites/2015/03/foie-gras/




Les eurodéputés Anja Hazekamp, Stefan Eck et David Martin à la remise de la pétition.
Quatre organisations de défense des animaux dont CIWF ont remis c[b]e mardi 3 mars à la Commission européenne, une pétition réclamant la fin des pratiques illégales dans l’UE pour produire du foie gras.[/b]
CIWF, L214, Albert Schweitzer Foundation et PETA UK ont remis à la Commission européenne une pétition de plus de 320 000 signatures (dont environ 100 000 signatures sur la version française), appellant le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, à prendre des mesures urgentes et significatives dans la production de foie gras en France, Belgique, Bulgarie, Espagne et Hongrie.

Foie gras : 300 000 européens réclament la fin de pratiques illégales dans l’UE

Le droit européen est clair : le gavage, qui provoque des souffrances et des blessures établies scientifiquement, est illégal. La réglementation européenne sur la protection des animaux dans les élevages stipule que les animaux ne peuvent être alimentés « de telle sorte qu'il en résulte des souffrances ou des dommages inutiles ». Les conséquences du gavage sur la condition des oiseaux est largement documentée : blessures et infections de l'oesophage, diarrhées, insuffisance respiratoire, fonction hépatique altérée ou encore fractures osseuses. Selon les statistiques de la filière française, la mortalité des oiseaux est multipliée par 9 en période de gavage.
Selon Peter Stevenson, conseiller politique en chef de CIWF : « Nous inondons depuis longtemps la Commission de preuves, de rapports et de plaintes formelles. La réponse de la Commission a été pathétique. Il est désormais temps de passer à l’action. »

Cages non-conformes à la réglementation

Par ailleurs, les cages – individuelles ou collectives- utilisées pour immobiliser les oiseaux ne sont pas conformes à la réglementation. Malgré une situation amplement documentée par les associations, la Commission n’a encore pris aucune mesure pour faire cesser ces infractions.
A l'occasion de la remise des signatures, les associations rappellent que la stratégie de l’UE pour la protection et le bien-être des animaux inclut la “mise en conformité des pratiques” dans les objectifs de la Commission pour la période 2012-2015.

Une cruauté qui doit cesser

En 2002, l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) déclarait que la production de foie gras « soulève de sérieux problèmes de bien-être animal, et n’est pas une pratique que la FAO cautionne. »
Afin de protéger sa réputation sur ses critères élevés en matière de protection des animaux, il est urgent pour l’Union européenne de se pencher sur la production de foie gras.


Contenu associé


Foie Gras


Mettons fin à une pratique cruelle, le gavage des oies et canards.
Lire la suite »

Tags : #foiegras #cruauté #maltraitance
par Choupi91
le Mer 4 Mar 2015 - 10:56
 
Rechercher dans: Archives
Sujet: Plus de 300 000 européens contre le foie gras illégal
Réponses: 0
Vues: 231

Revenir en haut

Sauter vers: