La date/heure actuelle est Ven 21 Sep 2018 - 14:18

2 résultats trouvés pour biodiversit

Protéger le troisième oiseau le plus commercialisé au monde à la CITES

Le commerce du perroquet gris du Gabon en tant qu'animal de compagnie et la fragmentation de son habitat se sont avérés particulièrement préjudiciables pour les populations sauvages dans leur aire de répartition en Afrique. Photo: © Pond 5/Panu Ruangjan
Si certains voient le perroquet gris du Gabon comme un simple animal de compagnie – au demeurant très bavard, les yeux auréolés de blanc et le pelage gris pâle –, ils ignorent probablement qu'il fait l'objet d'une exploitation intense et qu'il est le troisième oiseau le plus commercialisé au monde et le plus capturé à l'état sauvage.
Et ce, malgré son inscription par les Parties en 1981 à l'Annexe II de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES), en raison de l'impact que pouvait avoir le commerce sur sa population à cette époque. Plusieurs études sur le commerce de cette espèce, la plus récente datant de 2014, ont fait part de préoccupations grandissantes à propos des niveaux d'exploitation non durables le concernant.


Lire la suite

Tag oiseau #oiseaux #rapaces #biodiversit"
par Choupi91
le Jeu 1 Sep 2016 - 11:07
 
Rechercher dans: Archives
Sujet: Protéger le troisième oiseau le plus commercialisé au monde à la CITES
Réponses: 0
Vues: 176

Sauvegarde des tigres en Thaïlande : la lutte contre le braconnage porte ses fruits

Selon une étude conduite par une équipe internationale et dont les conclusions ont été publiées début février 2016 dans la revue Conservation Biology, les mesures de protection mises en oeuvre dans le sanctuaire de faune de Thung Yai-Huai Kha Khaeng (HKK), en Thaïlande, ont permis aux tigres de prospérer. Frontalière avec la Birmanie, cette réserve de 600.000 hectares est la seule zone d’Asie du Sud-Est où une hausse de la population de ces grands félins est avérée. 57 tigres vivent aujourd’hui dans cette aire protégée, contre seulement une quarantaine en 2005.
Tigre d’Indochine capturé par un piège photographique dans le sanctuaire de faune de Thung Yai-Huai Kha Khaeng (photo gouvernement de Thaïlande/WCS Thaïlande).
En 2006, les autorités thaïlandaises et la Wildlife Conservation Society (WCS) - une organisation non gouvernementale nord-américaine dont le siège se trouve au parc zoologique du Bronx à New York (États-Unis) - ont instauré un système de patrouilles intensives dans le sanctuaire afin de juguler le braconnage des tigres et de leurs proies. Cette mesure devait faciliter la reconstitution de ce que certains spécialistes considèrent comme la plus importante population « source » de tigres sauvages dans le sud-est asiatique continental. Vraisemblablement à cause du braconnage, la densité de tigres dans la réserve thaïlandaise était alors inférieure de 82 à 90 % à celle de sites écologiquement comparables en Inde.


Lire la suite


Tags #tigres #faune #sauvage #biodiversité #espèces #menacées
par Choupi91
le Mer 24 Fév 2016 - 9:41
 
Rechercher dans: Archives
Sujet: Sauvegarde des tigres en Thaïlande : la lutte contre le braconnage porte ses fruits
Réponses: 0
Vues: 111

Revenir en haut

Sauter vers: