Des défenseurs de la cause animale ont revendiqués plusieurs actes de vandalisme contre des bouchers, un kebab et un fourreur.