La blessure de Katina, une orque de SeaWorld, relance les critiques sur la captivité des cétacés

Aller en bas

ajouter un message La blessure de Katina, une orque de SeaWorld, relance les critiques sur la captivité des cétacés

Message par Choupi91 le Jeu 5 Avr 2018 - 12:12

http://www.maxisciences.com/orque/la-blessure-de-katina-une-orque-de-seaworld-relance-les-critiques-sur-la-captivite-des-cetaces_art40569.html

Des images capturées dans le SeaWorld d'Orlando ont révélé que l'une des orques du parc, Katina, souffrait d'une profonde blessure au niveau de la nageoire dorsale. Les responsables du parc ont affirmé ne pas savoir exactement comment le cétacé s'est blessé mais qu'ils s'attendent à ce que la blessure cause "des changements permanents" chez la femelle. SeaWorld est au coeur d'une nouvelle polémique aux Etats-Unis. Alors que la captivité des cétacés et notamment des orques est régulièrement remise en cause, la blessure de l'une d'entre elles vient de raviver les critiques. L'animal en question se nomme Katina et est pensionnaire du parc SeaWorld d'Orlando. Depuis plusieurs jours, cette femelle âgée d'une quarantaine d'années arbore sur sa nageoire dorsale une sérieuse blessure. Ce sont des photos relayées sur les réseaux sociaux qui ont donné l'alerte. On peut y voir au niveau de la base arrière de la nageoire dorsale, une profonde entaille qui laisse apercevoir la chair. Face aux interrogations suscitées par cette blessure, SeaWorld a affirmé ne pas savoir exactement comment Katina s'est blessée. Selon Travis Claytor, directeur de la communication du parc, la femelle se trouvait près de Trua, un mâle âgé de 12 ans et interagissait également avec d'autres orques du groupe avant que la blessure ne soit découverte. Un comportement "naturel" d'après SeaWorld "Les orques sont une espèce sociale et hiérarchique, donc interagir avec les autres membres du groupe, même d'une manière agressive et hostile, est un comportement naturel que nous nous attendons à voir", a expliqué SeaWorld avant de souligner que la blessure ne résulte pas de la captivité des orques, ni de problèmes d'agressivité. Le parc n'a pas donné davantage d'informations mais a expliqué que Katina devrait mettre plusieurs semaines voire mois à guérir et que la blessure allait probablement causer des "changements permanents". "Il est important de noter que le comportement de Katina est revenu très rapidement à la normale", a souligné Travis Claytor repris par le site Orlando Sentinel. On ignore pour le moment si ceux-ci vont empêcher la femelle de participer aux futurs spectacles du parc. Selon les informations relayées via le blog de SeaWorld Orlando, l'orque longue de cinq mètres pour une masse dépassant les deux tonnes, a été placée dans un bassin séparé avec sa fille, Nalani et son fils, Makaio. Un traitement à base de miel et une thérapie laser lui sont appliqués pour stimuler la guérison de la lésion et prévenir d'éventuelles infections. Une entaille "trop profonde" Si le parc s'est contenté d'évoquer des "changements permanents", plusieurs associations et spécialistes se sont montrés plus inquiets quant aux conséquences de la blessure. Ils ont également pointé du doigt le manque de communications de la part de SeaWorld et remis en cause la théorie sur l'origine de l'entaille. Elle ne résulterait pas de l'interaction entre les orques. John Hargrove, ancien dresseur de SeaWorld a expliqué sur Twitter : "Cette horrible entaille dans la nageoire dorsale de Katina est trop profonde pour que les tissus soient reconnectés. Elle peut aussi s'infecter ce qui pourrait causer la perte de sa nageoire dorsale et sa mort. Pour moi, il semble que [Katina] s'est blessée en heurtant le verre". Une affirmation qui relance les critiques sur les conditions de vie des cétacés en captivité. Selon le Dr Heather Rally, vétérinaire à la PETA, ce type de blessure serait le résultat direct du fait de forcer les orques à vivre dans des bassins trop petits et peu naturels : "SeaWorld affirme garder les orques dans des groupes familiaux cohésifs mais en réalité, cette orque matriarcale est gardée dans un minuscule bassin en béton avec cinq autres orques, dont trois seulement lui sont apparentées", a-t-elle souligné. Une orque capturée il y a 40 ans C'est loin d'être la première fois que SeaWorld Orlando est sous le feu des critiques. L'incident survient un peu plus d'un an après le décès de Tilikum, l'orque devenue tristement célèbre pour avoir tué sa dresseuse en plein spectacle en 2010. Quelques années plus tard, le documentaire Blackfish réalisé par Gabriela Cowperthwaite dénonçait la captivité sur les orques en révélant que le mâle avait déjà été impliqué dans d'autres incidents. Tilikum était une orque sauvage capturée dans les années 1980 en Islande. Une histoire malheureusement similaire à celle de Katina. La femelle aurait été capturée au large de l'Islande à l'âge d'environ trois ans en octobre 1978. Depuis, elle est devenue la femelle reproductrice la plus prolifique : elle a donné naissance (notamment avec Tilikum) à quatre femelles et trois mâles qui ont eu, à leur tour, plusieurs petits. Ces dernières années, toutefois, la lutte menée contre la captivité des cétacés a poussé SeaWorld à prendre une décision importante : en 2016, la firme a annoncé mettre un terme à son programme d'élevage d'orques en captivité. Une décision qui sous-entend à terme la fin de la captivité de ces cétacés aux Etats-Unis. A l'heure actuelle, on dénombre 22 orques dans les trois principaux parcs SeaWorld. A lire aussi : L'association Réseau-Cétacés dénonce la captivité des dauphins et des orques Un pêcheur saute à l'eau pour venir en aide à une orque piégée dans un filet Des plongeurs tombent nez à nez avec des orques au large du Cap Ferret

Tag poisson #univers #marin #aquatique #parcs #cruauté #maltraitance

_________________

 Choupi91 - "Le monde pourrait vivre sans tuer ni animal ni végétal (MONOD Théodore extrait de: Livre de Théodore)"

avatar
Choupi91
Administrateur/Fondateur

Nombre de messages : 101206
Age : 56
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 31/05/2006

Action dans la PA
Description:

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum