Enquête Maltraitance animale : les signalements explosent en Loire-Atlantique

Aller en bas

ajouter un message Enquête Maltraitance animale : les signalements explosent en Loire-Atlantique

Message par Choupi91 le Mar 27 Mar 2018 - 9:05

http://www.presseocean.fr/actualite/enquete-maltraitance-animale-les-signalements-explosent-en-loire-atlantique-26-03-2018-266443

Jamais les signalements pour maltraitance sur les animaux n'ont été aussi élevés en Loire-Atlantique.
Animaux battus, mal nourris, privés de soins ou entravés…La maltraitance animale est un mal protéiforme. Elle se niche aussi bien dans certains abattoirs et chez certains éleveurs indélicats, dénoncés par l'association L 214, opposée à toute forme d'exploitation et de consommation d'animaux, que chez les particuliers.
900 signalements
En 2017, l'association Urgence maltraitance animale 44 (UMA) a reçu plus de 900 dénonciations. « Elles ont donné lieu à 259 retraits d'animaux », précise Floriane, une bénévole. Les premiers mois 2018 sont à l'avenant avec près de 300 dénonciations et plus de 180 animaux retirés à leurs maîtres. De son côté, le refuge SPA de Pornic a dilligenté 166 enquêtes, « mais dans plus de 50 % des cas, la maltraitance n'était pas avérée », explique sa directrice, Leslie Linard.
« Le chien est une marchandise »

À Bouguenais, le refuge Des Animaux et des hommes est également confronté au phénomène. Sa présidente y inclut l'abandon, en hausse de 20 % en 2017, « une autre forme de maltraitance. Elle s'accompagne très souvent de mauvais traitements sanitaires, avec des pathologies parfois très lourdes ». Catherine Gauer dénonce « une espèce de consommation de l'animal. Le chien est une marchandise. Les gens veulent un chien parce qu'il est beau ou à la mode. Mais ils ont une méconnaissance des animaux, de leurs besoins, de l'environnement dans lequel ils doivent évoluer… »
Mais la hausse des signalements ne signifie pas automatiquement une augmentation de la maltraitance. Elle est plutôt significative d'une meilleure prise de conscience. En reconnaissant l'animal « comme un être vivant doué de sensibilité », la loi du 17 février 2015 a aidé. Comme les vétérinaires qui, la même année, ont inscrit la bien-traitance dans leur déontologie. et multiplient, depuis, les actions de prévention.
Souvent de la négligence
Pour le Dr Pour le Dr Prietz-Ducasse, référente de la commission bien-traitance animale au sein du conseil régional de l'Ordre des vétérinaires, « la maltraitance est le plus souvent passive : il s'agit plus de négligence, soit par méconnaissance des animaux, notamment pour les animaux de compagnie, soit par souci économique pour les animaux de rente (ndlr : animal élevé pour la vente de produit, tels que les bovins, les ovins, les volailles…) comme nous avons pu l'observer avec la crise agricole. De fait, cela relève plutôt d'un problème humain. C'est une alerte ».

Tags #animaux #chats #chiens #cruauté #maltraitance

_________________

 Choupi91 - "Le monde pourrait vivre sans tuer ni animal ni végétal (MONOD Théodore extrait de: Livre de Théodore)"

avatar
Choupi91
Administrateur/Fondateur

Nombre de messages : 101200
Age : 56
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 31/05/2006

Action dans la PA
Description:

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum