Antibes: Deux ans après le «virage pédagogique», Marineland ça donne quoi ?

Aller en bas

ajouter un message Antibes: Deux ans après le «virage pédagogique», Marineland ça donne quoi ?

Message par Choupi91 le Mer 28 Fév 2018 - 9:01

https://www.20minutes.fr/planete/2228855-20180228-antibes-deux-ans-apres-virage-pedagogique-marineland-ca-donne-quoi



Dans une nouvelle animation, le parc marin d'Antibes permet aux visiteurs de se mettre dans le peau d'un soigneur et d'interagir avec les dauphins — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes



  • Critiqué par les associations anti-captivité, le parc marin d’Antibes a entrepris un changement de cap, avec « davantage de pédagogie ».
  • Deux ans après ce « virage », de nouvelles animations sont proposées en contact direct avec les animaux.


Mardi, sur les coups de midi. Les gradins du bassin des dauphins se sont vidés. Mais près de l’eau, un groupe de quatre spectateurs continue à discuter avec des soigneurs. Briefés, ils vont participer à la nouvelle « expérience » de Marineland.

Depuis ce week-end, le parc marin d’Antibes propose une séquence « inédite » d’une trentaine de minutes (facturées 70€ par personne, en plus du tarif d’entrée) qui promet aux visiteurs de pouvoir « partager la vie des soigneurs et découvrir leur univers ».

Deux ans après l’annonce d’un « virage pédagogique », le parc marin d’Antibes, cible des critiques d’associations anti-captivité, peaufine encore son changement de cap. Après avoir essayé les affiches informatives et aussi les conférences, sans succès, le delphinarium se recentre encore sur ses animaux et son personnel.



« Les voir d’aussi près, ça change tout »


« On propose aux clients de voir comment, nous, nous abordons les dauphins, de l’apprentissage aux jeux en passant par la nourriture, explique Katia Chaperon, l’une des encadrantes. Et qu’ils puissent les voir d’aussi près, ça change tout. »

« On leur explique qu’en s’approchant autant, nous rentrons dans l’environnement des animaux. Qu’on les touche uniquement s’ils veulent être touchés. Et ça permet de faire le lien avec le respect qu’on leur doit en milieu naturel », dit-elle.

Passés de l’autre côté de la barrière, d’habitude interdite au public, les spectateurs VIP sont autorisés à venir au contact des Tursiops. « Nous allons vous montrer comment on travaille avec eux, par exemple avec une cible qu’ils doivent suivre sous l’eau, explique l’une des soigneuses. Il faut toujours les stimuler. Ils sont très en demande. »

Les quatre soigneurs d’un jour sont aussi invités à faire eux-mêmes quelques demandes aux cétacés, grâce à des gestes bien précis. Sur commande, les dauphins sautent ou vocalisent. Et sont récompensés. Un coup de sifflet et une poignée de capelans.

« Notre outil pédagogique numéro 1, ce sont les animaux »


« On a écrit des choses sur des panneaux. On a testé les conférences, mais notre outil pédagogique numéro 1, ce sont les animaux. C’est pour ça qu’on a choisi de resserrer nos animations autour d’eux. Parce que, c’est l’émotion qui permet de capter l’attention et de faire passer des messages », soutient Jon Kershaw, le directeur animalier.

À l’issue de leur visite VIP, Céline et Thomas ne sont pourtant pas convaincus que « ce genre de visite puisse avoir un impact sur les gens qui ne respectent pas la nature ». « Si certains s’en moquent, ils continueront à s’en moquer », avance ce couple du Vaucluse.

>> A lire aussi : Marineland garde ses dauphins, le Conseil d'Etat annule l'interdiction de reproduction

Depuis deux ans pourtant, les pensionnaires du parc ne participent plus à des spectacles mais à des « représentations pédagogiques ». Et comme le rappellent les speakers pendant les animations, ils sont devenus des « ambassadeurs » de leurs congénères.

Messages environnementaux ou simple « distraction » ?


Alors, la préservation des espèces en question ? « Nous, on est surtout venus pour la distraction », rectifie Aurélie, une mère de famille de Marseille, après une animation dans le « lagon des dauphins », autre nouveauté de l’intersaison.
Une nouvelle animation au lagon des dauphins - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes
« Certains messages environnementaux délivrés pendant les shows ne sont pas inintéressants pour les enfants, mais quand on vient à Marineland, ce n’est pas d’abord pour ça », concède la jeune maman.

>> A lire aussi : Les associations se remettent dans le bain des manifestations anti-captivité après l'annulation de l'arrêté Royal

Le parc a en tout cas prévu de garder le cap de ces nouvelles orientations pédagogiques, qui laissent de marbre les associations anti-captivité. Encore mobilisées après l’annulation de l’arrêté anti-reproduction par le conseil d’État, elles manifestaient à nouveau les 17 et 18 février dernier devant Marineland pour réclamer la fermeture des zoos marins.



Tag poisson #univers #marin #aquatique #parcs #cruauté #maltraitance

_________________

 Choupi91 - "Le monde pourrait vivre sans tuer ni animal ni végétal (MONOD Théodore extrait de: Livre de Théodore)"

avatar
Choupi91
Administrateur/Fondateur

Nombre de messages : 101412
Age : 56
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 31/05/2006

Action dans la PA
Description:

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum