Un groupe de personnalités demande à Emmanuel Macron que l’interdiction de l’élevage en cage des poules pondeuses soit portée dans la loi qui sera présentée au Parlement au premier semestre 2018.