À Alboussière, en Ardèche, les sangliers ne laissent aucun répit aux agriculteurs. Parmi eux, Fabien Mounier, éleveur de vaches laitières. Comme ses confrères, ses parcelles sont régulièrement ravagées, particulièrement depuis début novembre. Une situation qu’il ne peut plus supporter. À la veille de la tenue d’un congrès exceptionnel de la Fédération de chasse de l’Ardèche, il a tenu, entre désespoir et colère, à interpeller les chasseurs, à qui il incombe la régulation de la population des suidés comme l’indemnisation de la remise en état des champs dévastés.