Chasse privée : Coursilhac dans le viseur de la justice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ajouter un message Chasse privée : Coursilhac dans le viseur de la justice

Message par Choupi91 le Jeu 30 Nov 2017 - 9:18

https://www.ladepeche.fr/article/2017/11/30/2694709-chasse-privee-coursilhac-dans-le-viseur-de-la-justice.html


Un sanglier parmi tant d'autres, tué sur le domaine de Coursilhac. / Photo F.P.  

«Une vidéo qui fait peur», c'est le commentaire posté par un internaute qui vient de voir le film promotionnel de la chasse privée de Coursilhac sur le territoire limouxin. Une chasse privée, aujourd'hui, dans le viseur de la justice. Une dizaine de personnes auraient été entendues à la gendarmerie de Limoux ; huit d'entre elles ont été relâchées (des petites mains locales à la logistique) et deux, mises en examen, placées sous contrôle judiciaire. Pour l'instant, les informations sur les chefs d'inculpation ou suspicions qui courent sur les deux personnes mises en examen ne sont pas connues. Mais que se passait-il donc dans cette finca de la caza Coursilhac ? D'évidence, en voyant cette fameuse vidéo toujours sur la Toile, à Coursilhac, les règles élémentaires de la chasse n'étaient pas vraiment une priorité. Si l'on en croit le sous-titrage en espagnol : «L'endroit est inoubliable, autant que les montées de pure adrénaline. Un rendez-vous de chasse aux sangliers aux émotions surmultipliées.» Pour ce qui est des images, elles corroborent parfaitement le texte et elles ne sont pas vraiment rassurantes. On tue les bêtes en courant sur des distances très courtes. Quelques mètres seulement séparent l'arme du chasseur de l'animal apeuré. Faisant fi des hommes et des chiens dans un paysage escarpé. Un gibier rabattu dans l'urgence, sans les consignes de sécurité habituelles. Des bêtes abattues, mourant dans des convulsions insoutenables. On y voit aussi, en fin de vidéo, des cadavres de sangliers sanguinolents. Des dizaines de bêtes mortes, exposées en trophées. Oubliez les chasses tranquilles en bon père de famille ! À Coursilhac, même pour les initiés et tous ceux qui en connaissaient l'existence, dans ce domaine avec miradors, le chasseur tranquille du dimanche n'y était pas vraiment en sécurité et il n'y était pas le bienvenue. Selon nos informations, les chasseurs qui pratiquaient cette chasse très spéciale payaient quelque 2 000 € pour un week-end et repartaient, la plupart du temps, avec seulement une tête. Ils la voulaient la plus grosse possible. L'exigence des clients était d'abattre des sangliers imposants. Des animaux que l'on ne trouve pas forcément sous nos contrées. D'où venaient-ils ? Que faisait-on de la viande ? La filière sanitaire était-elle respectée ? Ont-ils été abattus ? L'enquête, toujours en cours, devrait répondre à toutes ces questions.

Tags #faune #sauvage #chasse #cruauté #maltraitance

_________________

 Choupi91 - "Le monde pourrait vivre sans tuer ni animal ni végétal (MONOD Théodore extrait de: Livre de Théodore)"

avatar
Choupi91
Administrateur/Fondateur

Nombre de messages : 99669
Age : 55
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 31/05/2006

Action dans la PA
Description:

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum