L'étude de l'écosystème des eaux de l'Antarctique comme excuse