Des pots «poison ours» découverts dans les Pyrénées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ajouter un message Des pots «poison ours» découverts dans les Pyrénées

Message par Choupi91 le Lun 23 Oct 2017 - 14:03

http://www.ladepeche.fr/article/2017/10/23/2671130-des-pots-poison-ours-decouverts-dans-les-pyrenees.html


Plusieurs appâts suspects ont été découverts. L'association Férus va demander l'analyse des produits./DR
Des pots portant l’inscription « Poison ours » ont été découverts en montagne, dans une zone à ours du Val d’Azun, dans les Hautes-Pyrénées, signale ce lundi « Férus »,  l’association nationale de protection et de conservation de l'ours, du loup et lynx en France.

Un commando armé a décrété la réouverture de la chasse à l’ours

Depuis que dans une vidéo remise le 15 septembre dernier à plusieurs médias, dont « La Dépêche du Midi », un commando armé a décrété depuis l’Ariège la réouverture de la chasse à l’ours, l’association Férus a déclenché l’opération « Vigie ours » et invité les utilisateurs de la montagne à signaler toute trace éventuelle d’une action de braconnage. C’est dans ce cadre que voilà une semaine environ, un premier appât suspect a été repéré par un randonneur. « Il s’agissait d’un pot suspendu à une branche d’arbre, à hauteur d’homme, dans lequel se trouvait une substance semblable à du miel », indique Sabine Matraire, vice-présidente de Férus. « Croyant bien faire, ce randonneur qui a informé notre association et la gendarmerie, a décroché l’appât et l’a jeté. C’est dommage car faute d’analyse, nous ignorons s’il s’agit d’un canular ou d’une véritable tentative d’empoisonnement de l’ours », regrette Sabine Matraire. 

Une plainte déposée cette semaine

Après ce premier signalement, d’autres pots suspects ont été découverts. « Tous ne portaient pas la mention Poison ours », indique la représentante de Férus en annonçant qu’une plainte pour « tentative de destruction d’une espèce protégée » sera déposée cette semaine « car nous ignorons à ce jour si une enquête a été ouverte. Nous rappelons que la destruction et la tentative de destruction d’une espèce protégée sont des délits punis par l’article L 415-3 du code de l’Environnement, sanctionnés d’une peine de 2 ans de prison et/ou de 150 000 euros d’amende. En cas de destruction ou de tentative de destruction « en bande organisée », la sanction peut aller jusqu’à 7 ans d’emprisonnement et 750 000 € d’amende », avertit enfin Sabine Matraire.

Tags #faune #sauvage #chasse #cruauté #maltraitance

_________________

 Choupi91 - "Le monde pourrait vivre sans tuer ni animal ni végétal (MONOD Théodore extrait de: Livre de Théodore)"

avatar
Choupi91
Administrateur/Fondateur

Nombre de messages : 99669
Age : 55
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 31/05/2006

Action dans la PA
Description:

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum