Une éleveuse devenue sociologue forme les agriculteurs du Cantal au bien-être des animaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ajouter un message Une éleveuse devenue sociologue forme les agriculteurs du Cantal au bien-être des animaux

Message par Choupi91 le Ven 29 Sep 2017 - 13:16

http://www.lamontagne.fr/val-d-arcomie/economie/agroalimentaire/2017/09/29/une-eleveuse-devenue-sociologue-forme-les-agriculteurs-du-cantal-au-bien-etre-des-animaux_12569661.html

Sociologue et directrice de recherche à l’Inra, anciennement éleveuse, Jocelyne Porcher formera les éleveurs au bien-être des animaux, dans un contexte de travail.
C'est à l'initiative de la Confédération paysanne que Jocelyne Porcher viendra à Loubaresse mardi 3 octobre, à la ferme de Sylvie Jouve de 9 h 30 à 17 heures. Elle donnera une formation aux éleveurs pour améliorer le bien-être des animaux d'élevage.
Pourquoi parler de bien-être des animaux ?
J'étais éleveuse. Aujourd'hui, je suis sociologue. Dans toute science sociale, on s'intéresse aux relations entre les individus, que ce soit des humains ou des animaux. Comment le fait de travailler ensemble, pour l'homme et pour l'animal, peut être une source de bien-être ? C'est ça qui m'intéresse. La façon dont j'aborde le bien-être des animaux, c'est par le travail, car ce qu'on fait ensemble, c'est travailler. J'ai voulu me détacher du point de la biologie.
Pourquoi vouloir sortir de la notion de bien-être animal portée par les biologistes ?
Parce qu'il consiste à pallier la souffrance, les insuffisances des systèmes de production. Il s'agit de savoir si la vache peut étendre ses pattes comme ça, si elle préfère un tapis en mousse ou pas, etc. Ça ça existe depuis 30 ans. Alors que moi, mon idée, c'est qu'on peut être heureux avec un animal, car leur bien-être est profondément lié aux humains.
Le concours photo des Jeunes agriculteurs de l'Allier contre les clichés sur la maltraitance animale
Sur quoi repose leur bien-être ?
Ce qui est important pour les animaux, c'est qu'ils se retrouvent dans un monde qui ait du sens pour eux. Le cochon, par exemple, est un être olfactif. Ça fait partie de son bien-être de pouvoir creuser la terre, renifler, courir… ce n'est pas de le mettre sur du béton et de lui donner une chaîne à mordiller qui va être source de bien-être. La vache est un animal qui prend son temps. Elle rumine, elle pâture.. Il faut respecter ces besoins-là, tout en tenant compte du travail, finalisé par des objectifs de production pour les éleveurs.

La façon de pensée a-t-elle évolué ?
Les vrais éleveurs, c'est-à-dire pas les producteurs de matières animales [élevages intensifs, ndlr], s'ils sont éleveurs, c'est qu'ils ont un lien aux animaux : ils se soucient de leur bien-être. La majorité des éleveurs savent que la première source de bien-être pour animal, c'est d'être dehors, pas enfermé 24 heures sur 24 sur du béton.
Comment organiser tout ça dans un système d'élevage ?
Il faut faire des compromis, penser le système d'élevage en fonction des animaux. Les objectifs sont simples : respecter les animaux et éviter toute souffrance, tout en continuant à travailler avec eux pour assurer la pérénnité de l'élevage.
Un abattoir, intégrant le bien-être animal, va voir le jour en Creuse
Quelle est l'alternative à l'abattoir ?
Quand on est éleveur, soit on se dit tant pis, j'emmène ma vache à l'abattoir, je l'abandonne là et c'est comme ça ; soit on refuse parce qu'on n'a pas envie de lui infliger d'avoir peur pendant toute une nuit puis d'être abattue sans savoir trop comment… Je travaille sur l'abattage à la ferme, au travers d'un abattoir mobile. J'anime un collectif de chercheurs, d'éleveurs… qui s'appelle « Quand l'abattoir vient à la ferme ». On a commencé en 2015, c'est associatif donc c'est long. Mais on va arriver à développer des outils alternatifs ! Les éleveurs y croient aussi. Même si ce n'est pas la panacée universelle pour tous les systèmes d'élevage, ça reste ce que voudraient beaucoup d'éleveurs, mais c'est loin d'être fait. 


Tags #animaux #boucherie #élevage #ferme #cruauté #maltraitance

_________________

 Choupi91 - "Le monde pourrait vivre sans tuer ni animal ni végétal (MONOD Théodore extrait de: Livre de Théodore)"

avatar
Choupi91
Administrateur/Fondateur

Nombre de messages : 99591
Age : 55
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 31/05/2006

Action dans la PA
Description:

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum