Un débat sanglant ? Réunir dans une même conférence Brigitte Gothière et Christiane Lambert relève en tout cas du défi, voire de la gageure. Pour la première fois, la porte-parole de l’association L214, qui a dénoncé des scandales de maltraitance animale dans des abattoirs, et la nouvelle présidente de la ­Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), qui plaide pour une agriculture raisonnée, vont confronter leurs visions diamétralement opposées du bien-être animal dans l’élevage.