Animal hoarding - syndrome de Noé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Normal Animal hoarding - syndrome de Noé

Message par Choupi91 le Mer 20 Sep 2017 - 13:41

L'animal hoarding, nommé en français le syndrome de Noé et parfois décrit  comme les « collectionneurs » d'animaux dont les bonnes intentions ont mal tourné - sont maintenant reconnus comme des individus dont la maladie mentale ou la contrainte peut entraîner un comportement criminel avec des conséquences désastreuses pour les animaux.





Photo crédit: Examiner.com

Le terme « animal hoarding » fait référence à la nécessité compulsive de recueillir  des animaux pour le plaisir de prendre soin d'eux qui se traduit par la négligence ou l'abus accidentel ou involontaire.  La plupart des collectionneurs d'animaux sont victimes de leurs bonnes intentions et finissent émotionnellement accablés, isolés socialement, et finalement éloignés de la famille et les amis.  Le problème provoque d'immenses souffrances pour les animaux et les gens.  Il crée également une grande dépense pour les refuges pour animaux locaux et peut exiger des efforts régionaux et nationaux pour trouver des foyers pour un grand nombre d'animaux.

L'animal hoarding est l'une des formes les plus graves de cruauté envers les animaux, affectant des dizaines de milliers d'animaux - surtout les chats et les chiens - dans les communautés à l'échelle nationale. Les collectionneurs gardent un grand nombre d'animaux pour lesquels ils ne fournissent même pas les soins les plus élémentaires. Parfois des centaines de chiens ou chats sont les pauvres victimes d'un seul collectionneur et présentent généralement des signes d'abus tels que la malnutrition sévère, les conditions médicales non traités, y compris des plaies ouvertes, les cancers et les maladies dentaires et oculaires de pointe, et la détresse psychologique sévère.

L’animal hoarding n’est autre qu’une maladie mentale ; c’est à dire un trouble psychologique et comportemental bien souvent associé à un état de détresse de l’individu atteint. Une perte de contrôle progressive mène le malade et ses animaux vers des conséquences néfastes pour l’ensemble de ces victimes. Les désordres les plus fréquents sont l’attachement aux animaux recueillis à considérer tel une substitution d’enfants, l’obsession de sauvetage en parallèle avec la conviction d’être la seule personne capable de s’occuper des animaux, la délusion de la réalité en demeurant aveugle face à la maltraitance envers ces animaux accumulés.


Lire la suite sur ACRACQ

Tags #animaux #chats #chiens #maltraitance #cruauté

_________________

 Choupi91 - "Le monde pourrait vivre sans tuer ni animal ni végétal (MONOD Théodore extrait de: Livre de Théodore)"

avatar
Choupi91
Administrateur/Fondateur

Nombre de messages : 99981
Age : 55
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 31/05/2006

Action dans la PA
Description:

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum