Plus d'abandons, mais plus d'adoptions