Réalisée par une organisation non gouvernementale (ONG) internationale et publiée jeudi 6 juillet, une étude inédite met en garde contre les conditions « inacceptables » dans lesquelles vivent souvent les éléphants, exploités en masse par l’industrie du tourisme en Thaïlande.