Tout le monde parle de la corrida... et on ferme les yeux sur la pratique horrifiante de la torture des chiens « galgos » par les chasseurs en Espagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ajouter un message Tout le monde parle de la corrida... et on ferme les yeux sur la pratique horrifiante de la torture des chiens « galgos » par les chasseurs en Espagne

Message par Choupi91 le Mar 20 Juin 2017 - 12:32

Ce samedi, la mort du matador espagnol Ivan Fandiño a, comme à chaque fois qu'un tel événement se produit, relancé le débat sur la toromachie. L'homme, qui n'était âgé que de 36 ans, toréait lors d'une corrida à Aire-sur-Adour quand, suite à un faux mouvement, il a été frappé par la corne d'un taureau qui lui a perforé le poumon. Il est rapidement décédé des suites de sa blessure.
Si la corrida reste une pratique très controversée qui voit depuis longtemps déjà s'affronter ses détracteurs et ses défenseurs, la mort de cet homme reste un événement tragique, particulièrement douloureux pour les proches, pour lequel il convient logiquement d'observer un minimum de décence et de retenue. On peut être contre la corrida, sans pour autant se réjouir de la mort d'une personne, comme l'ont d'ailleurs rappelé plusieurs associations animalistes et organisations de défense des droits des animaux.
Là où les anti-taurins fustigent une pratique venue d'un autre temps qui fait de la violence un spectacle, les défenseurs de la corrida mettent en avant une tradition séculaire, une culture extrêmement codifiée, et arguent que les «toros» élevés en plein air vivent une vie plus heureuse que leurs congénères élevés dans des fermes-usines, pour au final un résultat similaire : la mort, puis la consommation humaine. La question mérite donc d'être posée : de l'abattoir ou bien de l'arène, quelle est la mort préférée des bovins ? 
Le débat continuera sans doute longtemps, tant que les animaux ne sauront pas parler pour nous le dire. Pourtant, il existe, au sud de la Navarre, une autre pratique, dont presque personne ne parle, et dont la barbarie n'a d'égale que son inutilité la plus profonde. En effet, en Espagne, des animaux sont tués, torturés, lentement mis à mort. Et cela, ni dans le but de finir dans les assiettes, ni même par «sport»... mais simplement pour se débarrasser d'eux.
Il s'agit du traitement abominable réservé aux lévriers galgos, une race de chiens couramment utilisés pour la chasse.


Lire la suite sur Démotivateur


Tag toutou #chiens #cruauté #maltraitance

_________________

 Choupi91 - "Le monde pourrait vivre sans tuer ni animal ni végétal (MONOD Théodore extrait de: Livre de Théodore)"

avatar
Choupi91
Administrateur/Fondateur

Nombre de messages : 99624
Age : 55
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 31/05/2006

Action dans la PA
Description:

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum