Un riverain a été le témoin du comportement destructeur d'un passant, vers 7h dimanche matin, à l'encontre du "mémorial" qui avait été constitué près de la place des Herbes, dans le centre ancien de Draguignan, à l'endroit où le chat Chevelu a été torturé et mis à mort le 31 mai.