En trois jours, neuf mammifères et un oiseau ont été retrouvés morts. La piste de l'empoisonnement est privilégiée par la justice.