Le verdict est sans appel: la consultation opérée entre avril et septembre 2016 auprès des Fréjusiens à l'initiative de Sylvie Germain, ex-déléguée pour le Var du CRAC Europe (Comité radicalement anticorrida), aujourd'hui vice-présidente de l'association No Corrida, a donné le «non» vainqueur à une écrasante majorité.