La publication de l'arrêté qui définit les conditions de captivité des cétacés a été repoussée.