Sa petite tête sort discrètement entre les bouteilles de rhum posées sur le comptoir. Puis, d’un pas agile et silencieux, le lémurien s’avance en portant sur son dos son bébé solidement agrippé. Deux autres primates le suivent et déambulent entre les tables pour tenter de chiper aux clients amusés quelques morceaux de pain. La scène se déroule, chaque matin à l’heure du petit déjeuner, dans la réserve de Berenty, à 80 km de Fort-Dauphin. Dans ce sanctuaire du sud-est de Madagascar, près de 3 000 lémuriens parcourent en toute liberté les 1 200 hectares d’espaces protégés.