« C’est la mascotte locale »