Le mouvement L214 et quelques autres se sont depuis des années spécialisés dans les attaques médiatiques. Leur ambition est claire, pour supprimer les souffrances animales, il faut : fermer les élevages, fermer les abattoirs, promouvoir le "véganisme". Lors du Space, les coopératives se sont interrogées sur la nécessité de remettre de l'éthique dans l'assiette, non pour répondre à ces activistes de la cause animale, mais pour s'adresser au consommateur, trop souvent perturbé par les images et les messages. Faudra-t-il demain proposer un nouveau label ? Ouvrir les fermes ? une quasi certitude : l'immobilisme n'est plus permis. Coop de France Ouest a donné la parole à des acteurs des filières d'élevage.