Rennes - La justice a relaxé l'association de défense des animaux L214, poursuivie pour diffamation par un producteur de foie gras vendéen, jugeant que son enquête visant à dénoncer les conditions d'élevage "exécrables" de ses canards était suffisamment "sérieuse".