Le Zimbabwe opte pour une mesure censée décourager les braconniers en réduisant la valeur potentielle des cornes convoitées.