L’instructeur canin, pas à son coup d’essai ?