Le tribunal administratif a suspendu, lundi, les sanctions prises par la préfecture contre l'exploitant de la ferme des 1.000 vaches pour dépassement de cheptel.