L'impact de l'homme sur l'extinction des grands mammifères résumé en une carte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ajouter un message L'impact de l'homme sur l'extinction des grands mammifères résumé en une carte

Message par Choupi91 le Lun 24 Aoû 2015 - 21:54

http://www.20minutes.fr/insolite/1671663-20150824-impact-homme-extinction-grands-mammiferes-resume-carte

Illustration d'un éléphant et de deux lionceaux photographiés en Afrique, dernier refuge des grands mammifères selon une étude de l'université d'Aarhus publiée le 20 août 2015. - Paul Goldstein/REX/REX/SIPA


L’homme et les autres mammifères sont en concurrence directe pour leur survie. La chasse, la déforestation et le réchauffement climatique menacent l’habitat naturel de nombreuses espèces animales. Des scientifiques de l’université d’Aarhus, au Danemark, ont essayé d’évaluer quelle serait la répartition des grands mammifères dans le monde si l’homme moderne n’avait jamais existé. Les résultats de leur étude ont été publiés jeudi dans la revue Diversity and Distributions.

Des éléphants et des rhinocéros en Europe du Nord


Les chercheurs se sont notamment basés sur la biogéographie de chaque espèce et sur les conditions naturelles de l’environnement actuel et ont dressé une carte de la répartition des grands mammifères (de 45 kg et plus) dans un monde sans homo sapiens.

À l’heure actuelle, les grands mammifères sont principalement présents en Afrique. Sur cette carte prévisionnelle, on constate que sans la présence de l’homme, les mammifères seraient également massivement présents en Amérique du Nord et du Sud. Selon les chercheurs, dans un monde sans homme l’Europe du nord hébergerait des loups, des élans et des ours, mais aussi des éléphants et rhinocéros.

En haut, la carte de répartition actuelle des grands mammifères dans le monde. En bas, la carte prévisionnelle de répartition des grands mammifères si l’homme n’avait jamais existé (Crédits : Illustration : Soren Faurby).

L’Afrique, dernier refuge de la diversité animale


« L’Europe du Nord est loin d’être le seul endroit où les êtres humains ont réduit la diversité des mammifères, c’est un phénomène mondial », affirme Jens-Christian Svenning, l’un des coauteurs de l’étude. Selon l’étude, le continent africain, dernier refuge de la diversité animale, « représente l’un des seuls endroits où les activités humaines n’ont pas encore anéanti la plupart des grands animaux ».



Tags #espèces #menacées #faune #sauvage #biodiversité

_________________

 Choupi91 - "Le monde pourrait vivre sans tuer ni animal ni végétal (MONOD Théodore extrait de: Livre de Théodore)"

avatar
Choupi91
Administrateur/Fondateur

Nombre de messages : 98918
Age : 55
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 31/05/2006

Action dans la PA
Description:

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum