Chiens, chats, chevaux, oiseaux, primates… chaque année, en Europe, 11,5 millions d’animaux servent de cobayes dans les laboratoires. Aujourd’hui, une partie de la communauté scientifique dénonce cette pratique cruelle et dresse un constat accablant. Il existe d’autres méthodes pour tester les recherches : des biotechnologies plus prédictives pour l’homme.